Ouvrir le menu principal
Article connexe : Formation professionnelle.
Enseignant d’informatique en situation de démonstration des composants de l’unité centrale d’un ordinateur au Lycée professionnel de Ferké (Nord de la Côte d'Ivoire)

L'enseignement professionnel est un enseignement technique secondaire ou supérieur en relation avec le monde de l'entreprise qui permet d'acquérir des connaissances et des compétences dans un domaine professionnel, alors que l’enseignement général est plus scolaire.

Sommaire

Enseignement professionnel secondaireModifier

Article principal : Enseignement secondaire technique.

En France, l’enseignement professionnel secondaire a lieu dans des lycées professionnels et des lycées techniques. Il peut mener à un Certificat d'aptitude professionnelle (CAP), à un Brevet d'études professionnelles (BEP), ou au Baccalauréat professionnel (Bac. pro.).

En Suisse, on parle de formation professionnelle initiale.

Le Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco) souligne qu'en France « les probabilités d’intégrer les filières de l’enseignement professionnel plutôt que [celles de] l’enseignement général restent très dépendantes de l’origine sociale et du niveau de formation des parents ». Ainsi, l'enseignement professionnel des lycées n’attire « qu’à peine plus d’un enfant de cadres et d’enseignants sur dix, soit 3,4 fois moins que ceux des employés, 5 fois moins que ceux des ouvriers qualifiés et 5,5 fois moins que ceux issus de familles d’ouvriers non qualifiés et d’inactifs »[1].

Enseignement professionnel supérieurModifier

En France l’enseignement professionnel supérieur permet notamment d’obtenir un brevet de technicien supérieur puis éventuellement de poursuivre des études à l’université ou dans une école d’ingénieur.

Le diplôme le plus élevé de l’enseignement supérieur technique ou professionnel est généralement le master. Néanmoins, les étudiants titulaires d’un master dans l’enseignement professionnel ou technique peuvent poursuivre leurs études en doctorat dans une université.

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Michel Dumay, « Les lycées professionnels, parent pauvre de l’éducation », sur Le Monde diplomatique,

Voir aussiModifier