Ouvrir le menu principal
Ne doit pas être confondu avec Baloo.
Balou
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata

Balou est un ours brun né en 2002 en Slovénie et mort début juin 2014 à Melles (Haute-Garonne), dans les Pyrénées.

Balou fait partie d'un programme de réintroduction de l'ours dans les Pyrénées à partir d'ours bruns capturés en Slovénie. Il est relâché dans les Pyrénées le , quelques semaines après les femelles Franska, Hvala et Palouma[1]. Son rôle est d'apporter une diversité génétique afin de lutter contre la consanguinité. En effet, la quasi-totalité des ours nés dans les Pyrénées à cette époque ont le même père : Pyros. Cependant, il ne se reproduit pas, Pyros reste le seul mâle dominant de la région.

Le cadavre de Balou est découvert le 9 juin 2014 à Melles. Les premières constatations amènent à émettre l'hypothèse qu'il est mort entre le 4 et le 6 juin 2014, d'une chute[2]. Comme avant lui Cannelle, Palouma et Papillon, son cadavre est récupéré pour être conservé et exposé au Muséum de Toulouse. Cependant, la dépouille étant trop endommagée, il ne sera pas empaillé comme les autres, seul son squelette sera exposé dans le muséum[3]. Dès sa mort, les deux associations Ferus et Pays de l'Ours-Adet demandent à la ministre de l'écologie Ségolène Royal son remplacement, afin d'assurer le maintien d'un mâle reproducteur, car de 1997 à 2014, sur vingt-huit oursons nés dans la région, vingt-quatre ont Pyros pour père — certains ayant également Pyros pour père et grand-père — ce qui peut poser des problèmes de consanguinité[4].


BibliographieModifier

RéférencesModifier

  1. Communiqué de presse de la ministre de l'Écologie et du Développement durable du 22 août 2006
  2. « Lâché en 2006 dans les Pyrénées : l'ours Balou retrouvé mort en Haute-Garonne », L'Indépendant,‎ (lire en ligne, consulté le 11 juin 2014)
  3. Louise Rivet, « Balou, l'ours des Pyrénées, sera exposé à Toulouse », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  4. « Des associations appellent au remplacement de Balou », lemonde.fr, 11 juin 2014.