Thomas Dempster

historien britannique

Thomas Dempster est né le à Cliftbog Castle (près d'Aberdeen) et mort le à Bologne, est un savant écossais.

BiographieModifier

Thomas Dempster est né à Cliftbog Castle (près d'Aberdeen) en 1579[1]. Il étudie à Paris, à Louvain et à Rome au séminaire pontifical, puis il repart pour l’Écosse où il écrit un pamphlet contre la reine britannique Élisabeth Ire[1].

Il quitte alors à nouveau l’Écosse pour aller enseigner à Nîmes et en Espagne. Ensuite, il s'installe à Toulouse d'où il part à la demande de Cosme II de Médicis qui lui confie un poste de professeur de droit civil à l'université de Pise. Durant son engagement auprès de Cosme II de Médicis, il fait de nombreuses recherches sur les Étrusques entre 1616 et 1619[1]. C'est avec son œuvre De Etruria Regali Libri Vii[2] qu'il lance le début de la Renaissance étrusque et la mode de l'étruscomanie[3], notamment chez les Anglais au cours du XVIIIe siècle[4].

Dans toutes les villes où il a séjourné, il était connu pour ses connaissances, mais aussi pour les nombreux duels qu'il provoquait. Alors qu'il est professeur à l'université de Bologne, il meurt en 1625 d'une fièvre[1].

ŒuvresModifier

 
Keraunos kai obelos in glossas librorum quatuor Institutionum, 1622
  • (la) De Etruria Regali libri VII (lire en ligne)
  • (la) Antiquitatum romanarum corpus post Rosinum, 1613
  • (la) Apparatum ad historiam scoticam,
  • (la) Keraunos kai obelos in glossas librorum quatuor Institutionum, Bologne, Nicolò Tebaldini, (lire en ligne)
  • (la) Historia ecclesiastica gentis Scotarum, Bologne,

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Jean-Marc Irollo, Histoire des Étrusques, p. 24.
  2. composé sur ordre de Cosme II de Médicis, il fut publié seulement de 1723 à 1726 grâce à Thomas Coke
  3. Jean-Marc Irollo, Histoire des Étrusques, p. 25.
  4. Jean-Marc Irollo, Histoire des Étrusques, p. 30.

Liens externesModifier