Reform School Girl

film américain de 1994 réalisé par Jonathan Kaplan
Reform School Girl
Réalisation Jonathan Kaplan
Scénario Bruce Meade
Musique Hummie Mann
Sociétés de production Showtime
Drive-In Classics
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Durée 85 minutes
Première diffusion 1994

Série Rebel Highway

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Reform School Girl est un téléfilm américain réalisé par Jonathan Kaplan, diffusé en 1994.

Ce téléfilm fait partie de Rebel Highway, une anthologie rendant hommage aux films de « séries B » des années 1950 produits par American International Pictures et souvent diffusés en double programme et/ou dans des drive-in. Ces nouvelles versions mettent en scène de jeunes acteurs « en vogue » des années 1990[1].

SynopsisModifier

Donna Patterson cherche à échapper à une vie difficile. Elle doit sans cesse repousser les avances de son tuteur légal, son oncle Charlie. Elle rencontre un petit délinquant, Vince. Alors qu'ils roulent à bord d'une voiture volée, ils ont un accident. Tandis que Vince prend la suite, Donna est arrêtée. Cette dernière ne peut même pas identifier Vince, ne connaissant même pas son nom de famille. Elle est envoyée à la McCarthy Reform School, une institution pour adolescentes délinquantes. Donna est par ailleurs contrariée que son oncle tourne désormais son attention vers sa petite sœur, Cathy.

Dans la reform school, Donna se lie d'amitié avec quelques filles dont une kleptomane surnommée « Dink ». Mais comme à la maison, Donna est confrontée aux avances d'un autre homme, le psychologue de l'établissement. Ce dernier va jusqu'à l'accuser de s'être jetée sur lui. Donna est donc envoyée à l'isolement. Elle se fait après cela remarquer par l'entraîneur Buxbaum pour sa vitesse à la course à pieds. Buxbaum en parle à la directrice Evelyn Turnbull, une médaillée olympique. La directrice propose une libération anticipée à Donna si elle remporte une compétition sur piste à la Velmont Academy, une école préparatoire pour filles à Hillsdale. Mais Donna va être trahie par Dink.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre original : Reform School Girl
  • Réalisation : Jonathan Kaplan
  • Scénario : Bruce Meade, d'après une histoire d'Edward Bernds et Bruce Meade, d'après le film Reform School Girl écrit et réalisé par Edward Bernds
  • Musique : Hummie Mann
  • Montage : Michael D. Ornstein
  • Décors : Deborah Raymond et Dorian Vernacchio
  • Photographie : James Chressanthis
  • Production : Lou Arkoff, Debra Hill, Willie Kutner
Producteur associé : Amy Grauman Danziger
Coproducteur : Llewellyn Wells
  États-Unis : (1re diffusion sur Showtime)

DistributionModifier

ProductionModifier

Lou Arkoff (en) (fils de Samuel Z. Arkoff) et Debra Hill lancent la série de téléfilms Rebel Highway[2]. Ils invitent plusieurs réalisateurs confirmés comme William Friedkin, Joe Dante, Uli Edel, ou encore John Milius. Chacun doit choisir un titre parmi les anciens films produits par Samuel Z. Arkoff via American International Pictures. Chaque réalisateur ou réalisatrice peut ensuite engager les scénaristes de leur choix, créer l'histoire de leur choix (similaire ou non à celle du film original)[2]. Chaque cinéaste peut également choisir son directeur de la photographie, son monteur et dispose du final cut[3].

Chaque téléfilm dispose d'un budget de 1,3 million de dollars et de seulement douze jours de tournage. Les actrices et acteurs choisies doivent être des personnalités en pleine ascension[2].

Ce téléfilm tire son titre et en partie son intrigue du film du même nom (en) d'Edward Bernds. Ce film est sorti en 1957 en double programme avec Vive le rock (Shake, Rattle & Rock!), autre film qui a inspiré un téléfilm de Rebel Highway.

MusiqueModifier

Dans ce téléfilm, on peut entendre plusieurs chansons comme[4] :

CommentaireModifier

Leo Rossi, qui incarne ici le disc jockey, a tenu un tout autre rôle dans un autre téléfilm Rebel Highway, Runaway Daughters de Joe Dante.

Les téléfilms Rebel HighwayModifier

  1. Roadracers de Robert Rodriguez, avec David Arquette et Salma Hayek ()
  2. Confessions d'une rebelle (Confessions of a Sorority Girl) d'Uli Edel, avec Jamie Luner et Alyssa Milano ()
  3. Motorcycle Gang de John Milius, avec Gerald McRaney et Jake Busey ()
  4. Runaway Daughters de Joe Dante, avec Julie Bowen et Paul Rudd ()
  5. Girls in Prison de John McNaughton, avec Anne Heche et Ione Skye ()
  6. Shake, Rattle and Rock! d'Allan Arkush, avec Renée Zellweger et Howie Mandel ()
  7. Dragstrip Girl de Mary Lambert, avec Mark Dacascos et Natasha Gregson Wagner ()
  8. Jailbreakers de William Friedkin, avec Antonio Sabato Jr. et Shannen Doherty ()
  9. Cool and the Crazy de Ralph Bakshi, avec Jared Leto et Alicia Silverstone ()
  10. Reform School Girl de Jonathan Kaplan, avec Aimee Graham et Matt LeBlanc ()

Notes et référencesModifier

  1. (en) Michele Willens, « On Showtime's 'Rebel Highway,' some great (and not so great) B movies of the 50's live again, with a 90's twist », The New York Times,‎ , H27 (lire en ligne)
  2. a b c et d (en) Patricia Brennan, « Fast Cars, Fast Girls and Raging Hormones », The Washington Post,‎
  3. (en) Jonathan Rosenbaum, « The Way We Weren’t », Chicago Reader,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Soundtrack sur l’Internet Movie Database

Liens externesModifier