Rui Barros

footballeur portugais

Rui Barros
Image illustrative de l’article Rui Barros
Rui Barros en 2011
Biographie
Nom Rui Gil Soares de Barros
Nationalité Portugais
Naissance
São Salvador de Lordelo, Paredes (Portugal)
Taille 1,59 m (5 3)
Poste Milieu offensif puis entraîneur
Parcours junior
Années Club
1978-1979 Aliados Lordelo
1980-1982 Rebordosa AC
1982-1983 FC Paços Ferreira
1983-1984 FC Porto
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1985-1986 SC Covilhã00? 0(?)
1986-1987 Varzim SC023 0(6)
1987-1988 FC Porto047 (18)
1988-1990 Juventus FC060 (14)
1990-1993 AS Monaco081 (14)
1993-1994 Olympique de Marseille019 0(4)
1994-2000 FC Porto198 (37)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1987-1996 Portugal036 0(4)
Parcours entraîneur
AnnéesÉquipe Stats
2005-2006 FC Portoadjoint
2006 FC Portointérim
2006-2010 FC Portoadjoint
2014-2016 FC Portoadjoint
2016 FC Portointérim
2016-2017 FC Portoadjoint
2018-2021 FC Porto B21v 23n 32d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 3 février 2021

Rui Barros, de son nom complet Rui Gil Soares de Barros, est un footballeur portugais né le 24 novembre 1965 et qui évoluait au poste de meneur de jeu.

BiographieModifier

Rui Barros joue d'abord pour le Covilha de 1985 à 1986, mais il est transféré au Varzim SC, un club mineur de la banlieue de Porto, la saison suivante. Il est tout de même remarqué par le sélectionneur portugais, et il rejoint la sélection le , pour un match à domicile contre Malte, comptant pour les éliminatoires de l'Euro 1988. Il connaît donc sa première sélection en rentrant en jeu lors de la deuxième mi-temps, mais l'équipe portugaise ne s'impose pas et réalise un pathétique match nul face à son modeste adversaire maltais (2-2). Le Portugal termine troisième de son groupe et ne se qualifie pas pour l'Euro 88, Rui Barros aura 35 autres sélections, mais ne jouera pas de phase finale d'une grande compétition (Coupe du Monde ou Championnat d'Europe des Nations).

Rui Barros rejoint ensuite le FC Porto. Là-bas, il remporte la Coupe Intercontinentale et la Supercoupe d'Europe face à l'Ajax Amsterdam. S'imposant vite comme un titulaire indiscutable, Rui Barros est alors repéré par les plus grands club d'Europe, comme notamment la Juventus Turin.

En 1988, Rui Barros signe alors avec la Juve pour deux ans. Mais ces deux saisons turinoises sont mitigées, à l'image de son équipe. Pendant cette période, Rui Barros et le Portugal ratent le coche pour le Mondial 1990. La « Fourmi Atomique[1] » quitte alors l'Italie pour se relancer en France.

C'est à l'AS Monaco qu'il s'engage à l'orée de la saison 1990-1991. Il se ressource pleinement en Principauté. Il remporte la Coupe de France pour sa première saison, puis atteint la finale de la Coupe des Coupes contre le Werder Brême lors de la saison suivante, sans parvenir néanmoins à vaincre les allemands. Rui Barros mène l'ASM à la baguette. Il réalise de telles performances que l'OM, qui vient de réaliser le doublé C1/Championnat, décroche sa signature au début du mercato d'été 1993.

Malheureusement pour lui, une saison qui devait être exceptionnelle devient rapidement difficile pour le club, se joueurs et ses supporters, notamment avec les conséquences de l'affaire VA-OM et des soucis financiers du club phocéen : exclusion de la Ligue des Champions 1994 par l'UEFA et le retrait du titre de champion de France par le FFF. À la suite de la relégation administrative de l'OM en 1994, Rui Barros retourne au FC Porto, où il reste jusqu'à fin de carrière, en 2000.

En , il reporte les couleurs du FC Porto en Liga Fertiberia, ligue de football en salle qui s'achève en juin de la même année. Il débute de la meilleure manière en inscrivant un but lors du premier match de la compétition.

PalmarèsModifier

En clubModifier

En Équipe du PortugalModifier

  • 36 sélections et 4 buts entre 1987 et 1996

Notes et référencesModifier

  1. (it) I SOPRANNOMI DEI GIOCATORI — Juworld.net

Liens externesModifier