Tout Puissant Mazembe

(Redirigé depuis TP Mazembe)
TP Mazembe
Logo du TP Mazembe
Généralités
Nom complet Tout Puissant Mazembe Englebert
Surnoms Les Corbeaux, Les Badiangwenas, Baba Boys
Noms précédents FC Saint-Georges, Saint Paul FC, FC Englebert, Tout Puissant Englebert
Fondation (81 ans)
Statut professionnel depuis 1964
Couleurs Noir et blanc
Stade Stade TP Mazembe
(18 500 places)
Siège 2100 Avenue NGUBA, Kamalondo, Lubumbashi, République démocratique du Congo
Championnat actuel Linafoot
Propriétaire

Multiple :

  • Drapeau : République démocratique du Congo Moïse Katumbi (60%)
  • Drapeau : République démocratique du Congo MCK (30%)
  • Autres(10%)
Président Drapeau : République démocratique du Congo Malta Forrest
Entraîneur Drapeau : France-Drapeau : Serbie Dragan Cvetković
Joueur le plus capé Drapeau : République démocratique du Congo Robert Kidiaba (681)
Meilleur buteur Drapeau : République démocratique du Congo Trésor Mputu (180)
Site web www.tpmazembe.com
Palmarès principal
National[1] Championnat de RD Congo (18)
Coupe de RD Congo (5)
Supercoupe de RD Congo (3)
International[1] Ligue des champions de la CAF (5)
Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe (1)
Coupe de la confédération (2)
Supercoupe de la CAF (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Vodacom Ligue 1 2020-2021
0

Le Tout Puissant Mazembe est un club de football congolais basé à Lubumbashi et fondé en 1939. Depuis 1997, le président du club est Moise Katumbi, homme d'affaires et homme politique congolais.

Drapeau utilisé par les supporters

Le Tout Puissant Mazembe possède l'un des plus beaux palmarès du football africain avec cinq Ligues des champions de la CAF (1967, 1968, 2009, 2010, 2015), trois Supercoupe de la CAF, une Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe (1980) ainsi que deux Coupe de la confédération (2016, 2017).

Le TP Mazembe établit également plusieurs records sur le continent en devenant la première équipe d’Afrique subsaharienne à remporter cinq Ligues des champions de la CAF ; seuls les clubs d'Afrique du nord d'Al Ahly et du Zamalek ont fait mieux ou aussi bien. Le Tout Puissant Mazembe est la troisième équipe africaine à avoir établi un triplé sur le continent en remportant consécutivement une Ligue des champions de la CAF (2015), et deux Coupes de la Confédération (2016 et 2017). Le TP Mazembe est le quatrième club, avec Al Ahly, l'Étoile sportive du sahel, le Raja Club Athletic et l’Esperance Sportive de Tunis à avoir remporté les trois nouvelles versions de coupes africaines à savoir la Ligue des champions de la CAF, la Supercoupe de la CAF ainsi que la Coupe de la Confédération. En 2010, le club est devenu le premier club non européen ou sud-américain à accéder à la finale de la Coupe du monde des clubs. Le TP Mazembe a une grande rivalité qui l’oppose face au FC Lupopo club de la même ville[réf. nécessaire] et une autre grande rivalité face au club kinois de l’AS Vita Club qui est l’un des meilleurs clubs au niveau national[réf. nécessaire].

HistoireModifier

FondationModifier

Le Tout Puissant Mazembe a été fondé par les moines bénédictins qui dirigeaient l'Institut Saint-Boniface d'Élisabethville (nom que portait la ville de Lubumbashi jusqu'en 1965). Pour diversifier les activités des élèves qui s'adonnaient au scoutisme, les missionnaires décident de mettre sur pied une équipe de football baptisée Saint-Georges, du nom du saint patron de la troupe. Cette équipe s'affilie directement à la première division de la Fédération royale des Associations sportives indigènes (FRASI). À la fin de la saison, Saint-Georges occupe la troisième place.

En 1944, les jeunes scouts deviennent routiers et le FC Saint-Georges est rebaptisé Saint-Paul FC.

ProfessionnalisationModifier

Quelques années plus tard, l'incorporation de certains éléments étrangers à l'Institut amènera les missionnaires à abandonner la gestion de l'équipe. Elle est reprise par Englebert et prend la dénomination de F.C. Englebert. À l'issue de cette première saison semi-professionnelle, l'équipe termine première et invaincue. Pour immortaliser ce premier exploit, les dirigeants décidèrent alors de baptiser le club « Tout Puissant Englebert ». Ils firent des émules puisqu'en 2010 on comptait notamment dans le championnat congolais un autre Tout Puissant, celui de Molunge, un Tout Solide Malekesa, et un Tout Capable Elima… Très vite, l'équipe est renommée « Tout Puissant Mazembe » par les Bantous ("autochtones" au sens large) pour célébrer leur force. Mazembe signifie « bulldozer » en kiswahili ; le nom des "Corbeaux" renvoie aux couleurs du maillot : le noir et le blanc. On peut voir dans ce baptême bilingue -en langue coloniale et en langue autochtone- à la fois les prémices de l'émancipation vis-à-vis du colonisateur belge, et une assimilation de la culture occidentale[2],[3],[4],[5].

L'âge d'or des années 1960Modifier

En 1966, six ans après l'indépendance de la République démocratique du Congo (), Englebert se restructure, renouvelle son effectif et réalise le triplé (championnat national, Coupe du Katanga et Coupe du Congo). En 1967 et 1968, il remporte deux fois la Ligue des champions africaine. L'équipe sera finaliste quatre fois successives de cette compétition (1967, 1968, 1969 et 1970).

En 1980, le TP Mazembe remporte la Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe, compétition qui n'existe plus depuis 2003.

Le nouvel âge d'orModifier

2009Modifier

En début de saison le TPM termine finaliste de l'EUFLU (Entente urbaine de football de Lubumbashi) avec 46 points derrière le FC Saint Eloi Lupopo. Dans le championnat national le TPM se retrouve dans la poule 4, jouée à Lubumbashi, avec l'AS Canon Buromeca de Kinshasa et le RC Saint-Clément de Mbuji-Mayi ; le TPM s'illustrera notamment en battant ce dernier 9-0. Les Corbeaux remporteront leurs 4 matchs de poule en inscrivant 20 buts et en n'en encaissant qu'un seul et se qualifieront pour le tour suivant, opposant les 6 vainqueurs de poules et les deux meilleurs deuxièmes, répartis en 2 groupes. Le TPM tombe dans le groupe se jouant à Lubumbashi au stade de la Kenya avec le FC Saint Éloi Lupopo, l'AS Dragons et l'AS Veti Club de Matadi. De ce groupe aussi les Corbeaux sortiront vainqueurs avec 14 points et 15 buts marqués en seulement 6 sorties, les qualifiant ainsi pour les demi-finales. Le TPM y croise le Daring Club Motema Pembe finaliste du groupe A, au match aller à Lubumbashi le TPM bat son rival 4 buts à 0, avec des buts de Trésor Mputu, Alain Kaluyituka, Déo Kanda et un auto-but de Ebunga Simbi et lors du match retour les deux équipes se neutraliseront 2 buts partout, ce qui permet au TPM de se qualifier pour la finale contre le FC Saint Éloi Lupopo. En finale le TPM pulvérise son adversaire 6 buts à 1, avec un triplé de Patou Kabangu lors du match aller, finissant cette saison sans la moindre défaite, et en ne concédant que 5 buts pour 37 marqués. Le 23 septembre, le TP Mazembe joue la finale de la LIFKAT, qu'il gagnera, lui permettant de jouer le championnat national la saison suivante.

En Ligue des champions le TPM est exempté de tour préliminaire et affronte le club angolais du Pétro Atlético, le match aller à domicile se soldant par un score de 3 buts 0 en faveur des Corbeaux et le match retour à Luanda se solde sur le score de 2 buts à 1 encore en faveur des Lushois, qui se qualifient aisément pour le second tour. Lors du second tour le TPM croise les Marocains de l'Ittihad Khémisset. Le match à Lubumbashi n'est pas facile mais les Corbeaux parviennent à s'imposer sur le score étriqué d'un à zéro et le match retour au Maroc se solde par un score vierge permettant aux Corbeaux de se qualifier pour la phase des groupes. Après le tirage, ils se retrouvent dans le groupe B en compagnie du Heatland FC du Nigéria, du finaliste de la précédente édition, l'Étoile du Sahel et du Monomotapa United FC du Zimbabwe, le TPM termine avec 12 points en tête du groupe. En demi-finales le TPM affronte les Soudanais d'Al Hilal finalistes du groupe A. Le match aller au Al Hilal Stadium à Omdurman est chaud dès l'entame et après 13 minutes le deux équipes étaient à égalité deux partout. En seconde période les Corbeaux inscrivent trois buts dans la dernière demi-heure de jeu l'emportant ainsi sur le score de 5 buts à 2. Deux semaines plus tard, lors du match retour à Lubumbashi les Corbeaux se font surprendre et concèdent deux buts avant la fin de la première période. Mais en deuxième période les Corbeaux montrent un autre visage : ils trouvent pas le chemin des filets mais restent très solides en défense et se qualifient ainsi pour leur sixième finale de coupe d'Afrique, la première depuis 1980. Le 1er novembre à Owerri au Nigéria le TP Mazembe s'incline deux buts à un contre le Heartland FC malgré l'ouverture du score par Trésor Mputu. Le , le TP Mazembe remporte la Ligue des champions 2009 en battant le Heartland FC 1 but à 0 et se qualifie pour la Coupe du monde des clubs 2009.

Le TP Mazembe s'incline en quart de finale de la Coupe du monde des clubs 2009 sur le score de 2-1 face aux Coréens de Pohang Steelers. Le club congolais avait pourtant ouvert le score grâce à un magnifique but de Hugues Bedi Mbenza. Lors du match comptant pour la cinquième place, le TP Mazembe s'incline sur le score de 3-2 face à Auckland City FC, alors qu'à un moment du match le club congolais menait au score (2-1), grâce à des buts de Ngandu Kasongo et Jean Kasusula. Ils encaissent le troisième but dans le temps additionnel.

2010Modifier

La saison suivante le TP Mazembe exempt de la première phase se retrouve dans le groupe B accompagné de son rival et finaliste de la saison précédente, le FC Saint Eloi Lupopo, Sanga Balende et à nouveau de l'AS Veti Club de Matadi. Lors de la première journée le TPM s'impose 5-0 face au FC Lupopo, match dans lequel Mputu s'illustrera en inscrivant un quadruplé. Lors du dernier match de la phase aller le TPM se neutralisera avec Sanga Balende 3-3 dans un match à rebondissements. Le TPM finit le groupe invaincu avec 4 victoires et 2 matchs nuls notamment un 7-1 contre le FC Saint Éloi Lupopo. Lors de la poule finale les Corbeaux dans le même groupe que l'AS V. Club, TC Elima et du FC Saint Eloi Lupopo, durant cette épreuve le TPM éprouve certaines difficultés et finit deuxième ex-æquo avec l'AS V. Club mais avec une différence de but inférieure (4 contre 7 pour V. Club).

En Ligue des champions le TPM tenant du titre et exempt du tour préliminaire commence la compétition au premier tour contre l'Armée Patriotique Rwandaise FC, match remporté 2-1 sur l'ensemble des deux parties. Au second tour le TPM croise le Djoliba du Mali lors du match aller à Bamako, les Corbeaux sont très offensifs mais se heurtent à un bon gardien, Ibrahim Mounkoro dont ils s'offriront les services plus tard, et s'imposent finalement 1-0 grâce à un but de Trésor Mputu à la 53e minute. Lors du match retour les Corbeaux se débarrassent facilement de leur adversaire 3-0, grâce à un doublé d'Alain Kaluyituka et se qualifient pour la troisième fois d'affilé pour la phase des groupes de la C1 africaine. Le tirage place le TPM dans le groupe de la mort en compagnie de l'ES Sétif, des Dynamos FC du Zimbabwe, tombeurs de l'autre représentant congolais dans cette compétition le FC Saint Eloi Lupopo et de l'Espérance de Tunis. Lors de la première journée le TP Mazembe mené par un Given Singuluma, auteur du doublé, s'impose 2-0 au Rufaro Stadium d'Harare au Zimbabwé. Lors de la deuxième journée, les Corbeaux croisent l'ES Sétif, score final 2-2 à Lubumbashi. Lors du dernier match de la phase aller les Corbeaux affrontent l'Espérance. Cinq minutes avant la pause le nigérian Michael Eneramo ouvre le score pour les visiteurs, trois minutes plus tard Alain Kaluyituka égalise pour les locaux, au retour des vestiaires il faut attendre la 86e minute pour voir Kasongo Ngandu, milieu de terrain du TPM, inscrire le but victorieux pour les siens, 2-1 score final. Au match retour à Radès les Corbeaux reçoivent une correction 3-0 avec un doublé de Michael Eneramo. Lors de l'avant-dernier match de la phase des groupes les Corbeaux battent les Zimbabwéens 2-1 les qualifiants ainsi pour les demi-finales. En dernière journée les Corbeaux se neutralisent 0-0 avec les Sétifiens les reléguant à la deuxième place après la victoire de l'Espérance 1-0 au Rufaro Stadium d'Harare. Le 3 octobre lors de la demi-finale aller les opposants à la Jeunesse sportive de Kabylie, les Corbeaux s'imposent 3-1 grâce à un doublé de Kaluyituka et un but de Kasongo Ngandu. Treize jours plus tard lors du match retour en Algérie les Corbeaux obtiennent le match nul 0-0 les qualifiant pour leur cinquième finale de Ligue des champions, deuxième d'affilée. Le 31 0ctobre 2010 le TP Mazembe crée sensation en s'imposant 5-0 sur l'Espérance de Tunis grâce à des doublés de Kasongo Ngandu et Given Singuluma et un but de Kaluyituka. Le , Le TP Mazembe remporte pour la deuxième année consécutive la Ligue des champions de la CAF, face à l'équipe tunisienne, après le 1-1 à Radès et se qualifie par la même occasion pour la Coupe du monde des clubs.

 
Composition des deux équipes

Le le TP Mazembe bat le champion d'Amérique du Nord le CF Pachuca (1-0) et se qualifie pour les demi-finales du mondial des clubs. Le , le club se qualifie pour la finale de la Coupe du monde des clubs en battant l'Internacional Porto Alegre (2-0) et devient ainsi le premier club non-européen ou sud-américain à atteindre ce niveau de la compétition. Le club concède finalement la première place à l'Inter de Milan à la suite d'une défaite 3 à 0[6].

2011Modifier

Lors de la saison 2011 Le TP Mazembe remporte le championnat national tout en étant invaincu avec 8 victoires et 6 matchs nuls en 14 matchs joués ainsi que 33 buts marqués pour seulement 6 encaissés.

En Ligue des champions le TPM double tenant du titre commence la compétition au premier tour contre l'équipe tanzanienne du Simba SC, les Corbeaux l'emporteront à l'aller comme au retour (3-1, 3-2). Au second tour le TP Mazembe croise le Wydad de Casablanca au match aller les corbeaux s'inclinent 1-0 à Casablanca, et lors du match retour ils s'imposent 2-0 score suffisant pour les qualifier pour la phase des groupe. Mais suite à la plainte de l'Espérance de Tunis sur l'affaire Janvier Besala Bokungu le TP Mazembe est exclu de la compétition et ne pourra pas réaliser un triplé historique.

2012Modifier

La saison suivante en championnat le TP Mazembe est à nouveau champion du Congo pour la douzième fois avec 64 points soit 2 d'avance sur l'AS V. Club et 9 sur le DCMP.

En Ligue des champions le TPM commence la compétition au premier tour contre le Power Dynamos FC de la Zambie. Le match aller en Zambie se solde sur un score nul d'un but partout et le match retour à Lushi le TPM atomise son adversaire 6-0 et se qualifie pour le second tour où il affrontera le club soudannais d'Al Merreikh Omdurman. Le match à Lushi se solde sur une victoire des Corbeaux 2-0 et le match retour au Al Merreikh Stadium d'Omdourman le TPM obtient un match nul d'un partout, qualifiant le TPM pour la phase des groupes. En phase des groupes le TPM croise le sextuple fois champion d'Afrique, Al Ahly National, le Zamalek SC, et le Berekum Chelsea du Ghana. En première journée le TPM se déplace en Égypte pour affronter le sextuple champion d'Afrique, match perdu 2-1. En seconde journée lors du match d'ouverture du stade TPM en coupe d'Afrique le TPM fait nul 2-2 avec le Berekum Chelsea. Lors de la double confrontation face au Zamalek SC le TPM remporte le match aller et le match retour. Lors de la cinquième journée, le TPM enchaîne une troisième victoire de rang face à un club égyptien, performance rare sur le continent africain (2-0 contre le Al Ahly). Qualifié pour la demi-finale, le TPM s'incline au Ghana face au Berekum Chelsea 1-0 et finit deuxième du groupe derrière les octuples champions d'Afrique. En demi-finale le TPM croise le champion en titre, l'Espérance. Lors du match aller à Kamalondo, les deux équipes se séparent sur un score vierge. Lors du match retour à Tunis les Corbeaux s'inclinent 1-0 et sont éliminés de la compétition en demi-finale.

La saison 2013 est la dernière à se jouer sur une année civile. Du fait du changement de calendrier la saison s'arrêtera à la mi-saison. Le TP Mazembe en sortira invaincu avec 11 victoires et 2 matchs nuls face au FC Saint Éloi Lupopo et au DCMP.

2013Modifier

En C1 le TPM affronte au premier tour le Mochudi Centre Chiefs. Lors du match aller au Botswana, le TPM l'emporte avec un but sur coup-franc de Solomon Asante. Le match retour à Lubumbashi se solde sur le score de 6-0 en faveur des Corbeaux, les qualifiant ainsi pour le deuxième tour. Au second tour les Corbeaux croisent les Orlando Pirates. Lors du match aller en Afrique du Sud le TPM s'incline 3-1, et au match retour, le TPM s'impose mais manque l'opportunité de se qualifier pour la phase des groupe lorsque Trésor Mputu manque un penalty. Le TPM est reversé en Coupe de la CAF. Le club, dans des barrages, affronte le Liga Muçulmana du Mozambique. À l'aller, les Corbeaux l'emportent 4-0 et lors du match retour ils s'inclinent 2 buts à 1 et se qualifient pour la phase des groupes. Logé dans le même groupe que le Club athlétique bizertin de la Tunisie, l'ES Sétif d'Algérie et le FUS de Rabat. Lors de la première journée le TPM s'impose 4-2 face à l'Entente Sétifienne. Lors de la réception du FUS, les Corbeaux s'imposent 3-0 et en dernière journée de la phase aller le TPM s'impose 1-0 face au CA Bizertin. Lors de la quatrième journée, les Corbeaux s'inclinent en Tunisie. Lors de la cinquième journée le TPM obtient un match nul 1-1 en Algérie et se qualifie pour les demi-finales. En dernière journée les Corbeaux s'inclinent au Maroc 3-0, face au FUS. En demi-finale, le TPM croise le Stade malien de Bamako. Le match aller au stade Modibo-Keïta voit le TPM s'imposer 2-1 et lors du match retour à Lubumbashi, le TPM s'impose 1-0 et se qualifie pour sa première finale de Coupe de la Confedération face au CS sfaxien. Au match aller à Tunis, le TPM s'incline 2-0 et lors du match retour le , le club perd la finale de la Coupe de la confédération 2013 face à l'équipe tunisienne du Club Sportif Sfaxien après avoir gagné le match par 2-1.

L'ère Patrice CarteronModifier

La saison 2013-2014 le TPM joue le championnat dans le groupe A où ils finissent premier avec 31 points. Lors des play-offs, le Tout Puissant Mazembe affronte le CS Don Bosco, le SM Sanga Balende et l'AS V. Club. En première journée les Corbeaux battent l'AS V. Club 4 buts à 1 à Lubumbashi. En deuxième le TPM fait match nul 0-0 avec le CS Don Bosco. À Mbuji-Mayi, les Corbeaux s'inclinent 1-0 face à Sanga Balende qui fait sensation dans ces play-offs. Lors du match à Lubumbashi le TPM s'impose 3-0 et prend la seconde place derrière l'AS V. Club. La cinquième journée les Corbeaux atomisent le CS Don Bosco 4-0 Lors de la dernière journée le TPM est dans l'obligation de l'emporter pour devenir champion. Il l'emportera pour une des rares fois depuis le début du 21esiècle à Kinshasa face à l'AS V. Club.

En Ligue des champions le TPM affronte Les Astres FC de Douala au premier tour. Le match aller à Douala est soldé par un nul d'un partout. Lors du match retour à Lubumbashi les Corbeaux l'emporte 3-0 et se qualifient pour le second tour. Lors du second tour le TPM croise le Séwé Sports de la Côte d'Ivoire d'un certain Sylvain Gbohouo, futur gardien des Corbeaux. Malgré leur défaite à San Pedro les Corbeaux se qualifient pour la phase des groupes grâce à la règle des buts marqués à l'extérieur (2-1,0-1). En phase des groupes, pour la première depuis la création de la phase des groupes, deux équipes de la RD Congo l'AS V. Club et le TP Mazembe, se retrouve dans le même groupe. Lors de la première journée le TPM s'incline à Omdurman contre Al Hilal, lors de la deuxième journée le premier choc cent pour cent congolais de l'histoire de la Ligue des champions africaine se solde par une victoire des Corbeaux 1-0 grâce à un but de Samatta en deuxième mi-temps lors de la double confrontation face à Zamalek le TPM empoche 4 points sur les 6. Lors de la cinquième journée le TPM s'impose 3-1 contre l'Al Hilal Omdurman à domicile. En dernière les deux clubs congolais étant déjà qualifiés, ils s'offrent le luxe de faire un match nul permettant aux Corbeaux de finir premier de leur groupe. Le 28 septembre 2014, le club s'incline en demi-finale de la Ligue des champions de la CAF (2-1, 2-3) face aux Algériens de l'ES Sétif (futur vainqueur de la compétition), manquant ainsi une occasion de disputer une finale 100% congolaise face à l'AS Vita Club.

Cinquième sacre africain et arrivée D'Hubert VeludModifier

La saison 2015 le TP Mazembe l'ouvre avec un succès 7-0 sur l'AS Bantous de Mbuji-Mayi, et finira la phase classique avec 20 points sur les 27 possibles. Lors des play-offs le TPM alors favoris cède le titre à l'AS V. Club malgré les large victoires contre MK Étanchéité 5-0 et DCMP 3-0. Le match qui leur a coûté le titre est la défaite contre le Sharks XI FC 2-1 le 11 avril 2015.

En Ligue des champions le TPM entame la compétition contre les sud-africains du Mamelodi Sundowns FC à Pretoria le TPM s'incline 1-0. Lors du match retour à Lubumbashi les corbeaux s'imposent 3-1 et se qualifient pour le second tour. Au second tour ils retrouvent le Stade malien, comme en 2013 à Bamako le TPM mène par 2-0 mais cette fois se fait rattraper au score 2 partout score final. À Lubumbashi les corbeaux s'imposent 2-1 et retrouvent à nouveau la phase des groupes de la C1. Étant le seul club de l'Afrique noir le TPM se retrouve dans le groupe A avec Al Hilal du Soudan Smouha SC d'Égypte et Moghreb Tétouan du Maroc. Lors du match d'ouverture les corbeaux concèdent le match nuls à domicile contre les soudanais. En déplacement au Maroc reviennent avec un autre nul et toujours sans but c'est lors de la troisième journée à Alexandrie que le TPM marque enfin et l'importe 2-0 contre Smouha SC. Le match retour à Lubumbashi se solde par une victoire des corbeaux 1-0. Lors de la cinquième journée le TP Mazembe s'incline 1-0 à Omdurman, suite à cette défaite les corbeaux se retrouvent à la troisième place les obligeants à gagner pour jouer les demi-finales. Lors de la dernière journée le TPM atomise le MA Tétouan 5-0 et profitant d'Al Hilal en Égypte pour s'emparer de la tête du groupe avec 11 points. Lors des demi-finales le TPM croise une autre équipe soudanaise Al Merreikh de la même ville que le précédent. Le match aller à Omdurman se solde par une victoire des soudanais 2-1. Lors du match le TPM s'impose largement 3-0 et se qualifie pour sa troisième finale de Ligue des champions en 6 ans. En finale le TPM croise l'USM Alger Champion d'Algérie en titre. Le match aller a lieu le 31 octobre 2015 à Alger se solde par une victoire des corbeaux, ce qui est assez surprennant puisque l'USMA n'avait là perdu qu'un match face aux soudanais d'Al Merreikh en phase des groupes. Le 8 novembre 2015, le club remporte une nouvelle Ligue des champions de la CAF (la cinquième de son histoire) en s'imposant en finale (2-1) face au club algérien de l'USM Alger. Le club se qualifie pour la troisième fois pour la Coupe du monde des clubs.

Le club perd 3-0 en quarts de finale de la Coupe du monde des clubs face aux Japonais de Sanfrecce Hiroshima et perd sur le score de 2-1 face au club mexicain de Club América lors du match comptant pour la 5e place de la compétition. Comme en 2009, le club termine la compétition avec deux défaites et une 6e place au classement final.

La saison 2015-2016 est marquée par le doublé du TP Mazembe championnat, coupe de la CAF. En championnat le TPM connaît lors de cette saison une saison sans défaite avec 12 victoires et 6 nuls lors de la première phase les permettant de se qualifier pour les play-offs dans lesquels ils finiront également invaincu avec 10 victoires et 4 matchs nuls en 14 sorties. Lors de la Super coupe les corbeaux battent l'Étoile du Sahel 2 buts à 1 En coupes d'Afrique le TPM commence la saison en Ligue des champions de la CAF 2016 lors du premier tour le TP se débarrasse de Saint Georges d'Éthiopie sur le score cumulé de 3 buts à 2 avec un nul 2 partout en Éthiopie et une victoire un à zéro à Kamalondo lors des barrages Le TPM affronte le champion du Maroc le Wydad Casablanca lors du match aller le Tout Puissant Mazembe s'incline sur le score de 2 buts à 0 lors du match retour comme en 2013 le TPM ne parvient pas à renverser le score et concède un match nul 1 partout et pour la troisième année d'affilée le tenant du titre ne sera pas en phase des groupes. Mais le TPM est reverser en Coupe de la CAF lors des barrages bis le TPM affronte le Stade gabésien de la Tunisie lors du match aller le TPM s'impose 1-0 à domicile avant d'aller s'incliner 2-1 en Tunisie et se qualifier pour la Phase de groupes tombé dans le Groupe A en compagnie du MO Béjaïa d'Algérie, du Medeama SC du Ghana et des Young Africans de la Tanzanie lors de la première journée le TPM reçoit les ghanéens match gagné par les corbeaux 3-1 en deuxième journée les corbeaux se déplacent en Tanzanie et remporte le match sur le score de un but à zéro le troisième match des corbeaux est à domicile face aux algériens de MO Béjaïa match soldé sur le score de 1-0 en faveur des corbeaux n'ayant plus besoin que d'un match nul pour se qualifier pour les demi-finales les corbeaux feront le service minimum avec un match nul 0 buts partout en Algérie les qualifiants ainsi pour les demi-finales lors de la cinquième journée les corbeaux s'inclinent 3 à 2 (il sied de noter que cette défaite est la deuxième et dernière du Tout Puissant Mazembe au cours de cette saison) au Ghana permettant aux Ghanéens de récupérer la seconde place après la défaite des algériens face aux Young Africans en Tanzanie 1-0. Lors de la dernière journée les corbeaux déjà qualifier font plaisir à leur public en s'imposant 3-1 face aux Young Africans de la finissant ainsi la Phase de groupes avec 13 points en tête de son groupe. Lors des demi-finales, le TPM tombe sur le tenant du titre l'Étoile du Sahel finaliste du Groupe B derrière les marocains du FUS de Rabat lors du match aller à Sousse l'Étoile est tenu en échec par les champions d'Afrique en titre sur le score d'un partout lors du match retour à Lubumbashi le TPM et à son tour tenu en échec mais par un score vierge les permettant de se qualifier pour la finale pour la seconde fois de leur histoire lors de cette finale le TPM une équipe du MO Béjaïa qu 'il connaissent assez bien pour l'avoir déjà affronter en Phase de groupes. Le match aller à Blida se solde sur un score nul d'un but partout lors du match retour la semaine suivante à Lubumbashi le Tout Puissant mené par un certain Jonathan Bolingi s'impose largement 4-1 et remporte pour la première fois de son histoire la Coupe de la confédération clôturant ainsi une saison presque sans faute.

Départ d'Hubert Velud, Arrivée de Thierry Froger, Arrivée de Pamphile Mihayo et deuxième victoire en Coupe de la CAFModifier

La saison 2016-2017 débuta pendant la phase finale de la Coupe de la CAF contrairement à la précédente durant cette saison le TPM se voit contraint à deux défaites une durant la première phase face à SM Sanga Balende à domicile (première défaite des corbeaux au stade TPM) et un en play-offs face à l'AS Vita 1-0 suite à un penalty imaginaire. Mais néanmoins le TPM remporte le championnat avec 33 points sur les 42 possible et notamment une phase retour invaincu avec sept victoire en sept sortie dont notamment une victoire à domicile contre Sanga balende 4-0 et une autre contre le FC Renaissance du Congo jusqu'alors invincible sur terrain 1-0 et c'est ce match qui sera le dernier en carrière pour Robert Kidiaba venu en renfort car le match c'était disputé durant les journées FIFA avec le gardien Ivoirien Sylvain Gbohouo appelé en sélection ivoirienne et aussi une deuxième victoire en deux ans à Kinshasa face DCMP,la dernière remontais à plus de cinq ans, dans un match complètement le TPM mène à la mi-temps sur le score de 2 à 0 avant de se faire remonter en seconde période jusqu'à 3-2 et en ensuite inscrire deux dans les ultimes minutes grâce notamment au défenseur malien Salif Coulibaly et au capitaine Rainford Kalaba permettant au TPM de s'imposer 4 buts à 3, et aussi la victoire à domicile dans les ultimes minutes face à l'OC Bukavu Dawa lanterne rouge grâce notamment à une erreur d'arbitrage leur offrant un penalty à la 89e minute de jeu et ensuite un coup-francs dans les temps additionnels. Mais le match qui marque les mémoires est celui les opposants à l'AS Vita Club le 14 juillet lors de la dernière journée match remporté 1-0 par les corbeaux leur permettant de remporter le trophée avec 3 points d'avances sur ces derniers grâce à un but en tout début de match de Daniel Adjei mileu de terrain Ghanéen.

En début de saison africaine le club annonce l'arrivée sur son banc de Thierry Froger en remplacement d'Hubert Velud et affronte, le 18 février, en Super coupe d'Afrique les champions d'Afrique Les Mamelodi Sundowns FC ; ils perdront le match (1-0).

 
Composotion de la Super Coupe de la CAF 2017

En coupes d'Afrique comme la saison dernière le TPM commence en C1 au premier tour et affronte les Zimbabwéen de CAPS United et comme la saison précédente le TPM se fait éliminer, causant ainsi le limogeage de Thierry Froger (1-1,0-0), et est reverser en Coupe de la CAF et comme la saison dernière le TPM affronte un club maghrébin mais cette fois la JS Kabylie après une victoire 2-0 à domicile les corbeaux tiennent les algériens en échec à Tizi-Ouzou sur un score vierge et se qualifient pour la deuxième année d'affilée en phase des groupes cette fois et pour la première depuis plus de cinq ans en Coupe d'Afrique le TPM n'aura aucun club maghrébin dans son groupe. Tiré dans le D le TPM doit affronter deux novices à savoir l'Horoya AC, Champion de Guinée et le CF Mounana, Champion du Gabon, ainsi qu'un ancien champion d'Afrique le Supersport d'Afrique du Sud. Cette phase commence avec une victoire des corbeaux sur les Gabonais 2 à 0 ensuite un match nul 1 partout à Conakry suite à une égalisation à la 79e minute de jeu de Ben Malango lors de la dernière journée de la phase aller les corbeaux croisent l'autre leader du groupe Supersport, ayant fait nul à domicile contre Horoya en première journée et battu lors de la seconde le CF Mounana 5 buts à 3 au Gabon, au cours le TPM prend vite l'avantage et après 28 minute seulement les corbeaux mènent par 2 à 0 mais avant la mi-temps les Sud-Africains réduiront la marque suite à un relâchement des corbeaux et en deuxième mi-temps ils parviennent à revenir au score deux partout et ce sera le score final. En Afrique du Sud les deux équipes se neutralisent zéro buts partout avec un TP Mazembe jouant à la défensive. Entre-temps le guinéens d'Horoya ont pris la tête du groupe en battant aller-retour les gabonais les éliminant ainsi de la compétition. Lors de la cinquième journée le TPM affronte les Gabonais du CF Mounana si ces derniers sont déjà éliminés ils tiennent néanmoins à battre les corbeaux mais grâce à un Djos Issama le TPM parvient à se sortir du piège gabonais dans les ultimes minutes. Lors de la dernière les corbeaux doivent impérativement s'imposer pour se qualifier en quart, Supersport et Horoya s'étant neutraliser entre temps, lors de cette dernière journée les corbeaux parviennent à prendre l'avantage mais se font rattraper au score par les guinéens avant d'inscrire durant le dernier quart-d'heure les permettant de se qualifier et de finir premiers de leur groupe.

La saison qui suivra les corbeaux commenceront en coupe de la CAF en quart face aux soudanais d'Al Hilal Obayid match gagné sur un score cumulé de 7 buts à 1 après une victoire à l’extérieur 2-1 et un carton plein à domicile 5 à 0 durant ce match Chico Ushindi qui disputait là son premier match en pro réalise une prestation hors du commun et se faisant ainsi élire homme du match à seulement 18 ans en demi-finales le TPM croise le FUS de Rabat victoire un à zéro à l'aller grâce à un but de Ben Malango à la 13e minute, lors du match retour une fois de plus le club joue à la défensive et se qualifie pour la finale grâce à un score nul et vierge. En final le TPM retrouve comme en 2016 le finaliste de son groupe, le Supersport united FC, le match aller le TPM est tenu en échec à domicile jusqu'à la 89e minute lors d'un corner renvoyer par la défense et une reprise de Daniel Nii Adjei (qui inscrivait là son dernier but sous le maillot des corbeaux) score final 2 buts à 1.

 
Composition des deux équipes lors de la finale aller à Lubumbashi

Lors du match en Afrique du Sud le SSU tente le tout pour le tout mais le bloc défensif du TPM est très solide et le SSU ne parvient à trouver de faille dans la défense lushoise et obligé de céder le trophée à domicile.

 
Composition des deux équipes lors de la finale retour à Pretoria

En championnat le TPM commence contre l'Écofoot Katumbi match gagné deux buts à zéro, et 3 jours seulement après le titre en Coupe de la CAF les corbeaux affrontent le CS Don Bosco malgré la fait le TPM s'impose deux buts à un la première phase est marquée notamment par les succès 7 à 0 sur l'Océan Pacifique de Mbuji-Mayi, et 6 buts à 0 contre les deux clubs de l'ancienne province du Kasaï-Occidental à savoir l'US Tshinkunku et l'AC Dibumba, le TPM finit la première phase avec 43 points et une seule défaite en 18 sorties. Lors des play-offs le TPM baisse le rythme et concède lors de la manche aller ses 5 nuls des play-offs ; 4 face à ses adversaire direct à savoirs l'AS Vita Club (zéro partout à domicile), Sanga balende (zéro partout à Mbuji-Mayi (match inaugural du stade Kashala-Bonzola)), DCMP (zéro partout au stade des Martyrs en match nocturne) et contre le FC Saint Éloi Lupopo ; et nul face à l'une des équipes de la fin de classement l'AS Dauphins Noirs (qui était d'ailleurs leur premier match nul des play-offs. Lors de la phase retour le TPM un parcours presque sans faute si c'est n'est que la défaite à Kinshasa face à son rival et futur champion l'AS Vita Club sur le plus petit des scores. Cette saison est presque pareil à la précédent car les deux premiers étant les même équipe avec le même écart de point et les mêmes statistiques l'AS Vita Club ayant réalisé un sans faute appelé "Opération trois points et le TPM lui ne concède qu'une seule défaite face à l'AS Vita Club sur le même score que l'an passé.

En début de saison africaine le TP Mazembe s'incline en Supercoupe d'Afrique contre le champion d'Afrique le Wydad AC sur le score d'un à zéro comme l'année dernière.

 
Composition des deux équipes lors de la Super Coupe 2018

La Ligue des champions comme chaque année le TP Mazembe commence au premier tour contre les mozambicains d'União de Songo le match aller se solde sur une victoire des corbeaux quatre buts à zéro lors du match retour à Beira l'União de Songo crée la surprise en s'imposant trois buts à zéro mais pas suffisant pour les permettre de se qualifier pour la phase des groupes, ce dimanche est assez chaotique pour le football congolais car des quatre représentants congolais seul le TP Mazembe arrive à se qualifier. Le TP Mazembe tombe dans le groupe A contre Le champion d'Afrique 2014 l'Entente Sétifienne, le Mouloudia Cub Alger et Difâa El Jadida. Lors de la première journée le TP Mazembe s'impose largement contre l'ES Sétif quatre buts à un grâce à un doublé de Ben Malango, étoile montante du football congolais et du TP Mazembe, lors de la deuxième journée, dernier match de la saison selon le calendrier congolais, le TP Mazembe crée la surprise en s'imposant 2 buts à 0 au Maroc.

Le TP Mazembe offre son hospitalité au MC Alger, il faut attendre la 89e minute et Meschack Elia (meilleur du CHAN 2016 au Rwanda) rentré en jeu pour débloquer la situation un à zéro score final. Lors des quatrièmes et cinquièmes journées le TP Mazembe se déplace en Algérie, les deux matchs se soldent sur le score d'un partout. En dernière journée les corbeaux reçoivent les marocains du Difâa El Jadida score final un partout ne permettant pas aux marocains de se qualifier pour les quarts de finale. Après tirage le TPM croise le Primeiro de Agosto d'Angola, le match aller est à l'avantage des corbeaux qui manquent à plusieurs reprise d'ouvrir le score avec notamment Miché Mika qui manque une occasion seul devant les buts vides. Le match se solde par un score nul et vierge. Le match retour à Lubumbashi commence bien puisque les corbeaux parviennent à ouvrir le score assez tôt dans la partie mais se feront rattraper à la 38e minute sur coup-franc, en seconde période manque deux penalty d'abord Trésor Mputu puis Ben Malango ne permettant pas au TPM de prendre l'avantage au score et ce jusqu'à la fin du match. Pour la première fois depuis 2011 et leur disqualification le TP Mazembe n'atteint pas les demi-finales d'une coupe d'Afrique Ligue des champions et Coupe de la confédération confondues, il sied de noter que cette saison est la dernière à se jouer sur une année civile.

2018-2019Modifier

La saison en championnat s'avère parfaite, sauf la défaite surprise face au FC Saint Éloi Lupopo à domicile. Durant la phase retour le TP Mazembe est quasi invincible, s'imposant dans tous les stades de la République. Le TPM termine la saison en battant le FC Renaissance du Congo trois buts à zéro. Le trophée fut ensuite remis aux Corbeaux.

En Ligue des champions, les Corbeaux commenceront comme d'habitude au premier tour et se qualifieront pour la phase de groupes en battant les Zambiens de Zesco United, un but à zéro à Lubumbashi, et en concédant le nul à Ndola, un but partout. En phase de groupes, comme à son habitude, le TPM croise à nouveau trois équipes maghrébines, à savoir le Club Africain, le CS Constantine, champion d'Algérie et l'Isamily SC, vice-champion d'Égypte. Pour la première fois depuis 2014 et la finale manquée, la RD Congo sera représentée par deux clubs en Ligue des champions : le TP Mazembe et l'AS Vita, casé dans le groupe D avec l'Al Ahly SC, le Simba SC, et la JS Saoura. Le TP Mazembe commence la compétition contre les Égyptiens, match gagné deux à zéro malgré l'expulsion en début de rencontre du gardien ivoirien Sylvain Gbohouo suite à un mauvais geste sur un attaquant égyptien. Lors de la deuxième journée à Constantine, le TPM s'incline 3 buts à 0. Lors de la troisième, le TPM réalise un record en coupe d'Afrique en battant huit à zéro le Club Africain, Une première en phase finale (à partir de la phase des groupes), et lors du match retour, les deux équipes se séparent sur un score vierge. Lors de la cinquième journée en Égypte, les Corbeaux obtiennent un match nul grâce à Meschack Elia, qui inscrivait son dernier but en coupe d'Afrique sous le maillot des Corbeaux. En dernière journée, les Lushois battent les Algériens du CS Constantinois deux buts à zéro, leur permettant de finir premiers de leur groupe avec onze points. En quart, le TPM affronte le Simba SC, tombeur de l'AS Vita. Le match aller en Tanzanie se solde par un score vierge, et lors du match retour, après seulement deux minutes de jeu, les Tanzaniens mènent 1 à 0, mais se retrouveront menés 2 buts à 1 à la mi-temps. Au retour des vestiaires les Corbeaux marquent deux buts de plus pour s'imposer finalement 4 buts 1. En demi-finales le TPM croise l'ES Tunis. Lors du match aller, Tunis domine le TPM et s'impose 1 but à zéro, et lors du match retour, malgré les nombreuses attaques lushoises, les Espérantistes résistent longtemps et se qualifient pour la finale qu'ils gagneront pour la deuxième fois, contre les Marocains de Wydad Casablanca.

Départ de Pamphile Mihayo et arrivée de Dragan CvetkovicModifier

La saison 2019-2020 est plutôt bonne pour le Tout Puissant Mazembe, qui commence le championnat avec une victoire 6 buts à 0 sur l'OC Bukavu Dawa. Durant le début de la phase retour le TP Mazembe s'impose au Nord-Kivu face à l'AS Nyuki de Butembo 5 buts à 1. Mais le 13 mars 2020, la Linafoot décide de suspendre le championnat pour 30 jours, avant finalement de l'arrêter et de déclarer le TPM vainqueur avec 53 points en 20 sorties avec 5 points 3 matchs de moins que son poursuivant direct l'AS Vita Club.

En Ligue des champions le TPM débute au premier tour contre les Malgaches de Fosa Junior. Le match aller se termine sur un score nul et vierge. Lors du match retour, le TPM s'impose 3 buts à 1 et se qualifie pour la troisième année d'affilée en phase des groupes de la C1. Le TPM affronte alors le Zamalek SC, Zesco United et le Primeiro de Agosto, tombeur des Corbeaux deux ans plus tôt. La première journée, les Lushois affrontent les Égyptiens. Le match est longtemps resté bloqué jusqu'à l'entrée au jeu de Patou Kabangu, qui offrira trois passes décisives, dont deux à Jackson Muleka, permettant aux Corbeaux de l'emporter 3 buts à zéro. En seconde journée, contre ZESCO United, Jackson Muleka surprendra le gardien zambien Jacob Banda, permettant aux Corbeaux de prendre l'avantage. Score final : 2 buts à 1, à Ndola en Zambie. En troisième journée, en Angola, le TP Mazembe prend l'avantage très tôt dans la partie mais se fera rattraper au score seulement deux minutes plus tard par l'entremise de Paciencia Mabululu, seul buteur du club angolais durant les cinq premières journées de la compétition. Lors du match retour à Lubumbashi, le Primeiro ouvre la marque après seulement deux minutes de jeu et ce n'est qu'en deuxième mi-temps que les Corbeaux se réveilleront et inscriront deux buts qui les qualifient pour les quarts de finale. Durant la cinquième journée, les Corbeaux se déplacent en Égypte avec pour objectif un nul pour finir premiers du groupe, et ils l'obtiendront sans encaisser de but. Lors de la dernière journée, les Lushois reçoivent les Zambiens de ZESCO United, un match qui s’avérera finalement un match d'entraînement pour les Corbeaux qui ne s'imposeront que par 3 buts à 1, mais finiront la phase invaincus avec 14 points sur les 18 possibles, soit 4 victoires et 2 match nuls. Le tirage au sort désigne leur prochain adversaire : le Raja Casablanca, tombeur de l'autre club congolais en phase de groupes, l'AS Vita. Le match commence très vite : après six minutes seulement, les Marocains menaient déjà grâce à l'ancien Corbeau Ben Malango. Finalement, sur un mauvais dégagement du gardien des Corbeaux, les Rajaouis parviennent à inscrire un second but, fatal pour les Corbeaux. Lors du match retour, ils marquent assez tôt dans la partie mais ne parviennent plus à trouver la faille dans la défense marocaine. À un quart d'heure de la fin, les Corbeaux obtiennent un penalty, que Jackson Muleka, meilleur buteur de la compétition, manque, empêchant ainsi les Corbeaux d'obtenir une séance de tirs au but. Cet échec causera le limogeage de Pamphile Mihayo qui se fera remplacer par le directeur technique, Dragan Cvetkovic. Quelques jours après le championnat est annulé à cause de la Pandémie à Covid-19 et deux mois le TPM et officiellement championss du Congo avec 53 points devant V. Club, Maniema Union et DCMP, qui l'accompaagneront en coupes d'Afrique.

Ère Dragan CvetkovicModifier

La saison 2020-2021 débute timidement avec un nul concedé à domicile face au promu Blessing FC, mrs de la première journée avant d'obtenir un autre nul vierge à Kinshasa lors de la troisième face à V. Club lors du Classico quelques jours plus tard toijours à Kin le TPM obtient son premier succès de la saison face à l'autre promu la JSK (1-2) grâce à un doublé de Joël Beya, qui débloque son compteur but avec les corbeaux, quelques jours après le TPM fait nul avec un autre adversaire direct au titre, le DCMP avec un Trésor Mputu de grand jour.De retour à Lushi le TPM ne fait qu'une bouchée du jusque là innarrêtable Maniema Union (3-1), Marquant ainsi la première victoire à domicile sous l'ère Cvetkovic. Lors de leur premier derby à la maison face au CS Don Bosco, sans Joël Beya les corbeaux s'imposent 2-1 dans la douleur, prenant ainsi la troisième place du classement derrière l'AS Maniema (16 pts)et l'AS Vita (13 pts)avec 12 points. Le 10 novembre le tirage au sort de la C1 est effectué, les corbeaux affronteront au premier tour (exempt des préliminaires) le Vainqueur de la confrontation opposant le Forrest Rangers de la Zambie et l'AS Bouenguidi du Gabon. Le 22 novembre lors du premier derby lushois au stade TPM depuis cinq ans corbeaux et lumpas se neutralisent (1-1) grâce à un but (douteux) de Héritier Kasongo pour les lumpas à la 89e minute de jeu. À noter que dans ce match Patou Kabangu a raté le penalty qui aurait permis aux corbeaux de mener deux à zéro àbun quart d'heure de la fin du match.

Historique des logosModifier

SupportersModifier

Le club possède un groupe de supporters fondé en 1983, appelé 100 pour 100.

Centre de formationModifier

Le club possède un centre de formation, Katumbi Football Académie (KFA), dirigé par le Français Régis Laguesse, ancien footballeur devenu entraîneur, remplacé plus tard par Richard Mubemb.

FinancesModifier

Le budget du club est de 8 millions de dollars en 2017[7].

Sponsors et équipementiersModifier

SponsorsModifier

L'équipement sportifModifier

Affaire BesalaModifier

Lors du match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions 2011 qui oppose le TP Mazembe aux Marocains du Wydad Athletic Club de Casablanca, le latéral Janvier Besala Bokungu est aligné. Après le match, qui se termine sur le score de 1-0 pour les Marocains (but de Mustapha Allaoui), l'Espérance sportive de Tunis porte plainte auprès de la Confédération africaine de football en revendiquant l'appartenance de Besala. La CAF, après réflexion, décide de disqualifier le TP Mazembe le lendemain de sa victoire 2-0 à Lubumbashi au match retour, qui éliminait les Marocains, prétextant une rupture abusive de contrat. Or, en , il était écrit que Besala avait quitté le club après des négociations normales. Le président du Mazembe, Moïse Katumbi dénonce un complot de l’Espérance Sportive de Tunis afin de se venger de sa lourde défaite (0-5) contre Mazembe lors de l'édition 2010 de la Ligue des Champions avec la complicité du Wydad. L'affaire est renvoyée devant la Fifa qui approuve la décision de la CAF ; par conséquent le TP Mazembe est définitivement éliminé de la compétition.


Total matchesModifier

Competition P W D L GF GA
CAF Champions League 0 0 0 0 0 0
CAF Confederation Coupe 0 0 0 0 0 0
Africa Vainqueur de coupe 0 0 0 0 0 0
CAF Super Coupe 0 0 0 0 0 0
Total 0 0 0 0 0 0

PalmarèsModifier

Palmarès du Tout Puissant Mazembe
Compétitions provinciales Compétitions nationales Compétitions internationales
  • LIFKAT (6) :
    • Champion : 1966, 2006, 2007, 2009, 2010,2011
  • EUFLU (19):
    • Champion : 1947,1965, 1966, 1968, 1971, 1973,1975,1976, 1977, 1978, 1986, 1988, 1994, 1995, 1997, 1999, 2000, 2003, 2004, 2011

Effectif actuelModifier

Effectif du TP Mazembe de la saison 2019-2020
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[8] Nom Date de naissance Sélection[9] Club précédent Contrat
21 G   Bakula, AiméAimé Bakula 14/02/1985 (35 ans) -  AS Vita Club 2007-
22 G   Gbohouo, SylvainSylvain Gbohouo 29/10/1988 (32 ans) Côte d'Ivoire  Séwé Sports 2015-
1 G   Mounkoro, IbrahimIbrahim Mounkoro 23/02/1990 (30 ans)  Stade Malien 2011-
2 D   Zouzou, FranckFranck Zouzou 30/12/1992 (27 ans)  FC San-Pédro 2019-
3 D   Mwape, TandiTandi Mwape 05/08/1986 (34 ans) Zambie  Kabwe Warriors 2019-
4 D   Coulibaly, WonloWonlo Coulibaly 22/12/1991 (28 ans) Côte d'Ivoire  ASEC Mimosas 2019-
5 D   Issama Mpeko, Issama Mpeko 30/04/1987 (33 ans) RD Congo  Kabuscorp 2016-
6 D   Ochaya, JosephJoseph Ochaya 14/12/1993 (26 ans) Ouganda  Kampala City Council 2018-
14 D   Chongo, KabasoKabaso Chongo 11/12/1992 (27 ans) Zambie  Konkola Mine Police F.C. 2014-
15 D   Mondeko, KévinKévin Mondeko 10/09/1995 (25 ans) RD Congo  RC Kinshasa 2016-
20 D   Masengu, GodetGodet Masengu 08/10/1995 (25 ans)  Formé au club 2018-
- D   Binemo, LebeauLebeau Binemo 28/11/1999 (21 ans)  FC Saint Eloi Lupopo 2020-
- D   Tambwe, MagloireMagloire Tambwe 17/03/1998 (22 ans)  Formé au club 2020-
16 M   Koffi, ChristianChristian Koffi 21/12/1990 (29 ans) Côte d'Ivoire  Séwé Sports 2014-
18 M   Kalaba, RainfordRainford Kalaba   14/08/1986 (34 ans) Zambie  UD Leiria 2010-
19 M   Ourega, Jean VitalJean Vital Ourega 17/12/1995 (24 ans)  Africa Sports 2019-
23 M   Kazadi, NicolasNicolas Kazadi 07/02/1998 (22 ans) RD Congo A'  FC Renaissance du Congo 2019-
27 M   Mika, MichéMiché Mika 11/09/1996 (24 ans) RD Congo A'  Formé au club 2016-
29 M   Likonza, GlodyGlody Likonza 10/05/1998 (22 ans) RD Congo A'  Formé au club 2017-
25 M   Kisangala, ChristChrist Kisangala 10/09/1999 (21 ans)  Formé au club 2019-
9 A   Beya, JoëlJoël Beya 08/12/1999 (20 ans) RD Congo A'  Formé au club 2019-
10 A   Amoah, IsaacIsaac Amoah 12/12/1992 (27 ans)  SM Sanga Balende 2018-
11 A   Tshibangu, IsaacIsaac Tshibangu 17/05/2003 (17 ans)   FC Lokolo Moto 2019-
26 A   Fily, TraoréTraoré Fily 15/06/2001 (19 ans)   CO Bamako 2020-
30 A   Ushindi, ChicoChico Ushindi 07/01/1996 (24 ans) RD Congo A'  Formé au club 2017-
8 A   Mputu, TrésorTrésor Mputu 17/09/1985 (35 ans) RD Congo  Kabuscorp 2017-
24 A   Kabangu, Mulota PatouMulota Patou Kabangu 31/12/1985 (34 ans)  Al Ahli SC 2017-
28 A   Ulimwengu, ThomasThomas Ulimwengu 14/06/1993 (27 ans) Tanzanie  JS Saoura 2020-
Entraîneur(s)

  Dragan Cvetković

Entraîneur(s) adjoint(s)

  Isaac Kasongo

Préparateur(s) physique(s)

  Felix Mwamba

Entraîneur(s) des gardiens

  Robert Kidiaba

Médecin(s)

  Jean-Michel Kazadi
  David Bwalya
  Cesar Kabila


Légende

 

Équipe typeModifier

Onze type du TP Mazembe.pour la saison 2019-202

Joueurs emblématiquesModifier

(voir aussi Catégorie:Joueur du Tout Puissant Mazembe)

Présidents [10]Modifier

Nom Période
  Un père franciscain 1939
  Ir Civil Gidroph

  Sylvestre Mpiana

1945-1959
  Paul Gibson Mukunta 1960-1970
  Ferdinand Ngoma (transition) 1968
  Jean Baptiste Kibwe Pampala

  Baudoin Kabimbi Ngoie (transition)

1969
  Mouster Ilunga Diata Pakole 1970-1972
  Lukusa Mwengula 1972-1973
  Simis Aladeph 1973-1975
  Nkanku Nkolela 1975-1977
  Katebe Katoto* 1977-1985
  Tshilombo Mwen Tshitol (transition) 1982-1983
  Somville 1985-1997
  Moïse Katumbi** 1997-
  Malta Forrest -

* Katebe Katoto a été réélu en 1981

** Moise Katumbi a été réélu le 26 décembre 2013 et le 20 octobre 2017

EntraîneursModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Petits secrets du grand Mazembe, FIFA.com, 17 décembre 2010
  3. FIFA.com, « Tournois FIFA - Archives - FIFA.com », sur www.fifa.com (consulté le 20 mai 2020)
  4. « C'est le peuple paisible du football bantu urbanisé des mineurs du Katanga, qui invente, par rapport à son vécu, le qualificatif du « Tout Puissant Mazembe » des Kalala, en lieu et place d'Engelbert. C'était peut-être un rêve de puissance libérateur de la colonisation belge, parrainé à son insu par la multinationale. » (Éléments sous droits d'auteur), in L'Afrique, enjeu de l'histoire: Afrocentrisme, Eurocentrisme, Sémitocentrisme, Pathé Diagne, Éditions L'Harmattan, collection Sankoré, 2010, (ISBN 978-2296118676), page 197
  5. Pathé Diagne, L'Afrique, enjeu de l'histoire: Afrocentrisme, Eurocentrisme, Sémitocentrisme, Editions L'Harmattan, (ISBN 978-2-296-25640-8, lire en ligne)
  6. Mustapha Kessous, « Le Mazembe, tout puissant », Le Monde Sport et Forme,‎ .
  7. « Football : Moïse Katumbi réduit les dépenses du Tout Puissant Mazembe – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 20 mai 2020)
  8. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  9. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  10. « Tout Puissant Mazembe - Site officiel », sur www.tpmazembe.com (consulté le 2 juin 2020)

Liens externesModifier