Prise de Dantzig

victoire des Chevaliers Teutoniques du 13 novembre 1308
Prise de Dantzig
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de l'Europe centrale au début du XIVe siècle.
Informations générales
Date
Lieu Dantzig (aujourd'hui Gdańsk en Pologne)
Issue Défaite polono-teutonique ; massacre des rebelles, expansion de l'ordre Teutonique
Belligérants
Margraviat de Brandebourg Royaume de Pologne État monastique des chevaliers teutoniques
Commandants
Valdemar de Brandebourg Ladislas Ier de Pologne Heinrich von Plötzke

Guerres entre la Pologne et l'État teutonique

La prise de Dantzig par les chevaliers Teutoniques le marque le début des guerres entre la Pologne et l'État teutonique.

Après une rébellion contre les autorités du margraviat de Brandebourg, le souverain polonais Władysław I Łokietek appelle les chevaliers Teutoniques à la rescousse. Ces derniers arrivent comme alliés, mais, quand ils s'emparent de la ville de Dantzig, ils l'occupent militairement et l'annexent, avec la Poméranie orientale alors polonaise, à leur État monastique.

La tension monte rapidement. Des litiges, notamment sur le paiement de la guerre et sur la souveraineté de la ville, marquent le début des tensions entre le royaume de Pologne et l'État monastique des chevaliers Teutoniques. Le rétablissement de la domination polonaise sur la Poméranie devient l’un des objectifs des deux rois polonais successifs[1].

Notes et références modifier

  1. Sylvain Gouguenheim, « Le procès pontifical de 1339 contre l'Ordre Teutonique », Revue historique, vol. 3, no 647,‎ , p. 567 à 603

Article connexe modifier