Sir (noblesse)

titre honorifique

Sir est une adresse honorifique utilisée dans plusieurs situations dans de nombreuses cultures anglophones. Le terme peut être utilisé comme un prédicat formel, en particulier dans le Commonwealth, pour les hommes qui ont reçu certains honneurs ou titres de noblesse (tels que les chevaliers et les baronnets), où l'utilisation est strictement régie par la loi et la coutume.

Le député et ancien ministre britannique Jacob Rees-Mogg, anobli pour service public et politique en 2023 par le roi Charles III, est désormais officiellement appelé Sir Jacob.

Le terme est également couramment utilisé comme un moyen respectueux de s'adresser à un homme, généralement de statut social supérieur ou détenant un grade militaire.

Les hommes anoblis sont appelés « Sir » suivi de leur prénom, ou de leurs prénom et nom, mais jamais du nom de famille seul. On dit Sir Alfred Hitchcock, ou Sir Alfred, mais jamais Sir Hitchcock.

Le titre est distinct pour les femmes. Ainsi, l'épouse d'un chevalier ou baronnet sera nommée « Lady », à la manière des femmes des pairs. En revanche, si elle possède elle-même le titre de « lady » (suo jure), elle sera appelée « Dame », sur le même principe (excepté pour l'ordre de la Jarretière et l'ordre du Chardon, où une « dame compagnon » est « lady »). Inversement, il convient de noter qu'il n'existe pas d'équivalence pour l'époux d'une « dame » ou d'une « lady ».

Le mot « sir » figure dans les dictionnaires de la langue française[1],[2],[3], il n'y a donc pas lieu de l'écrire en italique. En France, concernant la majuscule à « sir », en application de la règle du Lexique des règles typographiques[4], on écrit « un écossais qui est sir ou un sir écossais mais Sir Sean Connery ». Au Canada, le Bureau de la traduction recommande la minuscule[5] : « Devant les hésitations de l’usage, nous recommandons de toujours mettre la minuscule aux titres lady, lord et sir. »

Quelques personnalités des XXe et XXIe siècles anoblies

modifier

Voir aussi

modifier

Notes et références

modifier
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Sir » (voir la liste des auteurs).
  1. Éditions Larousse, « Entrée "sir" dans le dictionnaire de français », sur larousse.fr (consulté le ) : « 
    nom masculin
    (anglais sir, du français sire)
    Titre d'honneur chez les Anglais, précédant le prénom suivi ou non du nom de famille.
    […] Ce titre anglais s'emploie devant le prénom seul ou devant le prénom suivi du nom, mais jamais devant le nom de famille seul : sir Winston ou sir Winston Churchill (mais jamais sir Churchill). »
  2. Centre national de ressources textuelles et lexicales (Centre national de la recherche scientifique), « Entrée "SIR" », sur cnrtl.fr (consulté le ) : « 
    subst. masc. [Titre d'honneur chez les Anglais qui est celui des baronnets et des écuyers et qui précède le prénom et le nom de la personne désignée] Sir Winston Churchill s'est affirmé comme un grand chef d'État, une personnalité assez forte pour dominer le drame qu'il a vécu avec son peuple (Lar. encyclop., s.v. Churchill). »
  3. Dictionnaires Le Robert, « Recherche sur le mot "sir" dans le dictionnaire de langue française » (bizarrement, Le Robert en ligne n'a pas d'entrée pour le mot "sir", idem pour Le Petit Robert papier), sur dictionnaire.lerobert.com (consulté le )
  4. Lexique des règles typographiques, p. 21, section « Anglais (composition de l') » : « […] les titres de civilité ou de noblesse accompagnés du patronyme portent toujours une capitale initiale ».
  5. Services publics et Approvisionnement Canada Gouvernement du Canada, « 3.3.16 Titres de noblesse - 3.3 Cas particuliers - 3 La majuscule - Le guide du rédacteur - TERMIUM Plus® - Bureau de la traduction », sur www.btb.termiumplus.gc.ca, (consulté le )