Ouvrir le menu principal

Saint-Elme Gautier

peintre, graveur et illustrateur français
Saint-Elme Gautier
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Maître

Saint-Elme Gautier, né François-Louis-St-Elme Gautier[1] à La Rochelle le [1] et mort le dans le 16e arrondissement de Paris[2], est un peintre, dessinateur, graveur et illustrateur français. Il signe parfois « Gautier St Elme ».

Sommaire

ParcoursModifier

Élève de Gérôme, il expose au Salon entre 1870 et 1876 dans un style orientaliste, après un voyage en Égypte d'où il rapporta, vers 1868, des croquis et des photographies.

Beraldi le signale comme graveur à l'eau-forte, notamment pour Gustave Moreau (Léda). Ses dessins ont été parfois gravés par Ch. Balaire.

Illustrateur de livres, Saint-Elme Gautier fut également dessinateur de presse, entre autres pour Le Figaro illustré, Le Journal illustré, L'Art ornemental.

Gravures conservéesModifier

  • « Merry Wives of Windsor », 18 x 10 cm, vers 1870 - sur Gallica
 
Vignette de Gautier

Ouvrages illustrésModifier

  • Jurien de La Gravière, Voyage de la corvette La Bayonnaise dans les mers de Chine, Henri Plon, 1872.
  • Denis Diderot, Le Neveu de Rameau, préface et notes par Gustave Isambert, portrait et deux eaux-fortes par Saint-Elme Gautier, Paris, A. Quantin, 1883.
  • Jules Gros, Voyages, aventures et captivité de J. Bonnat chez les Achantis, Paris, Plon-Nourrit, 1884.
  • Jenny de Tallenay, Souvenirs de Venezuela. Notes de voyage, Paris, Plon Nourrit, 1884.
  • Denis de Rivoyre, Les Vrais Arabes et leur pays. Bagdad et les villes ignorées de l'Euphrate, Paris, Plon-Nourrit, 1884.
  • Claude Vento [Alice de Laincel], Les Grandes Dames d'aujourd'hui, Paris, E. Dentu, 1886.
  • Eugène Fontenay, Les Bijoux anciens et modernes, préface de Victor Champier, illustré de 700 dessins inédits, Paris, A. Quantin, 1887.
  • Ernest Leoty, Le Corset à travers les âges, Paris, Paul Ollendorff, 1893. (lire sur Wikisource).
  • Montaillé [pseud. ?], Le Costume féminin de l'époque gauloise jusqu'à nos jours, Paris, G. de Malherbe, 1894 - sur Gallica.
  • Catalogue des bronzes antiques de la Bibliothèque nationale par Ernest Babelon et Jules Adrien Blanchet, illustré de 1100 dessins, Ernest Leroux, 1895.
  • E. Duplessy, Paris religieux. Guide artistique, historique et pratique dans les églises, chapelles, pèlerinages et œuvres de Paris, Paris, A. Roger et F. Chernoviz, 1900.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Acte de naissance no 17 de la page 9/121, cote du registre 2 E 312/638 de La Rochelle. Acte transcrit le 16 janvier 1849...né aujourd'hui..., en ligne sur le site des archives départementales de la Charente-Maritime.
  2. Archives de Paris, état-civil numérisé du 16e arrondissement, acte de décès no 841 de l'année 1903. L'artiste peintre décède à son domicile 17 rue Gustave-Courbet.

BibliographieModifier

  • Henri Beraldi, Les Graveurs du XIXe siècle. Guide de l'amateur de l'estampe moderne, vol. 6, Paris, L. Conquet, 1887, p. 250.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :