Ouvrir le menu principal

Temple protestant de Tours

temple protestant situé en Indre-et-Loire, en France

Temple
protestant de Tours
Le temple protestant de Tours, 32 rue de la Préfecture
Le temple protestant de Tours, 32 rue de la Préfecture
Présentation
Nom local Église protestante réformée de Touraine
Culte Protestant réformé
Type Temple
Rattachement Église protestante unie de France
Fin des travaux 1676
Protection Logo monument historique Classé MH (1992, chapelle)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Centre
Département Indre-et-Loire
Ville Tours
Coordonnées 47° 23′ 35″ nord, 0° 41′ 26″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Temple protestant de Tours

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

(Voir situation sur carte : Centre-Val de Loire)
Temple protestant de Tours

Géolocalisation sur la carte : Tours

(Voir situation sur carte : Tours)
Temple protestant de Tours

Le temple protestant de Tours est une paroisse protestant réformée, située rue de la Préfecture à Tours. Il s'agit de la chapelle de l’ancien couvent des Sœurs de l’Union Chrétienne, destinée à instruire les protestantes converties. L'édifice est acquis par la communauté protestante de Tours en 1844. Il est rattaché à l'Église protestante unie de France.

HistoireModifier

La première église réformée de Tours a été construite en 1556. En 1564, les protestants inaugurent leur premier temple à Luynes, car Tours, ville résidence d'un archevêque, n'en avait pas le droit. En 1599, la communauté peut enfin construire un lieu de culte protestant près du château de Plessis-lèz-Tours, mais il sera détruit lors d'une émeute en 1621. Ce n'est qu’en 1631 que les protestants peuvent construire un nouveau temple à Saint-Pierre-des-Corps. En 1652, une importante communauté protestante est installée dans la ville, mais à partir du mois de juillet de la même année, les troupes royales reprennent la ville et leur font subir une atroce répression[1]. Le temple servira jusqu’en 1685.

En 1844, la chapelle de l’ancien couvent des Sœurs de l'Union chrétienne, créé en 1676 pour y enfermer des femmes protestantes afin de les convertir à la religion catholique, est acquise par la communauté protestante de Tours[2]. Le monument est classé au titre des monuments historiques par arrêté 16 octobre 1992[3].

L'orgue, inauguré le 7 septembre 2007, a été construit par Rémy Mahler entre 2003 et 2007 en remplacement d'un petit orgue Mercklin[4].

RéférencesModifier

  1. « Tours : le temple protestant au XVIIe siecle », sur huguenotsinfo.free.fr (consulté le 20 juin 2019)
  2. « Tours : le temple protestant », sur huguenotsinfo.free.fr (consulté le 20 juin 2019)
  3. Notice no PA00098138, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  4. « Tours : l'orgue du temple », sur temples.free.fr (consulté le 20 juin 2019)

Voir aussiModifier