Équipe du Congo féminine de handball

Information
Fédération Fédération Congolaise de handball
Entraîneur Younes Tatby
Capitaine Diane Yimga
Jeux olympiques
Participations 1 (1re participation en 1980)
Meilleur résultat 6e (1980)
Championnat du monde
Participations 6 (1re participation en 1982)
Meilleur résultat 12e (1982)
Championnat d'Afrique des nations
Participation 24/25 (1re participation en 1976)
Meilleur résultat Médaille d'or, Afrique (1979, 1981, 1983, 1985)

Maillots

Team colours
Team colours
Team colours
Team colours

Domicile

Team colours
Team colours
Team colours
Team colours

Extérieur

L'équipe du Congo féminine de handball est une sélection des meilleures joueuses congolaises qui représente la Fédération Congolaise de handball dans les trois compétitions internationales majeures: les Jeux olympiques d'été, le championnats du monde et le championnats d'Afrique des nations.

Match face à la Yougoslavie aux JO de Moscou en 1980.

Elle a disputé 24 des 25 championnats d'Afrique en glanant le titre à quatre reprises (1979, 1981, 1983, 1985), se classant ainsi deuxième au palmarès des équipes les plus titrées d'Afrique derrière l'équipe d'Angola féminine de handball. L'équipe du Congo a pris part à six reprises au Championnat du monde féminin de handball 1982 où elle a atteint la 12e place au 1982, ce qui reste à ce jour son meilleur résultat jamais enregistré. Quand aux Jeux olympiques d'été, le Congo ne compte qu'une seule participation où elle a terminé 6e en 1980.

HistoireModifier

Les débuts (années 70)Modifier

Avant 1976, l'équipe du Congo féminine de handball ne participe à aucune compensation majeure. C'est lors de sa première participation en 1976 qu'elle termine troisième et que l'épopée congolaise démarre notamment avec un titre lors de l'édition suivante en 1979. Pendant cette même décennie, le Congo remporte également deux fois de suite les Jeux d'Afrique Centrale en 1976 à Libreville au Gabon et en 1978 à Luanda en Angola, victoires face au Cameroun.[1]

La domination (années 80)Modifier

La décennie 1980 est marquée par une nette et totale domination des congolaises sur la scène continentale rafflant au passage trois (3) des cinq (5) éditions organisées durant cette période (1981, 1983, 195) et terminant troisième lors des deux autres éditions (1987, 1989). Cette période est aussi marquée par par les premières participations de l'équipe congolaise de handball au Jeux Olympiques (1980) terminant sixième, et au championnat du monde de handball féminin en 1982, terminant douzième, ce qui constitue le meilleur parcours de l'équipe dans cette compétition. Elle termine également deuxième aux Jeux africains en 1987.

Les années 90Modifier

Dans les années 90, l'équipe du Congo de handball féminin ne remporte aucun trophée majeure et ne participe qu'une seule fois au championnat du monde de handball féminin en 1999, terminant à la vingt-deuxième place. Tout de même, cette équipe termine troisième en 1991, deuxième en 1992, quatrième en 1994 et en 1996, mais deuxième en 1998. En trois éditions des Jeux africains, elle termine deux fois deuxième (1991, 1995, 1999).

Les années 2000Modifier

L'équipe du Congo réalise de belles choses lors de cette période en championnat d'Afrique : deuxième en 2000, sixième en 2002, cinquième en 2004 et troisième en 2006 et 2008. Elle participe à trois championnats du monde sur cinq : vingt-deuxième en 2001, dix-septième en 2007 et vingtième en 2009. Pendant les Jeux africains, elle termine quatrième en 2003 et deuxième en 2007.

Les années 2010 (bilan mitigé)Modifier

Cette période est la plus sombre du handball congolais, l'équipe ne réussit pas à se qualifier à une seule édition du championnat du monde. Sur le plan continental, le bilan est nettement catastrophique car le Congo ne réussit même pas à faire un seul podium lors des championnats d'Afrique terminant cinquième en 2010, 2014 et 2018, sixième en 2012 et quatrième en 2016. Pendant les Jeux africains, l'équipe termine deuxième en 2011 et seulement sixième lors des cinquantenaire des Jeux africains à Brazzaville en 2015.

À partir de 2020Modifier

Après dix années de disette, l'équipe du Congo semble retrouver un vent nouveau qui permet à l'équipe de revenir sur la scène continentale et internationale notamment en en 2021 où elle termine quatrième au championnat d'Afrique, ce qui lui permet de retrouver la scène internationale lors du championnat du monde de 2021 en étant la seule équipe africaine à sortir des phases de poule. L'année 2022 est marquée par la première médaille obtenue en championnat d'Afrique depuis 2008, se qualifiant ainsi pour la prochaine édition de championnat du monde 2023 prévu en Suède.

PalmarèsModifier

Titres et trophéesModifier

L'équipe du Congo féminine de handball est l'une des plus titrées du continent derrière l'Angola. Elle a en tout remporté quatre fois les championnats d'Afrique des nations.

Jeux olympiques
  • 1980 : 6e et dernière
Championnats du monde
Jeux africains
Championnats d'Afrique des nations

Effectif actuelModifier

Effectif des 18 joueuses médaillées de bronze au Championnat d'Afrique 2022[2],[3]
Joueuses Encadrement technique
No  P. Nom Date de naissance Taille


Club
Gardiennes de but
1 GB Ruth Nkodia (31 ans) 1,73 m   Étoile du Congo
12 GB Malvina Apendi inconnue ?   Étoile du Congo
? GB Jacqueline Oliveira Santana ( [4]) inconnue ?   Stella Saint-Maur
Ailières
? ALD Grâce Zoubabela inconnue ?   DGSP
? ALD Hermida Makoula Mongo inconnue ?   DGSP
45 ALG Joséphine Nkou (25 ans) 1,65 m   Paris 92
6 ALG Klenn Divoko (en) (29 ans) 1,79 m   HBC Saint-Chamond
Pivots
? P Grâce Vihat Awola inconnue ?   DGSP
81 P Rita Saraïva (en) (30 ans) 1,77 m   US Cagnes-sur-Mer
78 P Sharon Dorson (en) (28 ans) 1,78 m   Noisy-le-Grand handball
Arrières
15 DC Avelle Ntondele (en) (24 ans) 1,66 m   Étoile du Congo
23 ARG Betchaïdelle Ngombele (en) (18 ans) 1,90 m   RK Krim
7 ARG Diane Nguekwian Yimga   (30 ans) 1,83 m   Blanzat Sport Montluçon
78 DC Fanta Diagouraga (en) (22 ans) 1,75 m   HBC Celles-sur-Belle
99 ARD Kassandra Jappont (en) (28 ans) 1,78 m   HBC Saint-Chamond
5 ARD Kimberley Rutil (en) (26 ans) 1,80 m   Stella Saint-Maur
18 DC Patience Okabande (en) (27 ans) 1,68 m   Blanzat Sport Montluçon
? ARG Viya Yoma Eyoma inconnue ?   AS Otoho
Entraîneur(s)



Légende
———

 

Statistiques en phases finales des compétitions internationalesModifier

Cette section traite de toutes les statistiques concernant l'équipe du Congo en phase finale des compétitions internationales au  :

Statistiques Jeux olympiques Championnat du monde Championnat d'Afrique
Nombre de participations (première-dernière) 1 (1980 6 (1982-2021) 24 (1976-2022)
Meilleur résultat 6e place (1980) 12e place (1982) 1re place (1979, 1981, 1983 et 1985)
Plus mauvais résultat 6e place (1980) 22e place (1999) 6e place (2002 et 2012)
Médailles remportées

                           

Matches joués (dont rencontres éliminatoires) 5 (?) 38 (?) ? (?)
Victoires (dont rencontres éliminatoires) 0 (?) 5 (?) ? (?)
Égalités (dont rencontres éliminatoires) 0 (?) 0 (?) ? (?)
Défaites (dont rencontres éliminatoires) 5 (?) 33 (?) ? (?)
Plus grand nombre de victoires 0 2 (2007 et 2009) ?
Plus petit nombre de victoires 0 0 (1982, 1999, 2001) ?
Plus grand nombre de défaites 5 7 (1982, 2009) ?
Plus petit nombre de défaites 5 4 (2007) ?
Nombre total de buts inscrits 46 800 ?
Nombre total de buts concédés 159 1174 ?
Différence de buts totale -113 -374 ?
Plus grand nombre de buts inscrits 46 234 (2009) ?
Plus petit nombre de buts inscrits 46 91 (1999) ?
Plus grand nombre de buts concédés 159 285 (2009) ?
Plus petit nombre de buts concédés 159 151 (2001) ?
Meilleure différence de buts -113 -24 (2007) ?
Plus mauvaise différence de buts -113 -114 (1982) ?
Plus large victoire acquise 0 33 - 22 (Australie en 2009 ?
Plus large défaite concédée 9 - 39 (Yougoslavie) 11 - 37 (Yougoslavie) en 1982) ?

Personnalités liées à la sélectionModifier

Joueuses
Sélectionneurs

RéférencesModifier

  1. https://sportnewsafrica.com/a-la-une/congo-retour-sur-les-4-glorieuses-du-handball-feminin-congolais/
  2. « Statistiques cumulées du Congo » [PDF], sur cahbonline.info, Confédération africaine de handball, (consulté le )
  3. « Dix-huit Diables rouges retenues pour la compétition », sur adiac-congo.com, (consulté le )
  4. La naturalisation de Jacqueline Oliveira Santana n'a pas été homologuée par la Fédération brésilienne.