Skolts

Populations significatives par région
Drapeau de la Finlande Finlande 500[1]-700[2]
Drapeau de la Russie Russie 250[3]-400[1]
Drapeau de la Norvège Norvège 150[3]
Autres

Jeune fille skolt.

Les "Skolt Sámi" ou Skolts sont un groupe ethnique sami. Ils vivent actuellement dans et autour des villages de Sevettijärvi, Keväjärvi, Nellim dans la commune d'Inari, à plusieurs endroits dans l'oblast de Mourmansk et dans le village de Neiden dans la municipalité de Sør-Varanger. Les Skolts sont considérés comme la population autochtone de la zone frontalière entre la Finlande, la Russie et la Norvège actuelles, c'est-à-dire sur la péninsule de Kola et la partie continentale de la Fennoscandie adjacente. Ils appartiennent au groupe oriental des Samis en raison de leur langue, le same skolt et de leurs traditions. Ils sont traditionnellement orthodoxes plutôt que chrétiens luthériens contrairement à la plupart des Samis et des Finlandais.

HistoireModifier

À la suite du traité de Tartu (1920), le territoire des Skolts est divisé en deux : la partie occidentale, Petsamo, est devenue une partie de la Finlande et la partie orientale est devenue partie de l'Union soviétique. La frontière est devenue une menace pour l'identité des Skolts pour préserver leur mode de vie traditionnel comme l'élevage des rennes, la chasse et la pêche.

De nombreux immigrants finlandais s'installent sur leur territoire. En 1926, ils représentaient un quart de la population de Petsamo , mais en 1930, leur proportion est tombée à un sixième[4].

Après la guerre d'Hiver (1939), la Finlande perd la péninsule de Rybatchi au profit de l'Union soviétique et après la guerre de Continuation (1941-1944), elle perd la totalité de Petsamo. En conséquence, le Skolts vivant à Suonikylä et à Paatsjoki sont évacués vers la Finlande. Ceux de Suonikylä à Sevettijärvi[5], ceux de Paatsjoki à Keväjärvi et le long de la rivière Rautujoki, et ceux de Petchenga (ville) dans les villages de Mustola, et Sarmijärvi près de Nellim.

DémographieModifier

Selon les estimations actuelles, le nombre de Skolts ethniques est de 1250, dont près de 400 parlent le skolt. La plupart d'entre eux vivent en Finlande environ 600[6], en Norvège environ 400 et en Russie environ 150.

ReligionModifier

 
Église orthodoxe en bois de Nellim[7].
 
Chapelle orthodoxe de Neiden.

Saint Tryphon de la Petchenga a converti les Skolts au christianisme et même aujourd'hui, la majorité des Skolts sont orthodoxes[8], en Finlande membres de Église orthodoxe de Finlande.

RéférencesModifier

Liens externesModifier