Transport ferroviaire en Allemagne

Transport ferroviaire en Allemagne
Caractéristiques du réseau
Longueur du réseau 40 826[1] km[réf. nécessaire]
dont électrifiés 14 253 km[réf. nécessaire]
Écartement 1 435 mm
Acteurs
Gestionnaire d'infrastructure DB Netz principalement
Exploitant Deutsche Bahn principalement

Plan

Description de cette image, également commentée ci-après
Le réseau ferroviaire d'Allemagne.

Cet article décrit le réseau ferroviaire d'Allemagne ainsi que les principaux acteurs impliqués dans l'exploitation et la gestion de ce réseau. L'Allemagne étant un membre de l'Union internationale des chemins de fer, avec l'un des réseaux ferroviaires nationaux les plus efficaces en Europe.

Réseau ferroviaire principalModifier

 
Panorama 360° de rails en Allemagne.
Voir cette photo dans un panorama virtuel.

Le réseau géré par la DB compte 40 826 km de lignes (chiffre 2020)[2], dont au moins 19 857 km électrifiés (courant alternatif 15 kV 16 2/3 Hz) et 18 201 km à double voie. La densité ferroviaire est plus de deux fois supérieure à celle de la France.

Le réseau allemand est ouvert à la concurrence des entreprises ferroviaires disposant d'une licence européenne depuis 1994.

Le gestionnaire du réseau principal est DB Netz, filiale à 100 % de la Deutsche Bahn AG. Il existe en outre environ 280 réseaux secondaires privés, qui représentent globalement environ 3 000 km de lignes. Les 5 400 gares ferroviaires allemandes sont départagées selon leur taille en sept catégories.

Les trains circulent sur la voie de droite.

Entreprises ferroviairesModifier

La plus importante entreprise ferroviaire allemande est la Deutsche Bahn (DB) qui a le statut d'une société anonyme (DBAG) depuis 1994. Son capital est détenu par l'État fédéral allemand.

MétrosModifier

Villes dotées d'un réseau de métro

TramwaysModifier

Villes dotées d'un réseau de tramway :

ActualitésModifier

 
Construction de la ligne de transport ferroviaire en Allemagne Nuremberg-Ebensfeld sur la LGV Nuremberg – Erfurt.

Sur l'ensemble du territoire fédéral, le réseau ferroviaire allemand va bénéficier d'un investissement de 86 milliards d'euros entre 2020 et 2030[3]. L'objectif étant de moderniser et de mettre en règle certaines parties du réseau, en généralisant l'électrification par caténaires à la totalité du réseau principal. L'idée serait de rendre le rail plus attractif pour les utilisateurs. À l'heure actuelle, il n'est pas prévu de construire de nouvelles sections à grande vitesse.

L'investissement fait partie du plan climat du gouvernement fédéral afin de favoriser un transport moins polluant et plus économique. Selon l'ancien ministre fédéral des Transports, Andreas Scheuer, il s'agit « du plus important programme de modernisation jamais mené en Allemagne. »

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier