Train de banlieue de Patras

Train de banlieue de Patras
Image illustrative de l’article Train de banlieue de Patras
Logotype du train de banlieue de Patras

Image illustrative de l’article Train de banlieue de Patras
Le train de banlieue de Patras à la station « Panachéenne »

Situation Patras, Grèce
Type Train
Entrée en service 2010 (première partie), 2020 (parcours complet)
Longueur du réseau 33 km
Lignes 1
Stations 20
Ports Port de Patras
Rames Stadler
Écartement des rails métrique
Propriétaire Organismós Sidirodrómon Elládos
Exploitant TrainOSE
Vitesse moyenne 15 km/h en comptant les arrêts
Vitesse maximale 60 km/h
Lignes du réseau Parcours nord, parcours sud
Réseaux connexes Réseau ferré grec, bus de Patras

Le train de banlieue de Patras (grec moderne : Προαστιακός σιδηρόδρομος ΠάτραςProastiakós sidiródromos Pátras) est une ligne de train urbain qui, depuis 2020, relie, le long de la côte, le nord-est de l'agglomération de Patras au sud-ouest, en passant par le centre et le port. Toutes les informations de cet article proviennent de l'article en grec et du site de la ligne[1].

En rose, les aires urbanisées ; en vif orange, la voie ferrée préexistante ; en rouge, le trajet du train de banlieue de Patras.
Rame du train de banlieue à la gare de Patras-Centre (la voie la plus à gauche est normale).

HistoireModifier

Les rails ont été posés à la fin du XIXe siècle et faisaient partie du réseau ferré grec, mais faute de ressources et d'entretien, la desserte depuis Athènes a été limitée à Kiáto (en) (ouest de Corinthe) à la fin du XXe siècle. Il a fallu réhabiliter la voie ferrée avant d'y faire rouler les rames. Le premier tronçon a été inauguré le , puis l'exploitation se prolongea jusqu'à la gare d'Ághios Vassílios le , et le second tronçon entra en service en 2020.

CaractéristiquesModifier

Les rails sont à écartement métrique. Le parcours de 33 kilomètres comporte 20 stations. Les quatre rames automotrices diesel sont des Stadler modèle GTW produites en Grèce sous licence par la société grecque Hellenic Shipyards. Sur le parcours nord-est, à Río, la ligne passe sous le pont Rion-Antirion.

ExploitationModifier

La ligne et les rames appartiennent à la régie des chemins de fer grecs mais sont exploités par la filiale passagers TrainOSE. Sauf retards ou incidents, le parcours entier se fait en deux heures, arrêts inclus. Les rames roulent en général à 30 km/h. La plupart du temps, deux rames effectuent un parcours nord-est (ou "1") du terminus nord-est de Psathópyrgos (en) à la basilique Saint-André au centre-ville (près du port) et retour, et deux autres un parcours sud-ouest (ou "2") de la basilique St-André au terminus de Káto Achaḯa (en) (Basse-Achaïe) au sud-ouest et retour. Mais à certains moments (par exemple les week-ends et les jours fériés, ou lorsqu'une rame est en maintenance et qu'il n'en reste que trois ou deux disponibles) le parcours peut être fait en entier, d'un terminus à l'autre. Dès , après seulement 18 mois de fonctionnement, le train de banlieue de Patras est l'une de deux lignes ferroviaires les plus rentables du pays, tandis que toutes les autres sont déficitaires et doivent être subventionnés chaque année par le gouvernement[2].

SourceModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier