Thierry Vincent (handball)

joueur de handball français

Thierry Vincent
Thierry Vincent le 25 janvier 2015.
Thierry Vincent le 25 janvier 2015.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (62 ans)[1]
Poste entraîneur
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
1980-1982 Stade pessacais UC
*Statistiques en compétitions nationales et continentales.
Équipes entraînées
Année(s)Équipe Com.
1991-1992 Girondins de Bordeaux HBC
1993-1999 Saint-Loubès
1999-2009 Mérignac Handball
2007-2012 Côte d'Ivoire
2009-11/2017 Toulon Saint-Cyr
2018-2019 Congo
2019-2020 HB Plan-de-Cuques
2020- HBC Celles-sur-Belle
Dernière mise à jour : 16 janvier 2023

Thierry Vincent, né le , est un joueur puis entraîneur français de handball.

BiographieModifier

C'est Roger Vincent, le père de Thierry Vincent, qui l'a conduit au handball[2] : « Mon père jouait au FC Sochaux à la fin des années 1950. Il a connu des sélections en équipe de France à 11 puis à 7 lorsque le handball a changé. Professeur d’EPS, comme moi et mon frère Frédéric, il a été muté à Bordeaux. ». Joueur puis entraîneur-joueur des Girondins de Bordeaux HBC, il a rejoint le Stade pessacais UC comme entraîneur, réussissant à faire monter l’équipe masculine en D1. À l'invitation de son père, il se met au handball, jouant en première division le samedi soir tout en continuant à joueur au football, en DH, le lendemain, et ce pendant deux saisons (1980 à 82)[2].

Thierry Vincent devient comme son père professeur d'EPS et commence à enseigner à Hazebrouck, dans le Nord[3]. En 1991, les Girondins de Bordeaux HBC, club de D1, cherchent un entraîneur pour remplacer Boro Golić[3]. Bien que jeune, Thierry Vincent y va au culot et promet le maintien au club[3] : il est retenu et permet au club de terminer à la 9e place du Championnat de France 1991-1992. L'expérience ne dure pas longtemps et il dirige alors le club amateur féminin de Saint-Loubès jusqu'en 1999[1].

Cette année-là, il rejoint le club féminin du Mérignac Handball qui retrouve l'élite. Dès sa première saison, il permet au club de terminer troisième du championnat, synonyme de qualification en Coupe d'Europe de l'EHF (C3). Pendant 10 ans au club, il conduire une nouvelle fois le club à la troisième du championnat en 2006 et à la finale de la coupe d'Europe Challenge (C4) en 2008.

Il quitte le club et la Gironde en 2009 pour rejoindre le club de Toulon Saint-Cyr pour trois saisons[4]. Dès son arrivée au club, il remporte trois titres en trois saisons : champion de France en 2010, il remporte aussi la coupe de France en 2011 et 2012 . En , son contrat est prolongé jusqu'en 2018[5]. En , alors que la venue la saison suivante de Sandor Rac était déjà actée, il est démis de ses fonctions[6]

En parallèle de son poste d'entraîneur de club, il est également sélectionneur de la Côte d'Ivoire depuis [7]. Il y reste jusqu'en 2012 avant d'être nommé sélectionneur du Congo en 2018[8],[9].

Le , le Handball Club Celles-sur-Belle annonce que Thierry Vincent sera leur entraîneur pour la saison suivante en remplacement de Pablo Morel[3]. À l'issue de sa première saison au HBC Celles-MEP, Thierry Vincent est sacré champion de France de D2F et permet à Celles-sur-Belle de retrouver la Ligue Butagaz Energie.

PalmarèsModifier

En clubModifier

compétitions internationales
compétitions nationales

En sélectionModifier

GalerieModifier

  Un survol sur l'image fait apparaître la légende

RéférencesModifier

  1. a et b « Profil de Thierry Vincent », sur ligue-feminine-handball.fr, Ligue féminine de handball (consulté le )
  2. a et b « Mon père, ce joueur du FC Sochaux handball », L'Est républicain, (consulté le )
  3. a b c et d « Celles-sur-Belle, pari de l'entraîneur ​Thierry Vincent », sur La Nouvelle république, (consulté le )
  4. « Mérignac : Départ de Thierry VINCENT », sur www.handzone.net, (consulté le )
  5. « Thierry Vincent jusqu'en 2018 », sur handnews.fr, (consulté le )
  6. « Thierry Vincent n'est plus l'entraîneur de Toulon-Saint-Cyr », sur L'équipe.fr, (consulté le )
  7. « Entretien avec... Thierry Vincent » [PDF], Fédération française de handball,
  8. « Diables rouges handball : Thierry Vincent se fait une idée de l’effectif », sur adiac-congo.com, (consulté le )
  9. « Thierry Vincent sélectionneur de l'équipe féminine du Congo », sur L'Equipe.fr, (consulté le )

Liens externesModifier