Tafersit

commune de Driouch, Maroc

Tafersit
(ber) ⵝⵉⴼⴰⵙⵉⵝ
(ar) تفرسيت
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Oriental
Province Driouch
Code postal 62752
Démographie
Population 10 403 hab. (2004)
Géographie
Coordonnées 35° 01′ 09″ nord, 3° 34′ 06″ ouest
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Maroc
Voir sur la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
Tafersit

Tafersit, en berbère : ⵝⵉⴼⴰⵙⵉⵝ, est une commune rurale du nord-est du Maroc, dans la province de Driouch, dans la région du Rif oriental, et la région administrative de l'Oriental. Elle possède un centre urbain, Tafrisset.

La ville est le chef-lieu de la tribu rifaine des Tafersit.

ToponymieModifier

Tafersit est le diminutif de Afras qui désigne une prairie en amazigh (rifain).

HistoireModifier

Les traces du colonialisme espagnol n'ont toujours pas été effacées, en particulier l'un des belvédères de la plus haute montagne. De là, les soldats espagnols doivent avoir une vue d'un kilomètre de long. Bab Tizi-Aaza est situé à la frontière avec Temsamane, où le gaz moutarde a été utilisé pour la première fois sur l'homme au début du XXe siècle.

Les Ait Tafersit accompagnés des Ait Ouriaghel, Ibaqouyen, Ait Touzine, Ibdarsen, Ait Oulichek et Temsamane ont participé à la victoire de la bataille d'Anoual dont plusieurs batailles ont eu lieu à Tafersit et le père du légendaire Abdelkrim El Khattabi y serait mort d'une intoxication alimentaire.

Contrairement à d'autres communes, Tafersit ne fait pas partie de Beni Touzine ou Beni Oulichek par exemple, ce village est indépendant depuis l'Antiquité. Tafersit est divisé en sept départements; Ait Bouhidous, Ait Yarrour, Ait Youssef, Bouhfoura, Hammouda, Ighmiren et Imajan.

Tafersit est connue dans tout le nord du Maroc pour sa menthe et son huile d'olive. Chez les Ait Youssef, vous trouverez une source d'eau qui ferait des miracles médicaux pour les personnes souffrant de problèmes rénaux coûteux. Des centaines de personnes viennent quotidiennement, parfois de très loin, chercher de l'eau potable à la source de Sarrij. Elle est également utilisée pour la culture des canaux.

Anciennement rattachée à la province de Nador[1], la commune de Tafersit fait partie de la province de Driouch depuis sa création, en 2009[2].

DémographieModifier

Source : haut-commissariat au Plan[1]

Notes et référencesModifier

  1. a et b [PDF] Haut-commissariat au Plan, Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 : Population légale du Maroc (lire en ligne), p. 52
  2. [PDF] « Décret no 2-09-320 du 17 joumada II 1430 (11 juin 2009) modifiant et complétant le décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5744,‎ , p. 1028 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)