Sky Express

compagnie aérienne grecque
Sky Express
Logo de cette compagnie
AITAOACIIndicatif d'appel
GQSEHAIR CRETE
Repères historiques
Date de création 2005
Généralités
Basée à

Aéroport international d'Athènes Aéroport international d'Héraklion

Aéroport international de Thessalonique
Alliance ERA
Taille de la flotte 17 (octobre 2020)
Nombre de destinations 34
Siège social Athènes, Drapeau de la Grèce Grèce
Site web skyexpress.gr


Sky Express, nom légal Cretan Aeronautical Exploitations (grec moderne : Κρητικές Αεροπορικές Εκμεταλλεύσεις / Kritikés Aeroporikés Ekmetalléfsis[1]), est une compagnie aérienne grecque basée à l'aéroport international d'Athènes. Elle a été créée en 2005 et exploite des vols intérieurs, desservant jusqu’à 34 destinations.

HistoireModifier

 
ATR-72 à l'aéroport d'Héraklion.

La compagnie aérienne a été créée en 2005 par le capitaine Miltiadis Tsagkarakis, ancien directeur général et pilote d'Olympic Airlines, associé à George Mavrantonakis, ancien chef d'exploitation, directeur et conseiller du président d'Olympic Airways[2]. Les opérations ont commencé en [3] avec les vols réguliers, charters et de fret, les services médicaux d'urgence, les excursions et le tourisme. La compagnie crée ensuite "Sky Express Aircargo" à l'issue d'une collaboration avec le groupe Finaval, se concentrant sur le transport de marchandises entre l'Europe et l'Extrême-Orient.

Le , la compagnie annonce l'acquisition de 6 Airbus A320neo et fait part de son souhait de développer des liaisons internationales en 2021[4].

Partages de codeModifier

Modifier

Le logo initial de la compagnie aérienne a été inspiré par le drapeau de l'État crétois, un État semi-indépendant sous l'Empire ottoman. Le drapeau de l'État crétois est composé d'une croix blanche s'étendant sur les bords du drapeau, avec le canton du palan supérieur de couleur rouge, une étoile blanche symbolisant la souveraineté ottomane sur l'île, et des carrés en bleu symbolisant les Grecs de Crète. Le drapeau a également été adopté comme symbole du pseudo-mouvement de l'indépendance crétoise.

Le logo adopté n'a pas été bien accueilli par les grecs, en particulier par les Crétois. À la suite de cette polémique, la compagnie n'a pas gardé le logo pour éviter toute confusion. La société s'est tout de même défendue en déclarant qu'elle ne considérait pas le drapeau comme offensant, car il représente selon elle une étape importante dans l'unification de la Crète avec le Royaume de Grèce[réf. nécessaire].

DestinationsModifier

Depuis 2019, Sky Express propose des vols réguliers domestiques vers 34 destinations et 6 destinations à l'international (Larnaca, Bruxelles, Hambourg, Paris, Lyon, Nantes).

Sky Express a conclu des partages de codes avec les compagnies aériennes suivantes :

FlotteModifier

Flotte actuelleModifier

 
Sky Express BAe Jetstream 41 à l'aéroport international d'Héraklion.

En , Sky Express exploite une flotte composée des avions suivants[9] :

Flotte de Sky Express en 2020
Avion Nombre d'avions Commandés Passagers Notes
ATR 42-500 6 48
ATR 72-500 5 70
A320neo 6
Total 17

Appareils retirés de la flotteModifier

Sky Express a également exploité par le passé les avions suivants :

Incidents et accidentsModifier

  • Le , un SX-SKY immatriculé SX-SKY de British Aerospace Jetstream 31 a subi un effondrement du train principal droit après avoir atterri en provenance de l'aéroport de Rhodes[10]. Aucun des 15 passagers et 3 membres d'équipage n'a été blessé, mais l'avion a subi des dommages considérables à son train d'atterrissage droit, à son aile et à son hélice qui ont été jugés irréparables, ce qui a entraîné la radiation de l'avion[réf. nécessaire]. La cause de l'accident était que l'avion avait précédemment subi deux atterrissages lourds dans les 27 précédents qui n'ont pas été rapportés. L'un des atterrissages lourds a provoqué une fracture dans un cylindre de train d'atterrissage, qui s'est propagée jusqu'à ce que le cylindre cède, provoquant l'effondrement du train d'atterrissage. SX-SKY a été signalé en train d'être mis au rebut à l'aéroport d'Héraklion fin .
  • Le , un avion British Aerospace Jetstream 41 immatriculé SX-DIA, exploitant le vol GQ-100 d' Héraklion, a subi un effondrement du train principal gauche et une sortie de piste après un atterrissage brutal sur l'aéroport de Rhodes Diagoras en raison de vents violents. Aucun des 16 passagers ou 3 membres d'équipage n'a été blessé. L'avion a cependant subi des dommages importants[11].
  • Le , le vol de 15 heures d'Héraklion à l'aéroport de Rhodes Diagoras a effectué un atterrissage d'urgence à l'aéroport de Karpathos après avoir subi une explosion sur l'un des moteurs. Aucun des 47 passagers (dont un bébé) n'a été blessé[12],[13].

RéférencesModifier

  1. « Ιστορική αναδρομή » [archive du ], skyexpress.gr
  2. « Profile » [archive du ], skyexpress.gr
  3. « Sky Express », airlinesxl.com (consulté le )
  4. (grk) « Το μεγάλο βήμα της Sky Express – Παρέλαβε 6 νέα A320neo και ανοίγει τα φτερά στο εξωτερικό / Le grand pas de Sky Express - Elle réceptionne 6 nouveaux A320neo et déploie ses ailes à l'étranger »,‎ (consulté le )
  5. a et b https://atwonline.com/airports-routes/air-france-klm-partner-greek-regional-sky-express
  6. https://www.skyexpress.gr/en/new/cyprus-airways/
  7. https://www.skyexpress.gr/new/middle-east/
  8. https://m.naftemporiki.gr/story/1528659/sumfonia-diasundesis-metaksuqatar-airways-kai-sky-express
  9. https://www.flightradar24.com/data/airlines/gq-seh/fleet
  10. « Accident: Sky Express JS31 at Heraklion on Feb 12th 2009, right main gear collapsed on landing », www.avherald.com, (consulté le )
  11. « Accident: Sky Express JS41 at Rhodes on Feb 2nd 2015, gear collapse and runway excursion on landing », www.avherald.com, (consulté le )
  12. (el) « Αναγκαστική προσγείωση στην Κάρπαθο για αεροπλάνο με 46 επιβάτες », ProtoThema,‎ (consulté le )
  13. « Αναγκαστική προσγείωση αεροσκάφους στην Κάρπαθο - Εκτελούσε το δρομολόγιο Ηράκλειο – Ρόδο | Kathimerini », www.kathimerini.gr (consulté le )