Wisław II de Rügen

Wislaw II de Rügen (en polonais Wisław II, en allemand Wizlaw II) est né vers 1240 et décédé le à Oslo. Il est prince de Rügen de 1260 à 1302.

Wisław II de Rügen
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Père
Mère
Euphemia of Pomerania (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Agnes of Brunswick-Lüneburg (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Wislaw III de Rügen
Jaromar von Rügen (d)
Sambor Prinz von Rügen (d)
Swentopolk von Rügen (d)
Helene von Rügen (d)
Margaret von Rügen (d)
Euphémie de Rügen
Sambor
Jaromar de Rügen (en)
Sophie von Rügen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Wizlaw-II-1265-S.jpg
blason

BiographieModifier

Wisław est le fils de Jaromar II de Rügen et d'Euphémie de Poméranie, la fille de Świętopełk II de Poméranie.

En 1260, il succède à son père Jaromar II de Rügen, décédé après avoir été poignardé. Au début, il gouverne avec son frère Jaromar III (° avant 1249, † avant 1285).

À la fin de l’année 1269, avec l’accord de Barnim Ier de Poméranie occidentale, Wisław II s’empare des régions de Darłowo et de Sławno. Ces terres sont la dot de sa mère, la fille de Swietopelk II de Poméranie. En 1271, à Darłowo, Wisław offre un terrain aux Cisterciens. Le , il vend la région de Sławno, avec Darłowo, aux margraves du Brandebourg.

Le , à l’initiative de Wisław II de Rügen, de Jean de Saxe-Lauenburg et de Bogusław IV de Poméranie, une alliance est signée entre les villes de Lübeck, Wismar, Rostock, Stralsund, Greifswald, Szczecin, Demmin et Anklam (Alliance de Rostock). Cette alliance est clairement dirigée contre le Brandebourg. La même année, le roi Rodolphe Ier propose à Wisław que la partie continentale de la principauté de Rügen devienne un fief allemand.

Wisław mène une politique active de développement économique de sa principauté. Ainsi, en 1285, Wisław accorde les privilèges urbains à Tribsees. Il donne davantage de terres aux abbayes et aux monastères.

Un accord signé le (ou 1292) entre Wisław et les margraves du Brandebourg témoigne d’un projet de s’emparer et de se partager la Poméranie orientale après la mort de Mestwin II qui n’avait pas de fils. Ce projet échoue car Mestwin avait conclu un accord avec la Pologne, en vertu duquel Przemysl II lui succédera en Poméranie de Gdańsk après sa mort.

Wisław II meurt en 1302, alors qu’il rend visite à sa fille Euphémie en Norvège. Il est inhumé dans l’église mariale d’Oslo.

DescendanceModifier

Wisław II s’est marié avec Agnès de Brunswick-Lunebourg (entre 1263 et 1269). Les noms de huit enfants apparaissent sur le testament de Wisław daté du  :

BibliographieModifier

  • (de) Joachim Wächter: Das Fürstentum Rügen - Ein Überblick. In: Beiträge zur Geschichte Vorpommerns: die Demminer Kolloquien 1985–1994. Thomas Helms Verlag, Schwerin, 1997, (ISBN 3-931185-11-7)
  • (de) Theodor Pyl: Wizlaw II. v. Rügen. In: Allgemeine Deutsche Biographie (ADB). Bd. 43, S. 681–684.

Liens externesModifier

SourceModifier

  • (de) L’article de Wikipédia en allemand : « Wizlaw II. »