Ouvrir le menu principal

Sainte-Colombe-sur-Loing

commune française du département de l'Yonne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Colombe et Loing (homonymie).

Sainte-Colombe-sur-Loing
Sainte-Colombe-sur-Loing
Mairie de Sainte-Colombe-sur-Loing en mai 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Yonne
Arrondissement Arrondissement d'Auxerre
Canton Vincelles
Intercommunalité Puisaye-Forterre
Statut Commune déléguée
Maire délégué Chantal Vinardy
2019-2020
Code postal 89520
Code commune 89340
Démographie
Population 201 hab. (2016 en augmentation de 8,65 % par rapport à 2011)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 34′ 14″ nord, 3° 14′ 07″ est
Altitude Min. 238 m
Max. 345 m
Superficie 14,76 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Treigny-Perreuse-Sainte-Colombe
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

Voir sur la carte administrative de Bourgogne
City locator 15.svg
Sainte-Colombe-sur-Loing

Géolocalisation sur la carte : Yonne

Voir sur la carte topographique de l'Yonne
City locator 15.svg
Sainte-Colombe-sur-Loing

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Sainte-Colombe-sur-Loing

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Sainte-Colombe-sur-Loing

Sainte-Colombe-sur-Loing est une ancienne commune française située dans le département de l'Yonne en région Bourgogne-Franche-Comté. Le , elle devient une commune déléguée de Treigny-Perreuse-Sainte-Colombe.

GéographieModifier

Sainte-Colombe-sur-Loing, commune de 14,8 km2, appartient au canton de Saint-Sauveur-en-Puisaye et à l'arrondissement d'Auxerre, dans le département de l'Yonne (89).

Située à une altitude approximative de 270 m, elle abrite la source du Loing.

Communes limitrophesModifier

  Moutiers-en-Puisaye Saints-en-Puisaye  
N Thury
O    Sainte-Colombe-sur-Loing    E
S
Treigny Lainsecq

HistoireModifier

Au cours de la Révolution française, la commune, qui portait le nom de Sainte-Colombe ou de Sainte-Colombe-en-Puisaye[1], fut provisoirement renommée Loing-la-Source[2].
C'est en 1955 que fut adopté le nom de Sainte-Colombe-sur-Loing[2].

En 1972, la commune a été absorbée par celle voisine de Treigny en même temps que celle de Perreuse. Elle est redevenue indépendante en 1976[2].

Le marque un retour à une commune avec les limites fixées en 1972 suite à un arrêté préfectoral du [3]. Son nom fut initialement Treigny-Perreuse-Sainte Colombe mais un arrêté rectificatif, en date du corrige le nom de la commune en Treigny-Perreuse-Sainte-Colombe de sorte à ce qu'il corresponde aux normes toponymiques françaises[4].

ÉconomieModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2019 En cours Chantal Vinardy[5] SE  
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2008 décembre 2018 Chantal Vinardy[6] SE  

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[8].

En 2016, la commune comptait 201 habitants[Note 1], en augmentation de 8,65 % par rapport à 2011 (Yonne : -0,56 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
594558584622657687678701714
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
727695660641667638626625621
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
602578574490467486394374370
1962 1968 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013
313282232219211191188185197
2016 - - - - - - - -
201--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

L'église Sainte-Colombe de Sainte-Colombe-sur-Loing fait l'objet d'un classement au titre des Monuments historiques depuis 1913[11].

Personnalités liées à la communeModifier

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Selon Noms révolutionnaires des communes de France, p. 71.
  2. a b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Sainte-Colombe-sur-Loing », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 27 novembre 2012).
  3. Patrice Latron, « Arrêté N°PREF/DCL/BCL/2018/2205 du 29.11.18 portant création de la commune nouvelle de Treigny-Perreuse-Sainte Colombe », Recueil des actes administratifs spécial n°89-2018-109,‎ , p. 3-6 (lire en ligne [PDF])
  4. Patrice Latron, « Arrêté n° PREF/BCL/2018/2310 portant modification de l'arrêté préfectoral n° PREF/DCL/BCL/2018/22205 du 29 novembre 2018 portant création de la commune nouvelle de Treigny-Perreuse-Sainte Colombe », Recueil des actes administratifs spécial n°89-2018-116,‎ , p. 161-163 (lire en ligne [PDF])
  5. « Commune nouvelle - Le conseil de Treigny-Perreuse-Sainte-Colombe installé », sur L'Yonne républicaine, (consulté le 10 août 2019)
  6. Conseil général de l’Yonne, Ma Commune, consulté le 31 décembre 2013.
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  11. « Église », notice no PA00113807, base Mérimée, ministère français de la Culture.