Robert Balfour

Robert Balfour (vers 1550 - 1625) est un philosophe écossais.

Robert Balfour
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activités

BiographieModifier

Robert Balfour est né dans l'ancien comté de Forfarshire en Écosse, maintenant Council area d'Angus. Il fait ses études à l'université de St Andrews et à l'université de Paris. Professeur renommé de grec et de latin, ainsi que de mathématiques, il enseigne les humanités au collège de Guyenne à Bordeaux dont il devient principal à partir de 1586. Il est un des savants qui a contribué à la renommée en Europe du praefervidum ingenium Scotorum[1]. Son cotemporain, Thomas Dempster, l'appel le phénix de son age[2].

Son œuvre principal est Commentarii in Organum Logicum Aristotelis (Bordeaux, 1618)[3].

ŒuvreModifier

Il est l'auteur de :

(la) Gélase de Cyzique (trad. Robert Balfour), Commentarivs Actorvm Nicæni Concilii, Heidelberg, , 433 p. (lire en ligne).
  • (la + el) Cléomède (trad. Robert Balfour), Cleomedis Meteora, graece et latine , a Roberto Balforeo ex ms. codice bibliothecae... Cardinalis Joyosii multis mendis repurgata, latine versa et perpetuo commentario illustrata..., Bordeaux, Simon Millanges, , 316 p. (lire en ligne sur Gallica).
  • (la) Robert Balfour, Commentariorum in lib. Arist. de Philosophia , tomus secundus. Quo post Organum logicum, quaecumque in libris Ethicorum occurrunt, difficilia dilucide explicantur, Bordeaux, Jacques Millanges, , 648 p. (lire en ligne sur Gallica).

RéférencesModifier

  1. (en) Andrew Pyle (dir.), Dictionary of Seventeenth Century British Philosophers, vol. 1, (ISBN 978-1855067042), Robert Balfour, pages 54-55.
  2. (la) Historia ecclesiastica gentis Scotarum, Bologne, (lire en ligne), p. 408
  3. (en)   « Balfour, Robert (1550?-1625?) », dans Dictionary of National Biography, Londres, Smith, Elder & Co, 1885–1900.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :