Ouvrir le menu principal

Stefanie Dolson

joueuse de basket-ball américaine

Stefanie Dolson
Image illustrative de l’article Stefanie Dolson
Stefanie Dolson en 2018
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (27 ans)
Port Jervis
Taille 1,96 m (6 5)
Poids 95 kg (209 lb)
Situation en club
Club actuel Sky de Chicago
Poste pivot
Carrière universitaire ou amateur
? -2010
2010-2014
Minisink Valley HS
Huskies du Connecticut
Draft WNBA
Année 2014
Position 6e
Franchise Mystics de Washington
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2014
2015
2016
2017
2018

2014-2015
2014-2015
2015-2016
Mystics de Washington
Mystics de Washington
Mystics de Washington
Sky de Chicago
Sky de Chicago

Spartak Moscou
Osmaniye
Edirnespor
06,0
10,6
09,3
14,5
09,7[1]

11,7[2]
13,5
?
Sélection en équipe nationale **
2014-Drapeau : États-Unis États-Unis

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Stefanie Dolson est une basketteuse américaine née le à Port Jervis (État de New York), double championne NCAA.

ConnecticutModifier

Elle pratique le basket et le volley-ball à la Minisink Valley High School dans le quartier de Slate Hill à New York. All-American en basket, elle inscrit 12 points et prend huit rebonds au McDonald's All-American Game. En quatre ans, elle inscrit 1 951 points et 1 607 rebonds[3]. Elle choisit de rejoindre les Huskies du Connecticut, une des plus prestigieuses formations universitaires féminines. En freshman, ellemarque 24 points face à Notre Dame et figure dans le meilleur cinq du Tournoi de la Big East. En sophomore, elle est la meilleure rebondeuse de sa formation avec six prises par rencontre et un total de 57 contres.

En junior, elle débute 38 des 39 rencontres pour des moyennes de 13,6 points avec 59,8 % d'adresse (second rang national) et 7,1 rebonds par rencontre. Ses 18 points et 14 rebonds ne sont pas suffisants pour empêcher une défaite 61-59 face à Notre Dame lors de la finale du Tournoi de la Big East, mais les Huskies remportent le tournoi final NCAA, où se révèle la freshman Breanna Stewart.

En senior, elle devient la seconde Husky à aligner un triple-double avec 24 points, 14 rebonds et 11 passes décisives face à Oregon le 30 novembre 2013. Elle est élue meilleure défenseure par la WBCA. Connecticut finit invaincu la saison avec 40 succès et la victoire tournoi final NCAA, Dolson figurant dans le meilleur cinq du tournoi[4].

WNBAModifier

Elle est choisie en 6e position de la draft WNBA 2014 par Mystics de Washington. Sa coéquipière chez les Huskies Bria Hartley est choisie immédiatement après puis transférée par le Storm de Seattle aux Mystics[5]. Elle termine sa première saison avec des statistiques de 6,0 points avec 49,2 % d'adresse, 3,5 rebonds et 1,2 passe décisive (5,0 points, 1,5 rebond en play-offs)[1]. Elle développe une forte complicité avec sa coéquipière en WNBA et aussi en Russie Emma Meesseman dans la vie comme sur le terrain[6].

Lors de sa deuxième saison, ses performances et celle des Mystics

Avec la blessure de longue durée en préparation de Kia Vaughn, Dolson passe de remplaçante (6,0 points et 4,4 rebonds en 18 minutes de temps de jeu moyen) à titulaire pour sa seconde saison[7]. Aidée par son entente parfaite avec Emma Meesseman, tout aussi jeune qu'elle, les Mystics disposent d'un duo performant et polyvalent (les deux sachant tirer à mi-distance) qui valent à chacune d'elles une sélection pour le WNBA All-Star Game 2015[8]. En juillet, le duo se trouve renforcé et soulagé dans les rotations avec l'arrivée de Lara Sanders. Le coach Mike Thibuatlt est satisfait du cap passé par Dolson[7]. Toutefois, sa seconde partie de saison est moins réussie. Particulièrement ciblée par les défenses, elle passe de 14,2 points avec 12 double-doubles sur 15 rencontres à 8,5 points sur les 18 rencontres suivantes avec 7 double-doubles[9].

Durant l'hiver 2016-2017, le transfert d'Elena Delle Donne de Chicago vers Washington, entraîne son départ vers l'Illinois, avec l'arrière Kahleah Copper et le deuxième choix du premier tour de la draft WNBA 2017[10].

EuropeModifier

En septembre 2014, elle signe avec le Spartak Moscou qui est qualifié pour l'Eurocoupe où elle rejoint sa coéquipière des Mystics, la belge Emma Meesseman[11]. Elle y dispute sept rencontres en Eurocoupe[2], mais finit la saison en Turquie à Osmaniye (13,5 points et 7,1 rebonds par rencontre) puis signe pour 2015-2016 avec un autre club turc Edirnespor[12].

Pour 2017-2018, elle joue en Italie avec Dike Napoli[13].

Équipe nationaleModifier

Elle remporte deux fois l'or au Championnat des Amériques des 18 ans et moins en 2010 (6,2 points et 4,2 rebonds[2]) puis au Championnat du monde des 19 ans et moins en 2011 (9,2 points et 4,4 rebonds[2])[14].

Elle figure dans la présélection pour le championnat du monde 2014 mais quitte le groupe réduit à 13 après le tournoi de Paris [15].

Vie privéeModifier

En 2016, elle rend publique sa relation avec une femme : « Je sais qui je suis et je me moque si les personnes me jugent (...) Je suis qui je suis. Et je suis heureuse »[16].

PalmarèsModifier

  • Championne NCAA 2013, 2014[3]
  •   Médaille d'or au Championnat des Amériques des 18 ans et moins en 2010[14]
  •   Médaille d'or au Championnat du monde des 19 ans et moins en 2011[14]

Distinctions personnellesModifier

  • 2013-2014 WBCA Division I Defensive Player of the Year[3]
  • 2013-2014 Senior Class Award[3]
  • 2012-13 WBCA/State Farm All-America Team[3]
  • 2012-13 USBWA All-America Team[3]
  • 2012-13 Associated Press All-America Third Team[3]
  • 2012-13 All-Big East First Team[3]
  • 2012-13 Big East All-Tournament Team[3]
  • 2012-13 Naismith Award Preseason Watch List[3]
  • 2012-13 Wooden Award Preseason Top-30[3]
  • 2011-12 NCAA All-Kingston Regional Team[3]
  • 2011-12 All-Big East Honorable Mention[3]
  • 2011-12 Big East All-Tournament Team[3]
  • 2011-12 Preseason Naismith Award Watch List[3]
  • 2011-12 Preseason All-BIG EAST Honorable Mention[3]
  • 2011-12 Preseason Wade Watch List[3]
  • 2011-12 Wooden Award Preseason Top-30[3]
  • 2010-11 Big East All-Tournament Team[3]
  • 2010-11 Big East All-Rookie Team[3]
  • Deux fois Big East Freshman of the Week[3]
  • Sélection au WNBA All-Star Game 2015[8] et 2017[17]

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Stefanie Dolson », WNBA (consulté le 22 octobre 2018)
  2. a b c et d « Stefanie Dolson », FIBA (consulté le 25 mai 2015)
  3. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t et u « Stefanie Dolson », Université du Connecticut (consulté le 18 avril 2014)
  4. Richard Deitsch, « Stefanie Dolson, Breanna Stewart shine as UConn crushes Notre Dame  », sportsillustrated.cnn.com (consulté le 18 avril 2014)
  5. John Altavilla, « Dolson, Hartley To Play Together For Mystics », Hartford Courant, (consulté le 18 avril 2014)
  6. (en) Seth Berkman, « How Stefanie Dolson Has Brought The Best Out Of Emma Meesseman », ESPN, (consulté le 26 juillet 2015)
  7. a et b (en) Mechelle Voepel, « Stefanie Dolson finds her comfort level, and Mystics benefit », ESPN, (consulté le 18 août 2015)
  8. a et b (en) « Bird, Pondexter Highlight Reserves For Boost Mobile WNBA All-Star 2015 », WNBA, (consulté le 22 juillet 2015)
  9. (en) Gene Wang, « Double-teams frustrating for Mystics’ Stefanie Dolson », washingtonpost.com, (consulté le 15 septembre 2015)
  10. (en) « Former WNBA MVP Elena Delle Donne Dealt to Mystics in Blockbuster Trade », wnba.com, (consulté le 4 février 2017)
  11. « Sparta&K Vidnoje signs Stefanie Dolson, gives away Tijana Ajdukovic », Love Women's Basketball, (consulté le 15 septembre 2014)
  12. (en) Jānis Kacēns, « Edirnespor signs American center Stefanie Dolson », Love Women's Basketball, (consulté le 25 mai 2015)
  13. (en) « WNBA Players Playing Overseas », wnba.com (consulté le 29 avril 2018)
  14. a b et c « Stefanie Dolson », USA Basketball (consulté le 18 avril 2014)
  15. « Thirteen finalists remain for 2014 USA Basketball World Championship Team roster », hoopfeed.com, (consulté le 21 septembre 2014)
  16. (en) Katie Barnes, « Stefanie Dolson: 'I just am who I am' », ESPN, (consulté le 14 mai 2016)
  17. (en) Tim Booth, « Moore leads West past East 130-121 in WNBA All-Star Game », wnba.com, (consulté le 24 juillet 2017)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier