Sœurs missionnaires dominicaines du Saint-Rosaire

Sœurs missionnaires dominicaines du Saint-Rosaire
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 22 décembre 1931
par Pie XI
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
Spiritualité dominicaine
Règle règle de saint Augustin
But éducation, santé, assistance sociale, mission
Structure et histoire
Fondation 1916
Alameda de los Descalzos
Fondateur Ramon Zubieta & Ascensión Nicol Goñi
Abréviation M.D.R
Rattaché à Ordre des Prêcheurs
Site web (es) site officiel
Liste des ordres religieux

Les Sœurs missionnaires dominicaines du Saint-Rosaire (en latin : Missionariae Dominicanae a Sacratissimo Rosario) sont une congrégation religieuse féminine missionnaire, enseignante et hospitalière de droit pontifical.

HistoriqueModifier

En 1913, Ramon Zubieta (1864 - 1921) missionnaire dominicain espagnol, est nommé vicaire apostolique de Urubamba (es) en Amazonie péruvienne. Pour promouvoir l'apostolat parmi les populations autochtones, l'évêque décide de créer une congrégation féminine et en accord avec le pape Pie X et l'archevêque de Lima, il transforme l'ancien couvent dominicain de Alameda de los Descalzos (es) en maison de formation pour religieuses missionnaires.

Pour gérer l'œuvre, il fait appel à cinq sœurs dominicaines du couvent aragonais de Huesca ; le groupe dirigé par Ascensión Nicol Goñi (1868 - 1940) quitte l'Espagne le .

L'institut est agrégé à l'Ordre des Prêcheurs le , il reçoit le décret de louange le et l'approbation officiel du Saint-Siège le .

Ascensión Nicol Goñi est béatifié en 2005, le procès de béatification de Ramon Zubieta est en cours ainsi que ceux de quatre religieuses : Marie Juste, Marie du Bon Conseil, Marie Candide et Marie Olympe, martyrisées le en République du Congo-Léopoldville[1].

Activités et diffusionModifier

Les missionnaires dominicaines sont principalement actives parmi les populations autochtones d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine et se livrent à divers œuvres d'éducation, de santé et d'assistance sociale.

Elles sont présentes en[2]:

La maison généralice est à Madrid.

En 2017, l'institut comptait 679 religieuses dans 115 maisons[3].

Notes et référencesModifier

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Suore missionarie domenicane del Rosario » (voir la liste des auteurs).