Ouvrir le menu principal

Thierry Froger

footballeur et entraîneur français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Froger.

Thierry Froger
Image illustrative de l’article Thierry Froger
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (56 ans)
Lieu Le Mans (France)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Défenseur puis entraîneur
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1971-1978Drapeau : France Le Mans UC- (-)
1978-1986Drapeau : France Lille OSC- (-)
1986-1987Drapeau : France FC Grenoble- (-)
1987-1991Drapeau : France Le Mans UC- (-)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1990-1994Drapeau : France Le Mans UC (centre de formation)
1994-1997Drapeau : France Le Mans UC
1997-1998Drapeau : France Lille OSC
1999-2003Drapeau : France LB Châteauroux
2003-2004Drapeau : France FC Gueugnon
2005-2008Drapeau : France Stade de Reims
2010-2011Drapeau : Togo Togo
2011-2012Drapeau : France Nîmes Olympique
2013-2014Drapeau : France Vannes OC 14v 22n 21d
2015Drapeau : France US Créteil-Lusitanos12v 9n 18d
2017Drapeau : République démocratique du Congo TP Mazembe
2018Drapeau : Algérie USM Alger22v 10n 12d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Thierry Froger, né le 21 mars 1963 au Mans, est un footballeur français qui a évolué au poste de défenseur. Il est depuis juin 2018 l'entraîneur de l'USM Alger.

BiographieModifier

Carrière de joueurModifier

Il débute dans le club de sa ville natale Le Mans au Stade Olympique du Mans de 1971 à 1978. Il part ensuite à Lille où il joue pendant 8 ans au LOSC. Après un passage à Grenoble en 1986, il revient au Mans où il termine sa carrière de joueur. Il devient alors entraîneur au centre de formation du MUC72 de 1990 à 1994.

Carrière d'entraîneurModifier

Il entraînera par la suite l'équipe première du Mans avec laquelle il sera élu meilleur entraîneur de Ligue 2 en 1996.

Après Le Mans, il part au LOSC et rate la montée en L1 de peu, le club nordiste terminant à la 4e place. Puis la saison suivante les mauvais résultats le conduisent à quitter le club en septembre 1998. Il est remplacé par Vahid Halilhodžić. Il rebondit 1 an plus tard à La Berrichonne de Châteauroux où il remplacera Joël Bats et dirigera le club 4 saisons.

Après son départ de Châteauroux, il signe à Gueugnon en très mauvaise posture mais réussit à sauver le club de la relégation. En 2004, il est à nouveau élu meilleur entraîneur de Ligue 2. Thierry Froger rejoint le Stade de Reims en juin 2005, où il reste trois saisons, avec une qualification en demi-finale en Coupe de la Ligue. Il est remplacé par Didier Tholot en juin 2008[1].

En juin 2010, il prend les commandes de l'Équipe du Togo, mais démissionne en mars.

Dans la foulée, il signe au Nîmes Olympique pour tenter de sauver les Crocodiles pointant à la 17e place du championnat de Ligue 2 à 1 point du premier relégable. Il ne parvient pas à maintenir le club qui échoue donc en National. Toujours en place lors de la saison de National 2011-2012, il parvient à remobiliser l'effectif nîmois et obtient la remontée immédiate en terminant 1er du championnat. Le 25 mai 2012, malgré ses résultats, son contrat n'est pas renouvelé[2].

En janvier 2013, il remplace Stéphane Le Mignan à la tête du Vannes Olympique Club en National. Lors de sa prise de fonction, il échoue dans sa tentative de faire remonter le club en Ligue 2 avant de terminer 17e la saison suivante. À la suite de cette relégation, le club dépose le bilan et il quitte ses fonctions[3].

Il rebondit aux Créteil-Lusitanos le 7 janvier 2015, prenant la suite du démissionnaire Philippe Hinschberger avec comme objectif le maintien du club en Ligue 2[4]. Le club termine la saison à la 14e place avec 45 points. Après un bon début de saison 2015-2016, le club est quatrième au terme de la 9e journée, la suite est plus difficile avec 7 défaites en 9 matchs dont une élimination au 7e tour de la Coupe de France. Le 4 décembre, il est mis à pied[5].

Parcours d'entraîneurModifier

RéférencesModifier

  1. Stade de Reims - Site officiel
  2. Froger quitte Nîmes sur objectifgard.com
  3. « National. Vannes OC : la "der" pour l'entraîneur Thierry Froger », sur ouest-france.fr, (consulté le 20 février 2015)
  4. « Football, Ligue 2 : Thierry Froger est le nouvel entraîneur de Créteil », sur leparisien.fr,
  5. « Foot. Ligue 2: A Créteil, le coach Thierry Froger est mis à pied! », sur leparisien.fr (consulté le 5 décembre 2015)
  6. « Thierry Froger, nouvel entraîneur du Vannes OC », sur www.vocfoot.net, (consulté le 30 décembre 2012).

Liens externesModifier