Ouvrir le menu principal

Saoirse Ronan

actrice irlando-américaine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ronan (homonymie).
Saoirse Ronan
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Saoirse Una Ronan
Surnom Sersh
Naissance (25 ans)
New York, État de New York, États-Unis d'Amérique
Nationalité Drapeau de l'Irlande Irlandaise
Drapeau des États-Unis Américaine[1]
Profession Actrice
Films notables Reviens-moi
Lovely Bones
Hanna
Brooklyn
Lady Bird

Saoirse Ronan (en anglais : /ˈsɝʃə ˈɹoʊ̯nən/[2] ; en irlandais /ˈsˠiːɾˠʃə ˈɾˠoːnɑːn/[3]), née le à New York, aux États-Unis, est une actrice irlando-américaine[4],[5].

Elle est révélée par le drame-romantique Reviens-Moi de Joe Wright, puis obtient une reconnaissance publique et critique grâce à ses interprétations dans les films Brooklyn (2015) et Lady Bird (2017). Elle a été nommée trois fois aux Oscars.

BiographieModifier

Enfance et formationModifier

Saoirse Ronan est née à New York, de Monica et Paul Ronan, tous deux Irlandais. Son père, acteur sur le tard, l'a très vite initiée au cinéma. Elle fut élevée en Irlande. Petite, elle accompagnait son père quand il travaillait sur des films comme Ennemis rapprochés et Veronica Guerin.

Après avoir étudié à Ardattin dans le comté de Carlow (Irlande)[5], elle vit depuis janvier 2016 à Manhattan (New York)[6].

Révélation précoce et percée hollywoodienneModifier

 
Saoirse Ronan en 2007, l'année de sortie de Reviens-moi.

Elle est révélée en 2007 à l'âge de 13 ans par sa performance dans le drame britannique Reviens-moi, porté par le tandem Keira Knightley / James McAvoy. Elle devient la onzième plus jeune actrice à avoir été sélectionnée aux Oscars et la septième dans la catégorie meilleure actrice dans un second rôle. Elle reçoit d'autres récompenses et nominations et s'impose comme une révélation.

Elle enchaîne avec deux projets hollywoodiens : en 2008 sortent le film d'aventures pour la jeunesse La Cité de l'ombre, dont elle partage l'affiche avec Harry Treadaway. Et en 2009, elle tient le premier rôle de Lovely Bones, drame fantastique de Peter Jackson. Pour cette adaptation cinématographique du livre éponyme d'Alice Sebold, les parents de son personnage, Susie Salmon, sont incarnés par Mark Wahlberg et Rachel Weisz.

En 2010, elle poursuit avec un autre grand cinéaste : elle incarne le seul personnage féminin de la distribution chorale de la fresque historique Les Chemins de la liberté, réalisée par Peter Weir.

L'année 2011 la voit tenter de s'imposer comme tête d'affiche d'un cinéma d'action pour adolescents : elle retrouve le réalisateur Joe Wright pour le film d'action Hanna, où elle est entourée de Cate Blanchett et Eric Bana. Puis elle partage l'affiche de Violet & Daisy avec Alexis Bledel, où elles incarnent de jeunes tueuses à gages.

Elle revient à un cinéma plus adulte et à l'Angleterre avec le thriller baroque fantastique Byzantium, de Neil Jordan. Elle y joue une jeune vampire, aux côtés de Gemma Arterton et Sam Riley.

En 2013, ses nouvelles tentatives de premier rôle d'un cinéma d'action se soldent par des échecs critiques et commerciaux : tout d'abord la réception du blockbuster Les Âmes vagabondes, réalisé par Andrew Niccol, tue dans l'oeuf les espoirs de franchise. Puis le film d'action Maintenant c'est ma vie, réalisé par Kevin Macdonald, passe inaperçu.

L'année suivante, elle est au casting de deux projets américains plus ambitieux : l'acclamé The Grand Budapest Hotel, huitième long-métrage de Wes Anderson. Autre univers, plus violent, avec Lost River, première réalisation de Ryan Gosling.

Pour la bande originale du film, elle prête sa voix[Quand ?] dans le morceau Tell me de Johnny Jewel, guitariste, claviériste et producteur du groupe de musique électronique Glass Candy.

Reconnaissance critiqueModifier

 
L'actrice à la Berlinale 2014, pour la présentation de The Grand Budapest Hotel.

En tant que tête d'affiche, elle se concentre alors sur des projets indépendants : le thriller Dix-sept ans de captivité, écrit et réalisé par Nikole Beckwith ; puis la romance historique Brooklyn, adaptation du roman éponyme de l'irlandais Colm Tóibín, mise en scène par John Crowley. Ronan y incarne l'héroïne, une jeune irlandaise immigrée à New York dans les années 1950, tombant amoureuse d'un jeune italo-américain incarné par Emory Cohen. Sa prestation lui vaut sa seconde nomination aux Oscars, cette fois dans la catégorie meilleure actrice[7].

Après quelques courts-métrages et doublages, elle revient en 2017 en tête d'affiche d'un autre projet remarqué, Lady Bird, comédie dramatique écrite et réalisé par Greta Gerwig. Son rôle d'adolescente perturbée lui vaut sa troisième nomination aux Oscars. En Angleterre, elle défend également le mélodrame Sur la plage de Chesil dont elle partage l'affiche avec le jeune Billy Howle .

La même année, elle apparaît dans le clip officiel de Galway Girl, troisième single de l'album "÷" (Divide) du chanteur britannique Ed Sheeran, qu'elle guide pour une soirée à travers la ville de Galway. Le clip est dévoilé le 3 mai 2017[8].

En 2018, elle revient à des projets choraux : dans The Seagull, de Michael Mayer, elle donne notamment la réplique à Annette Bening et Elizabeth Moss. Puis elle retrouve Greta Gerwig, chargée de l'adaptation du classique de la littérature américaine, Les Quatre Filles du docteur March. Tandis que Emma Watson incarne l'aînée Meg March, Eliza Scanlen la douce Beth et Florence Pugh la benjamine Amy, Ronan prête ses traits à la garçon manquée Jo March.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Clips musicauxModifier

ThéâtreModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Voix françaisesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Niall O'Dowd, « Saoirse Ronan's undocumented parents and her start in the Bronx », sur IrishCentral.com, (consulté le 17 mars 2019)
  2. Prononciation en anglais américain retranscrite selon la méthode de l'alphabet phonétique international (API). Voir sur Vanity Fair comment l'actrice prononce elle-même son nom.
  3. Prononciation en gaélique irlandais du Connacht retranscrite selon la méthode de l'alphabet phonétique international (API). Saoirse signifie « liberté » et Rónán signifie « petit phoque ».
  4. Xan Brooks, « Saoirse Ronan: A name to reckon with », The Guardian, (consulté le 25 janvier 2010).
  5. a et b (en) Jane Last, « Irish girl on verge of stardom », independant.ie,‎ (lire en ligne)
  6. (en) Samuel Fragoso, « Saoirse Ronan on growing up and moving to New York », i-d.vice.com,‎ (lire en ligne)
  7. « Oscars 2016, tapis rouge », purepeople.com,‎ (lire en ligne)
  8. Ed Sheeran, « Ed Sheeran - Galway Girl [Official Video] », (consulté le 18 mai 2017)
  9. HozierVEVO, « Hozier - Cherry Wine », (consulté le 21 avril 2016)
  10. Ed Sheeran, « Ed Sheeran - Galway Girl [Official Video] », (consulté le 4 mai 2017)
  11. « 2007 Las Vegas Film Critics Society Awards » (consulté le 27 mai 2015)
  12. 2007 Phoenix Film Critics Society Awards
  13. 2007 St. Louis Gateway Film Critics Association Awards
  14. Film Awards Winners in 2008
  15. 2007 Golden Globe Awards
  16. 2007 Online Film Critics Society Awards
  17. 2007 Broadcast Film Critics Association Awards
  18. « London Critics Circle Film Awards (2008) » (consulté le 13 juillet 2016)
  19. a et b « Comédiennes ayant doublé Saoirse Ronan en France » sur RS Doublage, consulté le 28 février 2014

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :