Renier Ier de Choiseul

premier seigneur connu de Choiseul

Renier Ier de Choiseul
Image illustrative de l'article Renier Ier de Choiseul
Blason de la Maison de Choiseul
(D' azur à la croix d'or, cantonnée
de dix-huit billettes du même.
)

Titre Seigneur de Choiseul
(c. 1060 - après 1102)
Prédécesseur inconnu
Successeur Roger de Choiseul
Allégeance Comté de Champagne
Biographie
Dynastie Maison de Choiseul
Naissance c. 1040
Décès après 1102
Père inconnu
Mère inconnu
Conjoint Ermengarde
Enfants Roger de Choiseul
Adeline de Choiseul

Renier Ier de Choiseul ou Raynier Ier de Choiseul (né vers 1040 - † après 1102) est le premier seigneur connu de Choiseul[1].

BiographieModifier

Il est le premier seigneur de Choiseul connu et donc la tige de la Maison de Choiseul[1].

En 1084, il donne, avec le consentement de sa femme Ermangarde et de ses enfants Roger et Adeline, l'église Saint-Gengoul de Varennes à l'abbaye de Molesme afin d'y fonder le prieuré de Varennes. Cet acte a comme témoin son beau-frère Renier, seigneur de Nogent, et est approuvé par l'évêque de Langres Hugues-Renaud de Bar[2],[3].

Quelques années plus tard, il fait une nouvelle donation au prieuré de Varennes, suivi par les seigneurs de Laferté-sur-Amance[3].

En 1102, il fait encore, avec son fils Roger, une donation au prieuré de Varennes qui comprend des terres sur ses domaines de Vicq et de Coiffy[3].

Il meurt probablement peu après et est remplacé par son fils Roger de Choiseul, de retour de la première croisade[3].

A sa mort, il est probablement inhumé au prieuré de Varennes.

Mariage et enfantsModifier

Vers 1070, il épouse Ermengarde, peut-être issue de la maison des comtes de Tonnerre ou de Maligny, voire de celle de Vergy[4], dont il a deux enfants[1],[3] :

Une sœur de Renier de Choiseul a probablement épousé Renier de Nogent.

SourcesModifier

  • Marie Henry d'Arbois de Jubainville, Histoire des Ducs et Comtes de Champagne, 1865.
  • L'abbé Grassot, Les seigneurs de Choiseul, 1887.
  • Henri de Faget de Casteljau, Recherches sur la Maison de Choiseul, 1970.
  • Gilles Poissonnier, Histoire des Choiseul, 1996.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Foundation for Medieval Genealogy.
  2. Émile Jolibois, La Haute-Marne ancienne et moderne, 1858.
  3. a b c d et e Gilles Poissonnier, Histoire des Choiseul, 1996.
  4. Ernest Petit, Histoire des ducs de Bourgogne de la race capétienne, 1888.