Ouvrir le menu principal
Suzon de Terson
Naissance
Puylaurens (Drapeau de la France France)
Décès (à 28 ans)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français, occitan

Suzon de Terson est une poétesse française du XVIIe siècle.

BiographieModifier

Née en 1657 à Puylaurens (actuel département du Tarn) dans une riche famille protestante, Suzon de Terson se passionne très vite pour l'art poétique. Elle attire par ses poèmes mondains l'attention de Paul Pellisson et des milieux de l'Académie de Castres, puis devient par son mariage avec le pasteur Elie Rivals « dame Rivals »[1]. En 1685, elle décède prématurément, à la suite d'une longue maladie qui transparaît dans sa poésie. Ses écrits ne seront publiés qu'en 1968, par Christian Anatole[1].

Elle est auteure de 81 poèmes dont 15 écrits en occitan[2].

ŒuvresModifier

Poësies diverses de Demoizelle Suzon de Terson : 1657-1685 ; Textes français et occitans établis sur le seul manuscrit connu... par Christian Anatole (Lo Libre Occitan, 1968 ; Colleccion Fabri de Peiresc. - [Toulouse] : Institut d'Estudis Occitans) (OCLC 489791092).

PostéritéModifier

Une impasse de Puylaurens porte son nom.

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Poésies diverses de Demoiselle Suzon de Terson [texte manuscrit] », sur Occitanica (consulté le 10 janvier 2016).
  2. Félix Castan, « Suzon de Terson », sur Baroque, (consulté le 10 janvier 2016).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Suzon de Terson de Puylaurens (1657-1684), sa vie, son œuvre et son secret. Revue du Tarn numéro 2, 15 juin 1956
  • Marie France Hilgar, « Suzon de Terson », in Katharina M. Wilson, An Encyclopedia of continental women writers, 1er vol. (A-K), Taylor & Francis, 1991, p. 312-313.

Liens externesModifier