Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rodolphe Ier et Rodolphe d'Autriche (homonymie).

Rodolphe Ier de Bohême
Illustration.
Rodolphe Ier de Bohême
Titre
Roi de Bohême

(11 mois)
Prédécesseur Venceslas III de Bohême
Successeur Henri de Goritz
Duc d'Autriche et de Styrie

(7 ans, 8 mois et 14 jours)
Prédécesseur Albert Ier
Successeur Frédéric le Bel
Biographie
Dynastie Maison de Habsbourg
Date de naissance vers 1282
Date de décès 3/
Lieu de décès Horažďovice (Bohême)
Sépulture Cathédrale Saint-Guy de Prague
Père Albert Ier du Saint-Empire
Mère Élisabeth de Tyrol
Conjoint Blanche de France
Élizabeth Ryksa

Rodolphe III, dit le Débonnaire, né vers 1281 et mort le , fut duc d'Autriche et de Styrie de 1298 à 1306 et le premier roi de Bohême de la maison de Habsbourg (comme Rodolphe Ier, en tchèque : Rudolf Habsburský) de 1306 à sa mort.

BiographieModifier

Rodolphe est le fils ainé d'Albert Ier d'Autriche, élu roi des Romains en 1298, et de son épouse Élisabeth, fille du comte Meinhard de Goritz-Tyrol. Lors de la diète d'Empire à Nuremberg le , peu après son couronnement, Albert assigna les territoires héréditaires d'Autriche et de Styrie à Rodolphe III et ses frères cadets Frédéric le Bel et Léopold.

Pour s'associer au royaume de France, le roi Albert Ier en 1300 marie son fils ainé à Blanche, une demi-sœur du roi Philippe IV le Bel. Toutefois, elle mourut sans enfant en 1305.

En 1304, Albert et Rodolphe font campagne contre le roi Venceslas II de Bohême qui à la mort de André III de Hongrie établit son fils Venceslas III sur le trône. Ils assiégèrent la ville de Kutná Hora mais se sont retirés avec l'hiver s'approchant. Après le meurtre du roi Venceslas III en 1306, la dynastie des Přemyslides s'éteignit et Albert Ier en tant que suzerain tente de prendre le contrôle du royaume de Bohême. Le duc Henri de Carinthie, époux d'Anna, sœur aînée de Venceslas III, était l'héritier le plus légitime et il obtient une majorité de votes de la noblesse sur son nom à l'élection d'août 1306. L'empereur soutient la candidature de son fils, qui vient de perdre son épouse Blanche de France et qui n'hésite pas pour renforcer ses droits à épouser le Élizabeth Ryksa, la veuve du roi Venceslas II, et à envahir la Bohême.

Albert Ier du Saint Empire confère à Znojmo le la Bohême à titre de fief à son fils, qui cependant meurt subitement le nuit du 3/ suivant, probablement d'une une complication de l'ulcère gastro-duodénal. À sa mort, Henri de Carinthie (Jindřich Korutanský) est élu roi.

SourcesModifier

  • Francis Dvornik Les Slaves histoire, civilisation de l'Antiquité aux débuts de l'Époque contemporaine Éditions Du Seuil Paris (1970)
  • Jörg K.Hoensch Histoire de la Bohême Éditions Payot, Paris (1995) (ISBN 2228889229)
  • Pavel Bělina, Petr Čornej et Jiří Pokorný Histoire des Pays tchèques Points Histoire U 191 Éditions Du Seuil Paris (1995) (ISBN 2020208105)

Liens externesModifier