Ouvrir le menu principal

Tornavara

film de Jean Dréville, sorti en 1943
Tornavara
Réalisation Jean Dréville
Scénario André Legrand
d'après le roman de
Lucien Mauvault
Acteurs principaux
Sociétés de production Nova Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 99 minutes
Sortie 1943

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Tornavara est un film français réalisé par Jean Dréville, sorti en 1943.

SynopsisModifier

Tornavara est un village perdu de Laponie. Gérard vient à l'aide de son ami Anders, en conflit avec son père, Sigurd, un riche propriétaire de mines d'or. Anders aime Florence, épouse de Sigurd. Lors d'une révolte des mineurs, Sigurd tue le meneur et blesse son propre fils, ignorant que Gérard vient de racheter la mine. Sigurd meurt de froid dans une tempête de neige laissant Gérard et Florence qui décident alors de quitter Tornavara[1].

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

ProductionModifier

Le film est tourné du 18 avril au 20 juillet 1943 dans les Pyrénées-Orientales, principalement à Mont-Louis et au lac des Bouillouses[1].

La fin originale du film n'ayant pas été appréciée par le public, on aurait fait appel à un jeune écrivain, Jean-Paul Sartre, pour écrire une fin plus optimiste et qui est également tournée. Sartre travaillait alors pour Pathé-Consortium, société distributrice du film[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Jean-Noël Grando, 100 ans de cinéma en Pyrénées-Orientales : Histoires et secrets de tournages, Perpignan, Mare nostrum, , 197 p. (ISBN 978-2-908476-96-5, notice BnF no FRBNF42318117)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Jean-Noël Grando, 100 ans de cinéma en Pyrénées-Orientales : Histoires et secrets de tournages, Perpignan, Mare nostrum, , 197 p. (ISBN 978-2-908476-96-5, notice BnF no FRBNF42318117), p.14-19

Articles connexesModifier

Liens externesModifier