Réintroduction de l'ours dans les Pyrénées

La réintroduction de l'ours dans les Pyrénées est un programme de réintroduction des ours bruns en cours dans les Pyrénées. Elle suscite depuis plusieurs années d'importantes oppositions entre partisans et opposants du retour des animaux, qui une fois relâchés peuvent s'attaquer au bétail.

Durant l'hiver 2011-2012, plusieurs naissances d'oursons sont déclarées dans les Pyrénées[1].

Liste des réintroductionsModifier

Le tableau ci-dessous donne la liste des ours introduits dans les Pyrénées[2]. L'âge et le poids sont ceux des ours au moment de leur introduction.

no  Date Nom Sexe Masse (kg) Âge (ans) Lieu Remarques Sources
1 19 mai 1996 Ziva F 6 Melles (Haute-Garonne) Mère de deux oursons dont le mâle Néré[3], père de Cannellito avec Cannelle[4]. Ziva n'a pas été observée depuis 2008 et est peut-être morte. [5]
2 6 juin 1996 Mellba F 5 Melles Elle donne naissance à trois oursons en 1997[6]. Elle est abattue par un chasseur le à 10 h au col de Matet, à Bezins-Garraux. Sa fille Caramelles a eu 14 oursons avec Pyros depuis 2001[3]. [5]
3 2 mai 1997 Pyros M 235 9 Melles [5]
4 25 avril 2006 Palouma F 83 3,5 Burgalays (Haute-Garonne) Parrainée par Renaud et Romane Serda. Elle aurait dû être lâchée à Arbas[7].
Morte le 23 ou 24 août 2006.
[8]
5 28 avril 2006 Françka F 110 17 Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées) Parrainée par Laurent Baffie et Véronique Sanson.
Morte le 9 août 2007, percutée par une voiture sur la RN21 à Viger[9].
[8]
6 17 mai 2006 Hvala F 100 7 Arbas (Haute-Garonne) Parrainée par Carla Bruni et Sanseverino. [8]
7 2 juin 2006 Balou M 88 4 Arbas Parrainé par Fanny Ardant et Gérard Depardieu.
Il ne parvient pas à s'imposer face au mâle dominant Pyros et quitte les Pyrénées centrales[3]. Mort d'un coup de foudre entre le 4 et le 6 juin 2014 à Melles (Haute-Garonne)[10]
[8]
8 22 août 2006 Sarousse F 112 7 Arbas Parrainée par Alain Chamfort et Valérie Lemercier. [8]
9 6 juin 2016 Goiat M 205 10 Isil (Pallars) Il est introduit dans le cadre du programme Piroslife pour apporter un peu de sang neuf afin d'éviter une trop forte consanguinité dû au fait que Pyros est le père de presque tous les oursons des Pyrénées centrales[3].
10 4 octobre 2018 Claverina F 140 5 Etsaut (Vallée d'Aspe) Claverina signifie « héritière » ou « celle qui détient les clés » en béarnais. Potentiellement gravide lors de son lâcher. [11]
11 5 octobre 2018 Sorita F 150 5 Laruns (Vallée d'Ossau) Sorita signifie « petite sœur » en béarnais. Potentiellement gravide lors de son lâcher. Elle est aperçue en présence de deux oursons le 17 avril 2019 sur les hauteurs de Luz-Saint-Sauveur (Hautes-Pyrénées) mais ceux-ci ont probablement été tués par un ours mâle début mai[12]. [13].

Notes et référencesModifier

  1. Naissance d'oursons dans les Pyrénées, Le Figaro, 23 août 2012.
  2. Pays de l'ours - Adet, « Videos des lachers des ours dans les Pyrenees », sur www.paysdelours.com (consulté le 21 septembre 2018)
  3. a b c et d Loïc Chauveau, « 20 ans plus tard, l'ours s'est bien installé dans les Pyrénées », sur sciencesetavenir.fr, .
  4. Pascal Jalabert, « Faut-il sauver l’ours des Pyrénées ? », sur estrepublicain.fr, .
  5. a b et c Plan de restauration et de conservation de l’ours brun dans les Pyrénées françaises 2006 - 2009 2009, p. 44
  6. Jacqueline Meillon, « Heureux comme un ours des Pyrénées », sur leparisien.fr, (consulté le 5 octobre 2018).
  7. Pascal Jalabert, « Lâcher mouvementé pour l'ourse Palouma », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 24 novembre 2018)
  8. a b c d et e Communiqué de presse de la ministre de l'écologie et du développement durable du 22 août 2006.
  9. « L'ourse Franska tuée par deux voitures en traversant une nationale », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2018)
  10. « Lâché en 2006 dans les Pyrénées : l'ours Balou retrouvé mort en Haute-Garonne », L'Indépendant,‎ (lire en ligne, consulté le 11 juin 2014)
  11. Alice Robinet, « Ours en Béarn : Claverina et Sorita ont rejoint Néré et Cannellito », sur France 3 Nouvelle-Aquitaine, (consulté le 5 octobre 2018).
  12. « Pyrénées : les deux oursons de l'ourse Sorita "probablement" tués par un mâle », sur francetvinfo.fr, .
  13. Andy Barrejot, « Deux nouvelles ourses Claverina et Sorita ont été lâchées dans les Pyrénées », sur La Dépêche du Midi, (consulté le 5 octobre 2018).

BibliographieModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier