Ouvrir le menu principal

Same skolt
sääˊmǩiõll
Pays Finlande, Russie
Région Sevettijärvi (en), lac Lovozero
Originaire de Laponie et Mourmansk
Nombre de locuteurs 650[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 sms
ISO 639-3 sms
IETF sms
Linguasphere 41-AAB-ba
Glottolog skol1241
Carte
La zone 6 est celle où le same skolt est parlé.
La zone 6 est celle où le same skolt est parlé.

Le same skolt est une langue same parlée par les skolts en Russie et en Finlande par environ 650 locuteurs en 2007[1], en Finlande, par environ 350 locuteurs[2] (2016). La langue est en danger d'extinction[3] à défaut de transmission aux jeunes générations. Un programme d'immersion pour les enfants a été mise en place pour permettre la survie de la langue.

ÉcritureModifier

Alphabet same skolt
Majuscules A Â B C Č Ʒ Ǯ D Đ E F G Ǧ Ǥ H I J K
Minuscules a â b c č ʒ ǯ d đ e f g ǧ ǥ h i j k
Majuscules Ǩ L M N Ŋ O Õ P R S Š T U V Z Ž Å Ä
Minuscules ǩ l m n ŋ o õ p r s š t u v z ž å ä

Le prime ‹ ʹ › ou la lettre accent aigu ‹ ˊ › est utilisé pour indiqué la palatalisation suprasegmentale d’une voyelle et est placé après la lettre.

L’apostrophe est utilisée dans les graphies ‹ lʼj › et ‹ nʼj › pour indiquer que celles-ci représentent deux consonnes distincts et non sont pas des digrammes. Elle est aussi utilisé entre deux lettres de consonnes répétées pour indiquer que celles-ci ne forment pas une consonnes géminées et sépare deux pieds prosodiques, par exemple elle distingue lueˊštted (« libérer ») de son causatif lueˊštʼted (« faire libérer »).

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier