Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thibert.
Ronald Thibert
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Sculpteur, professeur d'université, professeur d'arts plastiquesVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Ronald Thibert, né à Saint-Édouard de Napierville en 1942 et mort à Saguenay (ville) le (à 74 ans)[1], est un sculpteur québécois et professeur d'art. Son point d'attache, depuis 1973, est situé à Chicoutimi, dans la ville de Saguenay, près du lac Saint-Jean.

Sommaire

BiographieModifier

Ronald Thibert fait ses études classiques (1955-1962) au Collège Bourget, à Rigaud, puis fréquente l’École des Beaux-Arts de Montréal, et se perfectionne à Bournemouth en Angleterre[2] et à l’Université Concordia[3], où il obtient une maîtrise en beaux-arts (arts plastiques) (sigle en anglais : M.F.A.[4]).

De 1973 à 1997, Ronald Thibert enseigne à l’Université du Québec à Chicoutimi. À quelques reprises, il y assume la direction des programmes de baccalauréat et de maîtrise en arts. Puis, il travaille aux Ateliers Touttout de Chicoutimi, dont il devient le président en 2005[5], une responsabilité qui incombe à son fils Guillaume en 2010[6].

Ronald Thibert est le père de 3 enfants : Alexandre Thibert (1970-2009)[7], Étienne Thibert et Guillaume Thibert. Ce dernier, compositeur[8], est directeur général du Centre d'expérimentation musicale à Saguenay.

Principales réalisationsModifier

  • En 1980, Ronald Thibert est un des dix sculpteurs invités au Symposium international de sculpture environnementale de Chicoutimi ; ses sculptures, installées sur les berges du lac Saint-Jean, se fondent petit à petit dans un environnement en perpétuelle mutation ; l’une d’elles, Ophélia, finit par disparaître dans les eaux du lac.
  • En 1986, sa sculpture Femme et Terre, devant le Musée Louis-Hémon à Péribonka, fait l’objet d’une controverse titrée « L’hymen à Maria »[9].
  • En 1995, il réalise une sculpture pour le Pavillon de recherche forestière à l’UQAC.
  • En 1995-1996, il participe à l’événement Cuesta à Grimsby, Ontario, où il intervient dans un boisé et dans un parc en sculptant, à même un tronc d’arbre vivant, des fragments de corps.
  • En 1999, il réalise une sculpture pour le Parc des Monts Valin.
  • Depuis 2005, il expose Station : quatorze madriers de noyer cendré appuyés au mur ; leurs parties sculptées ramènent à la mémoire des fragments d’œuvres connues réalisées par des grands maîtres (Le Caravage, Rubens, Rembrandt, Michel-Ange, Courbet, Delacroix, Rodin, …).

Expositions soloModifier

Expositions collectivesModifier

Collections publiques (principales pièces)Modifier

  • à la Grimsby Public Art Gallery :
    • 1995, Cuesta (sculpture, bois, 3 parties, 93 × 35 × 26 cm chacune)

BibliographieModifier

  • Guy Sioui-Durand, De Cuesta à la Terre commune, Inter, Québec, 1987, no 87, p. 10 à 14
  • Marie-Lucie Crépeau, Chercher la femme, Esse, Montréal, automne 1988, no 11, p. 68 à 75
  • Louise Poissant, Sculpture en transit Protée, Passages (Catalogue), Chicoutimi, septembre 1989, p. 16
  • Madeleine Doré, Dénouement d’une passion, Espace, Montréal, été 1995, no 32, p. 42
  • Claire Gravel, Ronald Thibert, « Cuesta 0 » (catalogue), Étiquette Zéro, Chicoutimi, 1996
  • Hélène Martel, Thibert ou les tourment secrets, Lubie, Chicoutimi, 1997, p. 7
  • dans Le Radeau (Livre d’artiste), Espace Virtuel éd., Chicoutimi, 1997 :
    • Jean Dumont : Le parcours infini
    • Lorraine Verner : Histoire et mémoire
  • Laforge, Christiane, Galerie Montcalm : Ronald Thibert expose à Gatineau, Le Quotidien, Chicoutimi, 7 septembre 2005, p. 20

BoursesModifier

Notes et référencesModifier

  1. http://necrologie.lapresse.ca/resultatrecherche.php?nodef=5028299
  2. « Ronald Thibert pour en finir avec le minimalisme », sur lafabriqueculturelle.tv, (consulté le 18 mars 2019)
  3. « Profil de Ronald Thibert », Conseil régional de la culture, Saguenay—Lac-Saint-Jean (http://www.ccr-sl.qc.ca) (consulté le 17 août 2010).
  4. (en)/(fr) « M.F.A. : Mastership of Fine Arts (Studio Arts) », Université Concordia, Montréal (mfa.concordia.ca) (consulté le 17 août 2010).
  5. « Biographie de Ronald Thibert », Les Ateliers Touttout, (consulté le 17 août 2010).
  6. Site officiel, « Les Ateliers Touttout », Touttout (http://www.touttout.org), Chicoutimi, (consulté le 18 août 2010).
  7. « Thibert, Alexandre », (consulté le 19 mai 2015).
  8. Jean-François Caron, « Guillaume Thibert - Face-à-face (Rendez-vous au Festival des musiques de création, au CNE, [[mont Jacob]], [[Jonquière]]) », le journal Voir (voir.ca), (consulté le 18 août 2010).
  9. « Femme et terre », Musée Louis-Hémon (museelh.destination.ca), Péribonka (consulté le 18 août 2010).
  10. Site officiel, « CNE : Centre National d'Exposition », mont Jacob, Jonquière (consulté le 17 août 2010).
  11. « Cuesta — Terre Commune / Common Ground », Séquence (http://www.sequence.qc.ca), (consulté le 17 août 2010).
  12. « Le paradoxe du rapprochement : 50 artistes pour 50 ans (communiqué de presse) », Portail Arts et Culture du Saguenay—Lac-Saint-Jean (http://www.sagamie.org), (consulté le 17 août 2010).
  13. a et b « Ronald Thibert | Collection Musée national des beaux-arts du Québec », sur collections.mnbaq.org (consulté le 25 février 2019)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier