Ouvrir le menu principal

Route de France féminine 2015

Route de France féminine 2015 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course9e Route de France féminine
Étapes7
Dates9 – 15 août 2015
Distance650 km
PaysFRA France
Lieu de départEnghien-les-Bains
Lieu d'arrivéeGuebwiller
Partants92
Arrivants77
Vitesse moyenne37,6 km/h
Résultats
VainqueurITA Elisa Longo Borghini (Wiggle Honda)
DeuxièmeUSA Amber Neben (BePink LaClassica)
TroisièmeGER Claudia Lichtenberg (Liv-Plantur)
Meilleur grimpeurUKR Tetyana Riabchenko (Inpa Sottoli Giusfredi)
Meilleur jeuneAUS Jenelle Crooks
Route de France 2015 overview large.png
◀ 20142016 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La Route de France féminine 2015 est la neuvième édition de la Route de France féminine, course cycliste par étapes disputée en France. Elle est organisée par l'Organisation Routes et Cycles (ORC). La course fait partie du calendrier UCI féminin en catégorie 2.1.

Les équipes Wiggle Honda et Liv-Plantur sont les plus visibles. Amy Pieters remporte le prologue et porte le maillot de leader du classement général durant trois jours. Lucy Garner, également de la Liv-Plantur, remporte la première étape au sprint. Giorgia Bronzini s'impose au sprint sur la deuxième et sixième étape. Loren Rowney gagne la quatrième étape. Elisa Longo Borghini remporte la troisième étape en solitaire et s'empare de la tête du classement général. En arrivant seule à La Planche des Belles Filles, elle s'assure la victoire au classement général. Le podium final est complété par l'Américaine Amber Neben et l'Allemande Claudia Lichtenberg. Tetiana Riabchenko gagne le classement de la montagne et Jenelle Crooks celui de la meilleure jeune.

PrésentationModifier

ParcoursModifier

L'édition 2015 part d'Enghien-les-Bains dans le Val-d'Oise et passe entre autres par les villes de Bourges, Nevers et Autun pour finir en Alsace à Guebwiller. Cette édition propose une étape bien plus vallonnée que les deux années précédentes, puisque la cinquième étape a pris son envol à Vesoul et est passée par le col des Chevrères pour finir à La Planche des Belles Filles, sommet du massif des Vosges culminant à 1 148 mètres d'altitude.

PartenairesModifier

Dubeau Reception situé à Sartrouville, la franchise Belisol, le groupe Škoda et les Ambulances auxerroises, la radio RTL2 soutiennent l'épreuve, ainsi que la région Centre et le département du Val-d'Oise.

Événement sur la courseModifier

Lorène Devienne est pour la sixième année de suite la chanteuse officielle de la Route de France féminine.

Les équipes retenuesModifier

Seize équipes prennent le départ.

Équipes UCI
Nom de l'équipe Pays Code
Astana-Acca Due O   ASA
Bepink Laclassica   BPK
Bizkaia-Durango   BZK
BTC City Ljubljana   BTC
Hitec Products   HPU
Inpa Sottoli Giusfredi   ISG
Liv-Plantur   TLP
Équipes UCI
Nom de l'équipe Pays Code
Lointek   LTK
Lotto Soudal   LBL
Optum P/B Kelly Benefit Strategies   OPW
Poitou Charentes Futuroscope 86   FUT
Topsport Vlaanderen-Pro-Duo   VLL
Wiggle Honda   WHT
Sélections nationales
Nom de l'équipe Pays Code
Équipe de France   FRA
Équipe d’Australie   AUS
Équipe de Russie   RUS

Les étapesModifier

Déroulement de la courseModifier

PrologueModifier

Le prologue relativement peu technique est remporté par la Néerlandaise Amy Pieters devant la Polonaise Eugenia Bujak et l'Américaine Brianna Walle[1].

1re étapeModifier

La première étape se termine au sprint. La photo finish doit départager Lucy Garner et Annette Edmondson. C'est finalement la première qui se voit adjuger la victoire[1].

2e étapeModifier

Bien qu'une échappée de quatre coureuses animent l'étape, celle-ci se termine par un sprint. Giorgia Bronzini, emmenée par Annette Edmondson, lève les bras. L'équipe Liv-Plantur perd Lucy Garner et joue la carte Amy Pieters qui se classe deuxième. Kimberley Wells est troisième[1].

Classement de l'étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Giorgia Bronzini   Italie Wiggle Honda en h 59 min 13 s
2e Amy Pieters   Pays-Bas Liv-Plantur m.t.
3e Kimberley Wells   Australie Sélection nationale australienne m.t.
4e Annette Edmondson   Australie Wiggle Honda m.t.
5e Lauren Kitchen   Canada Optum P/B Kelly Benefit Strategies m.t.
6e Aurore Verhoeven   France Lointek m.t.
7e Roxane Fournier   France Poitou Charentes Futuroscope 86 m.t.
8e Anna Trevisi   Italie Inpa Sottoli Giusfredi m.t.
9e Oxana Kozonchuk   Russie Sélection nationale russe m.t.
10e Claudia Lichtenberg   Allemagne Liv-Plantur m.t.

3e étapeModifier

Lors d'une étape plus difficile Elisa Longo Borghini gagne seule devant un groupe de douze coureuses réglé par Eugenia Bujak. L'Italienne s'empare également du maillot de leader du classement général[1].

4e étapeModifier

La quatrième étape se termine par un sprint massif. Loren Rowney lance son sprint des six cent mètres et profite du final sinueux pour conserver sa place. Annette Edmondson tente sans succès de la remonter[1].

5e étapeModifier

 
Le départ de la 5e étape à Vesoul

La cinquième étape avec son arrivée à la Planche des Belles Filles est l'étape reine de cette Route de France 2015. Aucune échappée ne parvient à prendre de l'avance avant le col des Chevrères situé à dix-huit kilomètres de l'arrivée. La Japonaise Mayuko Hagiwara de la Wiggle Honda y accélère afin de préparer l'attaque d'Elisa Longo Borghini qui a lieu à cinq cent mètres du sommet. L'Italienne, surprise de ne pas avoir été suivie, poursuit son effort. Elle parvient rapidement à creuser un écart important et peut gérer la montée finale. Parmi les poursuivantes, Amber Neben termine à quarante cinq secondes devant Claudia Lichtenberg à plus d'une minute[1].

Classement de l'étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Elisa Longo Borghini   Italie Wiggle Honda en h 42 min 12 s
2e Amber Neben   États-Unis BTC City Ljubljana +45 s
3e Claudia Lichtenberg   Allemagne Liv-Plantur +min 3 s
4e Tetyana Riabchenko   Ukraine Inpa Sottoli Giusfredi +min 36 s
5e Carlee Taylor   Australie Lotto Soudal +min 57 s
6e Fanny Leleu   France Sélection nationale française +min 1 s
7e Marina Likhanova   Russie ? +min 7 s
8e Polona Batagelj   Slovénie BTC City Ljubljana +s
9e Jenelle Crooks   Australie Sélection nationale australienne +min 29 s
10e Eugenia Bujak   Pologne BTC City Ljubljana +min 16 s
Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er   Elisa Longo Borghini   Italie Wiggle Honda en 14 h 11 min 54 s
2e Amber Neben   États-Unis BePink LaClassica +min 10 s
3e Claudia Lichtenberg   Allemagne Liv-Plantur +min 18 s
4e Carlee Taylor   Australie Lotto Soudal +min 18 s
5e Tetyana Riabchenko   Ukraine Inpa Sottoli Giusfredi +min 21 s
6e Polona Batagelj   Slovénie BTC City Ljubljana +min 31 s
7e Jenelle Crooks   Australie Sélection nationale australienne +min 56 s
8e Eugenia Bujak   Pologne BTC City Ljubljana +min 23 s
9e Brianna Walle   États-Unis Optum-Kelly Benefit Strategies +min 38 s
10e Jessie Daams   Belgique Lotto Soudal +min 11 s

6e étapeModifier

La dernière étape se conclut par un nouveau sprint massif aisément remporté par Giorgia Bronzini. Loren Rowney est deuxième, Amy Pieters troisième[1].

Classements finalsModifier

Classement général finalModifier

Classement général final
  Coureur Pays Équipe Temps
1er   Elisa Longo Borghini   Italie Wiggle Honda en 17 h 16 min 41 s
2e Amber Neben   États-Unis BePink LaClassica +min 10 s
3e Claudia Lichtenberg   Allemagne Liv-Plantur +min 18 s
4e Carlee Taylor   Australie Lotto Soudal +min 18 s
5e Tetyana Riabchenko   Ukraine Inpa Sottoli Giusfredi +min 21 s
6e Polona Batagelj   Slovénie BTC City Ljubljana +min 31 s
7e Jenelle Crooks   Australie Sélection nationale australienne +min 56 s
8e Eugenia Bujak   Pologne BTC City Ljubljana +min 23 s
9e Brianna Walle   États-Unis Optum-Kelly Benefit Strategies +min 38 s
10e Jessie Daams   Belgique Lotto Soudal +min 11 s

Classements annexesModifier

Classement du meilleur grimpeurModifier

 
Tetiana Riabchenko à la Planche des Belles Filles
Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er   Tetiana Riabchenko   Ukraine Inpa Sottoli Giusfredi 42 points
2e Elisa Longo Borghini   Italie Wiggle Honda 40 pts
3e Brianna Walle   États-Unis Optum-Kelly Benefit Strategies 27 pts

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er   Jenelle Crooks   Australie Sélection nationale australienne en 17 h 19 min 43 s
2e Eider Merino Kortazar   Espagne Lointek +min 39 s
3e Carolina Rodriguez Gutierrez   Espagne Astana-Acca Due O +min 47 s

Évolution des classementsModifier

Tableau récapitulatif de l'évolution des différents classements de la compétition
Étape Vainqueur Classement général Classement de la montagne Classement de la meilleure jeune
Prologue Amy Pieters Amy Pieters Anouk Rijff
1 Lucy Garner
2 Giorgia Bronzini Brianna Walle Eugénie Duval
3 Elisa Longo Borghini Elisa Longo Borghini Tetiana Riabchenko Jenelle Crooks
4 Loren Rowney
5 Elisa Longo Borghini Elisa Longo Borghini
6 Giorgia Bronzini Tetiana Riabchenko
Classements finals Elisa Longo Borghini Tetiana Riabchenko Jenelle Crooks

Points UCIModifier

Position[2],[3] 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e 18e
Classement général 80 60 45 35 30 25 21 18 15 12 10 8 6 5 4 3 2 1
Par étape 16 12 8 6 5 4 3 2
Leader, par étape 4

BilanModifier

L'équipe Wiggle Honda domine nettement cette Route de France : elle remporte quatre des six étapes et le classement général. L'équipe Liv-Plantur réussit également sa course. Sur les étapes, elle gagne deux fois et réalise plusieurs podiums. Amy Pieters porte le maillot de leader du classement général durant trois jours, enfin Claudia Lichtenberg termine à la troisième place du classement général.


Liste des participantesModifier

Légende
Num Dossard de départ porté par la coureuse sur cette Route de France féminine féminin Pos Position finale au classement général
    Indique la vainqueur du classement général



    Indique la vainqueur du classement de la meilleure jeune
    Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de sa
spécialité
# Indique la meilleure équipe
NP Indique une coureuse qui n'a pas pris le départ d'une étape,
suivi du numéro de l'étape où elle s'est retirée
AB Indique une coureuse qui n'a pas terminé une étape, suivi du
numéro de l'étape où elle s'est retirée
HD Indique un coureuse qui a terminé une étape hors des délais,
suivi du numéro de l'étape
DSQ Indique un coureur qui a été disqualifié de la course, suivi
du numéro de l'étape
* Indique un coureuse en lice pour le classement de la meilleure jeune
(coureuses nées après le )
Liv-Plantur
TLP
Num Coureur Pos
1   Claudia Lichtenberg (GER) 3e
2   Lucy Garner* (GBR) 69e
3   Willeke Knol (NED) 67e
4   Amy Pieters (NED) 12e
5   Julia Soek (NED)* 50e
6   Molly Weavers* (GBR) 27e
Wiggle Honda
WHT
Num Coureur Pos
11   Giorgia Bronzini (ITA) 44e
12   Anna Christian* (GBR) 72e
13   Annette Edmondson (AUS) NP-6
14   Mayuko Hagiwara ( JPN)   (route) 14e
15   Audrey Cordon (FRA) 51e
16   Elisa Longo Borghini (ITA)   1re
Hitec Products
HPU
Num Coureur Pos
21   Ingrid Lorvik (NOR) 29e
22   Tone Hatteland Lima (NOR) 77e
23   Janicke Gunvaldsen (NOR) 58e
24   Cecilie Gotaas Johnsen (NOR) 43e
25   Lauren Kitchen (AUS) 16e
Optum P/B Kelly Benefit Strategies
OPW
Num Coureur Pos
31   Brianna Walle (USA) 9e
32   Maura Kinsella (USA) AB-6
33   Annie Ewart* (CAN) 53e
34   Jasmin Glaesser (CAN) 13e
35   Ariane Horbach* (GER) 70e
36   Leah Kirchmann (CAN) 11e
Lotto Soudal
LBL
Num Coureur Pos
41   Isabelle Beckers (BEL) 65e
42   Amy Cure (AUS) 57e
43   Anouk Rijff* (NED) 62e
44   Jessie Daams (BEL) 10e
45   Lieselot Decroix (BEL) 40e
46   Carlee Taylor (AUS) 4e
Poitou Charentes Futuroscope 86
FUT
Num Coureur Pos
51   Amélie Rivat (FRA) 17e
52   Roxane Fournier (FRA) 45e
53   Eugénie Duval* (FRA) AB-6
54   Charlotte Bravard (FRA) 24e
55   Aude Biannic (FRA) 18e
56   Greta Richioud* (FRA) 38e
Astana-Acca Due O
ASA
Num Coureur Pos
61   Ingrid Drexel* (MEX) 32e
62   Larisa Pankova (RUS) 63e
63   Carolina Rodriguez Gutierrez* (MEX) 23e
64   Natalya Saifutdinova (KAZ) 59e
65   Kseniia Dobrynina* (RUS) 52e
66   Makhabbat Umutzhanova* (KAZ) 74e
Inpa Sottoli Giusfredi
ISG
Num Coureur Pos
71   Daiva Tušlaitė ( LTU)   (route) 21e
72   Tetyana Riabchenko ( UKR)   (route)   5e
73   Claudia Cretti* (ITA) 73e
74   Ane Santesteban Gonzalez (ESP) 34e
75   Anna Trevisi (ITA) 46e
76   Angela Maffeis* (ITA) AB-6
BTC City Ljubljana
BTC
Num Coureur Pos
81   Eugenia Bujak ( POL)   (route) 8e
82   Martina Ritter ( AUT)   (route) AB-4
83   Polona Batagelj ( SLO)   (route) 6e
84   Ursa Pintar (SLO) 22e
85   Mia Radotic ( CRO)   (route) NP-2
86   Spela Kern (SLO) AB-5
Bepink Laclassica
BPK
Num Coureur Pos
91   Amber Neben (USA) 2e
92   Jaime Nielsen (NZL) AB-5
93   Silvia Valsecchi (ITA) 31e
94   Lindsay Marie Fox (USA) AB-6
95   Ilaria Bonomi* (ITA) 76e
96   Ana Maria Covrig* ( ROM)   (route) 61e
Lointek
LTK
Num Coureur Pos
101   Soline Lamboley* (FRA) 75e
102   Eider Merino Kortazar* (ESP) 20e
103   Dafné Therous Izquierdo* (CAN) NP-4
104   Lucia Gonzaler Blanco (ESP) 33e
105   Belen Lopez Morales (ESP) AB-6
106   Aurore Verhoeven (FRA) 41e
Bizkaia-Durango
BZK
Num Coureur Pos
111   Olga Dobrynina (RUS) ?
112   Samara Sheppard (NZL) ?
113   Elena Utrobina (RUS) ?
114   Lierni Lekuona Etxebeste (ESP) ?
Sélection nationale française
FRA
Num Coureur Pos
121   Emilie Rochedy (FRA) 36e
122   Coralie Demay (FRA) 64e
123   Fiona Dutriaux (FRA) NP-6
124   Fanny Leleu (FRA) 28e
125   Marion Sicot (FRA) 30e
126   Manon Souyris* (FRA) 42e
Topsport Vlaanderen-Pro-Duo
VLL
Num Coureur Pos
131   Saartje Vandenbroucke* (BEL) AB-4
132   Kaat Hannes (BEL) 25e
133   Nel De Crits (BEL) NP-4
134   Fien Delbare (BEL) 71e
136   Jessy Druyts* (BEL) 60e
Sélection nationale russe
RUS
Num Coureur Pos
141   Tatiana Antoshina (RUS) AB-2
142   Anna Potokina (RUS) 15e
143   Marina Likhanova (RUS) 19e
145   Tatiana Shamanova (RUS) 37e
146   Oxana Kozonchuk (RUS) 35e
Sélection nationale australienne
AUS
Num Coureur Pos
151   Kimberley Wells (AUS) 55e
152   Jessica Mundy* (AUS) 66e
153   Ellen Skerritt* (AUS) 48e
154   Jenelle Crooks* (AUS)  7e
155   Shannon Malseed* (AUS) 47e
156   Loren Rowney (AUS) 39e

Source[4].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :