Shelley Olds

coureuse cycliste américaine

Shelley Olds, le à Groton dans le Massachusetts, est une ancienne coureuse cycliste américaine.

Shelley Olds
Image dans Infobox.
Shelley Olds lors du Samyn des Dames 2016
Informations
Noms officiels
Shelley Olds, Shelley Evans, Shelley OldsVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes professionnelles
Principales victoires

Pendant une saison, elle court sous le nom de Shelley Evans, prenant son nom de femme mariée.

BiographieModifier

Elle vient du football. Elle commence le cyclisme par hasard lorsqu'elle quitte la Californie. Elle fait de la compétition sur piste avec l'objectif de participer aux Jeux olympiques. Un changement dans le programme olympique la pousse à passer sur route[1].

En 2012, sur la course en ligne des Jeux olympiques, elle figure dans la bonne échappée avec Olga Zabelinskaïa, Elizabeth Armitstead et Marianne Vos. Elle crève malheureusement à une dizaine de kilomètres de l'arrivée et se fait reprendre. Elle finit septième en prenant part au sprint du peloton[2],[3].

Depuis 2014, elle vit à L'Estartit avec son partenaire, le directeur sportif Manel Lacambra[4].

Elle commence la saison sur route 2015 au Tour du Qatar et finit cinquième de la première étape qui se finit au sprint. Elle prend ensuite la deuxième place de la troisième étape[5]. Elle se classe deuxième au sprint du circuit de Borsele derrière Kirsten Wild[6]. En Asie, lors du Tour de l'île de Chongming, Shelley Olds se classe quatrième du sprint[7]. À la Philadelphia Cycling Classic, elle termine quatrième du sprint en côte[8].

Fin juin, son départ de l'équipe Bigla est annoncé[9]. Elle retourne dans l'équipe Alé Cipollini.

Durant la première étape du Tour de Norvège, elle termine deuxième du sprint du groupe des poursuivantes, soit à la quatrième place. Elle se montre la plus véloce le lendemain et monte sur la deuxième place du podium final[10].

En 2016, elle chute lourdement sur la tête lors du Samyn des Dames. Son casque se fend sur le choc. Elle continue de courir lors des courses suivantes avant de résoudre à un arrêt[11]. En mai, à l'occasion du Tour de Californie, elle annonce qu'elle souffre toujours des séquelles de cette chute et ne peut donc reprendre la compétition[12].

Palmarès sur routeModifier

Par annéesModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Classement UCI[13] 264e[14] 154e 14e 33e 10e 13e 9e 15e 65e
Coupe du monde - - - 32e 5e 27e 14e 13e -

Palmarès sur pisteModifier

  • 2007
    • 3e du championnat des États-Unis de poursuite par équipes
  • 2008
    • Championne des États-Unis de scratch

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Rio Olympic hopeful recovers from concussion in Tahoe, plans for Tour of California », sur Tahoe daily tribune (consulté le )
  2. Alfred North, Tout le cyclisme féminin performances 2012, , p. 4
  3. (en) « Vos wins Olympic women's road race », sur cycling news (consulté le )
  4. (es) Shelley Olds y Manuel Lacambra: El dúo ciclista
  5. (en) « Ladies Tour of Qatar 2015 », sur cycling news (consulté le )
  6. (nl) « Kirsten Wild zegeviert in EPZ Omloop van Borsele », sur wielerflits (consulté le )
  7. (en) « Bronzini wins Chongming Island World Cup », sur cycling news (consulté le )
  8. (en) « Philadelphia World Cup: Armitstead wins ahead of Longo Borghini », sur cycling news (consulté le )
  9. (en) « Manel Lacambra and Shelley Olds leave BPCT », sur Site officiel (consulté le )
  10. (en) « Ladies Tour of Norway: Guarnier wins stage 1 », sur cycling news (consulté le )
  11. (en) « Cylance without Olds for Women's Tour of Flanders », sur cycling news (consulté le )
  12. (en) « Confident Abbott backed by Wiggle High5 – Women's Tour of California », sur cycling news (consulté le )
  13. (en) « World Cup - Results - Cycling - Road 2012 », sur UCI (consulté le )
  14. « Classements Route UCI 2008 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale, (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :