Sezny
Image illustrative de l’article Saint Sezny
Statue du saint en l'église éponyme de Guissény.
Saint
Naissance 402
Irlande
Décès Années 520 
Guissény, Armorique
Autres noms Sezni, Zény, Seny, Sane, Senan, Sezin, Sithney
Vénéré à Cornouaille
Fête 4 août
19 septembre

Saint Sezny - Sezni, Zény, Seny, Sane, Senan, Sezin ou Sithney[1] - est un saint irlandais, disciple de saint Patrick. Sezny a rencontré saint Patrick à Rome alors que ce dernier lui était présenté par le pape Célestin Ier.

Nommé évêque, il raccompagne son maître en Irlande pour assumer sa charge épiscopale. Vers 477, au terme d’une longue période d’exercice de sa charge, il décide d’y renoncer et de s’embarquer pour l’Armorique avec 70 compagnons. Ils accostent au port de Poulluhen, près de l’actuel bourg de Kerlouan, où ils fondent un premier établissement. Par la suite, ils bâtissent un monastère à l’origine de la paroisse de Guissény.

Sezny établit une forte relation avec la population locale, au point qu’au moment de sa mort il y eut conflit avec ses compatriotes irlandais qui tenaient à récupérer son corps. Ils seraient venus le chercher afin de l’inhumer à Sithney en Cornouaille britannique. William Worcester a écrit vers 1478 que le corps du saint a été inhumé dans l'église de Sithney en Cornouailles.[2]

Les récits concernant Sezny sont proches de ceux qui racontent la vie de Kieran, fondateur du monastère de Clonmacnoise en Irlande.

Culte de SeznyModifier

Dans le diocèse de Quimper et LéonModifier

Dans le diocèse de Saint-Brieuc et TréguierModifier

Notes et référencesModifier

  1. Saint Sezni
  2. The Cornish Church Guide (1925) Truro: Blackford; p. 195