Ouvrir le menu principal

Insignes de grade (pattes de collet et pattes d’épaule) des uniformes des officiers généraux de la SS :
  • de 1933 à (1re rangée, en haut)[a] ;
  • après (2e rangée, au milieu)[b].
Les insignes du Reichsführer-SS (rangée du bas) sont restées inchangées de 1934 à 1945.
Le grade d’Oberst-Gruppenführer n'est apparu qu'en 1942 (il ne figure donc pas dans la rangée du haut).

Standartenführer (abréviation Staf) était un grade paramilitaire du parti nazi, utilisé dans plusieurs organisations, telles que la SA, la SS, la NSKK et le NSFK.

HistoireModifier

Fondé en 1925, Standartenführer devint l'un des premiers grades d'officier nazi à partir de 1928. Il fut alors remis aux officiers SA et SS qui étaient à la tête d'unités connues sous le nom de Standarten, régiments de 300 à 500 hommes.

En 1929 les Standartenführer furent séparés en deux grades: Standartenführer (I) et Standartenführer (II). Cette idée fut abandonnée en 1930, lorsque les SA et les SS développèrent leur système de grades, permettant une augmentation du nombre d'officiers, et de ce fait, du besoin d'une seule catégorie de Standartenführer.

En 1933, lorsque Adolf Hitler accéda au pouvoir en Allemagne, le Standartenführer devint le plus important des grades d'officier supérieur, mais inférieur à celui de Oberführer, qui était considéré comme le principal grade de Général au sein de la SA et de la SS.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, le Standartenführer était très largement répandu dans les rangs SS et SA.

Pour la Waffen-SS, ce grade était considéré comme l'équivalent du Oberst.

Insignes de gradeModifier

ÉquivalentsModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Le grade de Standartenführer figure aussi au début de cette rangée (avec une seule feuille de chêne), bien ce que ce ne soit pas celui d’un officier général : il est en effet équivalent à celui de colonel en France. Comme celles du Reichsführer-SS, les insignes de Standartenführer n'ont pas changé en 1942 : elles sont restées stables de 1933 à 1945. La raison de la présence des insignes de Standartenführer dans cette planche est que sa patte de collet utilise aussi la feuille de chêne comme ingrédient.
  2. Probablement pour ne pas prêter à confusion avec ses grades supérieurs, on observe que les insignes de grade d’Oberführer, intermédiaires entre ceux de « colonel » (Standartenführer) et de « général de brigade » (Brigadeführer), se sont rapprochés de ceux du Standartenführer ; en effet :
    • sur les pattes de collet, la première feuille de chêne est désormais identique à celle d’un Standartenführer et la seconde feuille de chêne est beaucoup plus petite ;
    • la patte d’épaule n'est plus celle commune aux officiers généraux, mais elle est devenue celle d’un Standartenführer.

RéférencesModifier

AnnexesModifier