Ouvrir le menu principal

Tampuan

langue môn-khmer essentiellement parlée dans la province de Rotanah Kiri au Nord-Ouest du Cambodge

Tampuan
Pays Cambodge
Région Rotanah Kiri
Originaire de Rotanah Kiri
Nombre de locuteurs 24 000[1]
Typologie à registres
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 tpu
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF tpu
Glottolog tamp1251

Le tampuan est une langue môn-khmer parlée par environ 24 000 Tampuan dans la province de Rotanah Kiri au Nord-Ouest du Cambodge.

Sommaire

Classification interneModifier

Le tampuan est classé parmi les langues bahnariques, dans le sous-groupe central de cette branche des langues môn-khmer[2].

PhonologieModifier

Les tableaux présentent les phonèmes vocaliques[3] et consonantiques[4] de la variété de tampuan du village de Yak Loum, près de Ban Lung, la capitale provinciale.

VoyellesModifier

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée [] i̤ː [i̤ː] ɨ̤ [ɨ̤] ɨ̤ː [ɨ̤ː] [] ṳː [ṳː]
Moyenne [] ə̤ː [ə̤ː]
ə [ə]
o [o] []
Ouverte ɛ̤ [ɛ̤] ɛ̤ː [ɛ̤ː]
ɛ [ɛ] ɛː [ɛː]
a̤ː [a̤ː]
a [a] []
ɔ̤ [ɔ̤]
ɔ [ɔ] ɔː [ɔː]

La langue compte en plus un certain nombre de voyelles doubles[5] :

  • əi, əɨ, ou, , ai, ɨə, ao
  • i̤ɜ, ṳɜ

ConsonnesModifier

Bilabiales Alvéolaires Vélaires Glottales
Centrales Latérales Palatales
Occlusives Sourdes p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Sourdes asp. ph [] th [] kh []
Glottalisées ʔb [ʔb] ʔd [ʔd]
Affriquées c [t͡ʃ]
Fricatives ç [ç] h [h]
Nasales Simples m [m] n [n] ɲ [ɲ] ŋ [ŋ]
Sourdes asp. hm [hm] hn [hn] hɲ []
Liquides Simples r [r] l [l]
Sourdes asp. hr [hr] hl [hl]
Glottalisées ʔl [ʔl]
Semi-voyelles Simples w [w] j [j]
Glottalisées ʔw [ʔw] ʔj [ʔj]

Une langue à registresModifier

Comme de nombreuses langues môn-khmer, le tampuan n'est pas une langue tonale, mais une langue à registres. Les voyelles sont prononcées soit avec une voix claire, soit avec une voix soufflée[6]. Ces dernières sont notées ainsi : [].

Notes et référencesModifier

  1. Crowley, 2000, p.1.
  2. Classification de Ethnologue.com
  3. Crowley, 2000, p. 7.
  4. Crowley, 2000, p. 4.
  5. Présentées par Crowley comme des voyelles et non comme des diphtongues.
  6. En anglais « clear voice » et « breathy voice ».

SourcesModifier

  • (en) Crowley, James Dale, Tampuan Phonology, Mon-Khmer Studies, 30:1-21, 2000.

Voir aussiModifier