Ouvrir le menu principal

Saint-Maurice-sur-Mortagne

commune française du département des Vosges
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Maurice.

Saint-Maurice-sur-Mortagne
Saint-Maurice-sur-Mortagne
Le ruisseau de la Nauve.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Charmes
Intercommunalité Communauté de communes de la Région de Rambervillers
Maire
Mandat
Andrée Trouy
2014-2020
Code postal 88700
Code commune 88425
Démographie
Population
municipale
181 hab. (2016 en diminution de 1,09 % par rapport à 2011)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 23′ 14″ nord, 6° 35′ 03″ est
Altitude 315 m
Min. 257 m
Max. 325 m
Superficie 6,78 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Maurice-sur-Mortagne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Maurice-sur-Mortagne
Liens
Site web Vosges

Saint-Maurice-sur-Mortagne est une commune française située dans le département des Vosges en région Grand Est. Le village tire son nom du patronage de saint Maurice.

GéographieModifier

Affleurement de calcaire stratifié et présence de fossiles. Le village est traversé par le Molné.

Communes limitrophes de Saint-Maurice-sur-Mortagne
Deinvillers Xaffevillers
Clézentaine   Roville-aux-Chênes
Hardancourt Romont

HistoireModifier

La présence romaine est attestée, à la suite de découvertes en 1732 puis en 1868 dans le cimetière de Saint-Maurice-sur-Mortagne[1] : balneum, buste de Diane, restes d'un aqueduc, monnaies, tuiles[2].

Autrefois, les coteaux étaient parsemés de vignes que les agriculteurs cultivaient pour leur besoins personnels.

Le 22 mai 1867, le nom de la commune change de Saint-Maurice à Saint-Maurice-sur-Mortagne[3].

De 1907 à 1908 un tronçon de la ligne de chemin de fer Gerbéviller-Ramberviller a été édifié sur le territoire communal. Il comportait un pont à l'entrée du village et une gare de marchandises. Ce tronçon a été mis en service le 28 décembre 1911. Il a été parcouru pour la dernière fois par un train à vapeur le 14 décembre 1968, avant de fermer en 1982.

Lieux et monumentsModifier

 
L'église Saint-Maurice.
  • L'église Saint-Maurice date du XIXe siècle.
Le tableau : Le Martyre de saint Maurice[4].
  • Croix de carrefour datée de 1723[3] à la sortie sud du village. La Croix de Carrefour a été déplacé dans les années 2010 au centre du village.
  • Monument aux morts, et plaque commémorative dans l'église Saint-Maurice[5],[6].
  • Le lavoir[7].

Politique et administrationModifier

Budget et fiscalité 2014Modifier

 
Mairie-école.

En 2014, le budget de la commune était constitué ainsi[8] :

  • total des produits de fonctionnement : 141 000 , soit 728  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 125 000 , soit 646  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 21 000 , soit 107  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 32 000 , soit 165  par habitant.
  • endettement : 5 084 000 , soit 706  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 11,87 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 3,58 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 10,54 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 38,75 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 12,89 %.

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 André Helle    
mars 2008 En cours
(au 18 février 2015)
Andrée Trouy    

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[10].

En 2016, la commune comptait 181 habitants[Note 1], en diminution de 1,09 % par rapport à 2011 (Vosges : -2,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
193184210261248274277294278
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
268279243237267251229225221
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
211195181187194203202201173
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2016 -
156143163163178177184181-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

AnimationsModifier

  • La première course de caisses à savon en Lorraine s'est déroulée le 17 juin 1990.

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. L'origine de Rambervillers
  2. Voies antiques dans le Département des Vosges par Maudiheux père, Publié dans l'Annuaire général des Vosges, 1897, par Léon Louis, p. 34-57.
  3. a et b Syndicat d'initiative de Rambervillers, Canton de Rambervillers, 29 communes à découvrir, sd.
  4. Notice no PM88001754, base Palissy, ministère français de la Culture tableau : Le Martyre de saint Maurice
  5. Monument aux morts
  6. Monument aux Morts commun avec la commune d'Hardancourt
  7. Le lavoir
  8. Les comptes de la commune « Copie archivée » (version du 23 mars 2015 sur l'Internet Archive)
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.