Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Sens de circulation des trains

(Redirigé depuis Sens de circulation (train))
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sens de circulation.

Pour un pays donné, le sens de circulation des trains peut être par défaut sur la droite ou la gauche d'une double voie. Ce choix est dépendant de réglementations particulières, d'habitudes liées à la circulation routière ou lié à la construction de la ligne.

En France (à l'exception de l'Alsace-Moselle), en Italie, en Belgique, en Suisse et en Suède, les trains circulent sur la voie de gauche, contrairement aux automobiles. Noter l'existence en France de voies banalisées (circulation des deux côtés dans les deux sens selon le besoin) par exemple sur la section de ligne de Dijon-Ville à Blaisy-Bas et Les Laumes-Alésia-Tonnerre[1].
Dans les îles Britanniques et au Japon, les trains et les automobiles roulent à gauche. En Allemagne, aux Pays-Bas, en Pologne, en Espagne, au Canada ou aux États-Unis d'Amérique, les trains et les automobiles roulent à droite.

Sommaire

HistoriqueModifier

 
Train à vapeur britannique circulant à gauche

Les trains apparaissent au XIXe siècle en Angleterre. Lors de l'apparition des doubles voies et le développement du réseau, se pose la question du sens de circulation. En 1835, le Highway Act anglais définit le sens de circulation à gauche[2]. La France et l'Allemagne adoptent aussi, à la suite, ce sens de circulation.

En Allemagne, les chemins de fer du Duché de Bade passèrent à droite en 1855[2] suivis par la compagnie de Hanovre et la ligne Leipzig-Dresde[2]. En France, les trains restèrent à gauche sauf en Alsace-Moselle, région qui devint allemande entre 1870 et 1918 (la fin du XIXe siècle est celle de la construction des lignes de chemin de fer) et où la circulation des trains passa à droite[réf. souhaitée] et est restée ainsi depuis. En Autriche, suivant les régions et les réseaux, les trains circulaient à droite ou à gauche. Après l'Anschluss en 1938, les Allemands décidèrent d'y faire circuler les trains à droite comme en Allemagne[2]. Mais ce changement de sens ne fut pas achevé sur tout le pays. Si une grande partie du réseau autrichien, la circulation est à droite, il reste des portions à circulation à gauche[2].

Une hypothèse a été avancée[Par qui ?] pour ce passage de la gauche vers la droite du sens de circulation, mais sans être confirmée. Avec le développement du réseau et l'accroissement de la vitesse des trains, une signalisation sur le bord des voies se met en place. Pour une meilleure vision de celle-ci, le mécanicien se serait posté sur la gauche de la locomotive à vapeur. Mais dans ce cas, le chauffeur (chargé d'alimenter la chaudière en charbon) devait se positionner à droite, ce qui, ergonomiquement, n'est pas facile pour alimenter à la pelle le foyer en charbon lorsque l'on est droitier (majorité des cas). A contrario, souvent le poste de conduite est resté à droite donc le chauffeur qui assistait également le mécanicien, droitier ou pas, était sur la gauche de la cabine.

La position du poste de conduite diffère selon les matériels : en Belgique, par exemple, où la conduite est à gauche, des automotrices ont un poste de conduite à droite. Mais cela est moins gênant avec la disparition des machines à vapeur, le poste de conduite sur les locomotives diesel ou électriques se trouvant sur l'avant de la motrice, avec un pare-brise large. Sur les nouveaux trains, comme les trains à grande vitesse, le poste de conduite est central.

Certains chemins de fer, particulièrement le métro de Londres[réf. souhaitée], ont changé pour la conduite à gauche[Quand ?].

Sens de circulation par paysModifier

Grossièrement, la circulation des trains en Amérique du Nord et en Europe centrale, orientale et du nord (sauf Suède) est à droite. La circulation en Amérique du Sud, en Europe occidentale (sauf Espagne), en Asie et dans la majeure partie de l'Afrique est à gauche.

 
Sens de circulation ferroviaire
  •      les deux sens existent suivant les lignes
  •      à gauche
  •      à droite

  • les astérisques indiquent que certaines portions du pays font exception
Liste (non exhaustive) du sens de circulation des trains
Pays où les trains roulent généralement à gauche[3] Pays où les trains roulent généralement à droite[3] Pays où les deux sens existent suivant les lignes

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Dans les années 1960, en l'absence de trains remontant vers Paris, il était courant de voir le Mistral doubler un train de marchandises avant de passer à Dijon
  2. a, b, c, d, e, f, g et h "Émission Karambolage du 3 décembre 2007 sur Arte.
  3. a et b (en) Which side of the road do they drive on?. Consulté le 10 septembre 2009