Étienne de Montety

journaliste français

Étienne de Montety, né le dans le 15e arrondissement de Paris, est un écrivain et journaliste français[1].

Étienne de Montety
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (55 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Potron-JacquetVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

FamilleModifier

La famille de Montety est une famille d'ancienne bourgeoisie originaire du Rouergue. Elle est issue d'Antoine de Montety, né en 1637, bourgeois de Saint-Georges-de-Luzençon, actuel département de l'Aveyron. Louis Albert de Montety, né en 1849 à Séverac (Aveyron), a été élu en 1885 et 1889 député monarchiste de son département natal. Paulin de Montety (1820-1898), ingénieur du génie maritime, a été à l'initiative de la naissance d'une oeuvre sociale à Toulon, en faveur des ouvriers de l'Arsenal, donnant naissance à un quartier populaire, longtemps connu sous le nom de quartier Montety. Georges de Montety (1886-1975), officier d'active, a été en captivité en Allemagne avec le capitaine de Gaulle à la forteresse d'Ingolstadt (Bavière).

BiographieModifier

Étienne de Montety a fait ses études à l'université Paris X-Nanterre, où il a obtenu une maîtrise de droit et sciences politiques et un DESS de sciences politiques[1]. Directeur adjoint de la rédaction du Figaro et directeur du Figaro littéraire (supplément paraissant le jeudi) depuis 2006, il a dirigé les pages « Débats Opinions » du quotidien entre 2008 et 2012. Il assure une chronique quotidienne sur la langue française intitulée « Un Dernier mot ».

Depuis 2008, il préside à Versailles le salon "Histoire de Lire", qui se tient chaque année à l'Hôtel de Ville et réunit des historiens et des romanciers.

Depuis 2012, il participe à l'école Pierre-Claver, fondée par l'écrivain et philosophe Ayyam Sureau, en donnant des cours d'histoire à des réfugiés.

Il est membre du conseil d'administration de l'association Lire pour en sortir, fondée par l'avocat Alexandre Duval Stalla, qui promeut des initiatives en faveur de la lecture en prison.

ŒuvreModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Who's Who in France, édition 2008, page 1603
  2. Le prix Eve Delacroix sur le site de l'Académie française

Article connexeModifier

Liens externesModifier