Prix Jean-Freustié

prix littéraire français

Le prix Jean-Freustié est un prix littéraire français créé en 1987 à l'initiative de Nicole Chardaigne-Vitoux. Frédéric Vitoux et Bernard Frank ont rassemblé autour de Christiane Teurlay-Freustié un jury composé de romanciers, journalistes et amis de l'écrivain et éditeur Jean Freustié (1914-1983) soucieux de perpétuer sa mémoire[1]. Il récompense un écrivain de langue française pour une œuvre en prose : roman, nouvelles, autobiographie, biographie ou essai. Le prix est décerné chaque année au printemps.

Organisation du prixModifier

La Fondation Prix Jean-Freustié, sous l'égide de la Fondation de France[2], a été créée en 1996 grâce à la généreuse donation faite par Christiane Teurlay-Freustié, sa fondatrice, décédée en 2010. Après deux années de suspension, le prix est relancé en 2012, accompagné d'une dotation ponctuelle et exceptionnelle de 50 000 euros[1]. La dotation annuelle a été réévaluée en 2019, passant de 20 000 à 25 000 euros. Ce qui en fait le prix annuel le mieux doté de France.

Administrée par Pia Daix, déléguée générale de la Fondation, les membres du jury sont[3] : Anthony Palou, président du jury, écrivain, éditorialiste au Figaro ; Charles Dantzig, écrivain et éditeur ; Jean-Claude Fasquelle, ancien président des éditions Grasset & Fasquelle ; Annick Geille, écrivaine et journaliste ; Henri-Hugues Lejeune, ancien diplomate et écrivain ; Olivier Mony, écrivain, journaliste à Sud Ouest ; Eric Neuhoff, écrivain, journaliste et juré du prix Interallié ; Yann Queffélec, écrivain et Philippe Vilain, écrivain. Frédéric Vitoux, de l'Académie française, est depuis 2017 président d'honneur du prix.

Liste des lauréats du prixModifier

Année Auteur Ouvrage Éditeur (xe fois) Notes
1987   François Michel Le Silence et sa réponse Jean-Claude Lattès
1988   Angelo Rinaldi Les Roses de Pline Gallimard
1989   Luc Lang Voyage sur la ligne d'horizon Gallimard (2)
1990 Marcel Schneider L'Éternité fragile Grasset
1991 François Taillandier Les Clandestins Fallois
1992   Édouard Limonov L'Étranger dans sa ville natale Ramsay Premier lauréat étranger
1993   Jean-Paul Kauffmann L'Arche des Kerguelen Flammarion
1994 Christian Giudicelli Quartiers d'Italie Le Rocher
1995 François Cérésa La Femme aux cheveux rouges Julliard
1996   Gilles Martin-Chauffier Une affaire embarrassante Grasset (2)
1997 Gérard Guégan La Demi-sœur Grasset (3)
1998 Jean-Noël Pancrazi Long Séjour Gallimard (3)
1999   Serge Joncour Vu Le Dilettante
2000   Myriam Anissimov Sa majesté la mort Seuil
2001   Charles Dantzig Nos vies hâtives Grasset (4) Également prix Roger-Nimier
2002   Jean Rolin La Clôture P.O.L
2003 Sylvie Caster Dormir Pauvert
2004 Christophe Donner Ainsi va le jeune loup au sang Grasset (5)
2005   (ex-æquo) Gaspard Koenig Octave avait vingt ans Grasset (6)
  (ex-æquo) Jérôme Garcin Bartabas Gallimard (4)
2006 Alexis Salatko Horowitz et mon père Fayard
2007 Anne Wiazemsky Jeune Fille Gallimard (5)
2008   Sorj Chalandon Mon traître Grasset (7) Également prix Joseph-Kessel
2009   Philippe Djian Impardonnables Gallimard (6)
2010 prix suspendu
2011 prix suspendu[4]
2012 Bernard Chapuis Onze ans avec Lou Stock
2013 Philippe Vilain La Femme infidèle Grasset (8)
2014 Olivier Frébourg La Grande Nageuse Mercure de France
2015   Hédi Kaddour Les Prépondérants Gallimard (7) Également grand prix du roman de l'Acad.fr.
2016   Stéphane Hoffmann Un enfant plein d'angoisse et très sage Albin Michel
2017 Étienne de Montety L'Amant noir Gallimard (8)
2018 Dominique Barbéris L'Année de l'Éducation sentimentale Gallimard (9)
2019 Frank Maubert L'Eau qui passe Gallimard (10)
2020 Anne-Sophie Stefanini Cette inconnue Gallimard

Notes et référencesModifier

  1. a et b Onze Ans avec Lou et 50 000 euros pour Bernard Chapuis dans L'Express du 6 avril 2012.
  2. Prix Jean-Freustié sur le site de l'Académie française.
  3. Le 29e prix Jean-Freustié présente sa sélection sur www.actualitte.com le 14 septembre 2016.
  4. « Pour fêter le 25e anniversaire de sa création, et après une suspension de deux saisons, le prix qui récompense un écrivain pour une œuvre en prose redémarre en 2012 (...) » : Article Livre-Hebdo du 4 avril 2012

Liens externesModifier