Temsamane (tribu)

(Redirigé depuis Temsaman (tribu))

Les Temsamane ou Aït Temsamane (en rifain : Ayt Temsaman) sont une tribu amazighe rifaine localisée au nord-est du Maroc, dans le Rif central entre Nador et Al Hoceïma. La région est peuplée de plusieurs communautés berbères faisant partie de l'espace culturel et linguistique rifain : à l'ouest se trouve la tribu des Aït Ouriaghel, au nord-est celle des Aït Saïd, à l'est celle des Aït Oulichek, au sud celle des Aït Touzine, au sud-est celle des Tafersit. Le Nord est marqué par la côte méditerranéenne, sa partie ouest est bordée par la baie d'Al Hoceïma.

Les Temsamane sont réputés être une grande tribu guerrière[1],[2]. Ils sont historiquement célèbre pour avoir rejoint la rébellion dès le début de la guerre du Rif (1921 à 1926) accompagnés des Aït Ouriaghel,Tafersit ,Ait Oulichek et des Aït Touzine, formant ainsi un petit groupe solide de résistants face à l'armée coloniale espagnole, dont la défaite historique à Annoual déboucha sur la proclamation de l'indépendance de la région ainsi que la création de la République du Rif par Abdelkrim el-Khattabi.

GéographieModifier

La zone de peuplement traditionnelle des tribus de Temsamane est bordée au Nord par la Méditerranée, traversée par des oueds, notamment Ighzar Amekrane, à son embouchure se déploie la longue plage Sidi Driss, à proximité de laquelle se trouve un site archéologique contenant des vestiges phéniciens. Au nord ouest coule l'Oued Nekor, délimitant le territoire de Temsamane de celui de la tribu voisine des Aït Ouriaghel.

Découpage administratifModifier

Historiquement, la tribu de Temsaman est composée de 5 fractions ou clans appelés tharfiqt en rifain.

  • Ait Taaban
  • Ait Boudinar
  • Ait Trougout
  • Aït Marghnine
  • Ait Amghar

Certaines de ces fractions de tribus forment aujourd'hui des communes rurales. Temsamane est rattachée à la province de Driouch, elle s'établit sur un territoire se divisant en deux caïdats ;

Caïdat de Temsamane regroupant les communes rurales de: Boudinar, Temsamane, Oulad Amghar et Aït Marghnine

Caïdat de Trougout regroupant la commune rurale de: Trougout. Soit un total de cinq communes rurales, dont la plus peuplée est Temsamane. Selon le recensement de 2004, les deux caïdats totalisent 50 530 habitants.

HistoireModifier

  • Émirat de Nekor

Temsamane abrita un temps la capitale de l'émirat de Nekor fondé au VIIIe siècle par Al Himyari Mansour ibn Salih de la dynastie des Salihides, première organisation indépendante proprement rifaine, la capitale fut plus tard déménagée à Nekor un peu plus à l'ouest.

Galerie photosModifier

Notes et référencesModifier

  1. Mohammed Azeddine Refass, « Historical Migration Patterns in the Eastern Rif Mountains », Mountain Research and Development, vol. 12, no 4,‎ , p. 383–388 (ISSN 0276-4741, DOI 10.2307/3673689, lire en ligne, consulté le )
  2. (en) Susan Gilson Miller, A History of Modern Morocco, Cambridge University Press, (ISBN 978-0-521-81070-8, lire en ligne)

Liens externesModifier