Ouvrir le menu principal

Equisetophyta, Equisetopsida, Sphenophyta • Prêles

Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Prelle (homonymie) et Presles.
Page d'aide sur les redirections « Prêles » redirige ici. Pour la localité et ancienne commune suisse du canton de Berne, voir Prêles (Berne).
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le taxon de la nomenclature botanique correspondant aux prêles. Pour la classe Equisetopsida de la classification APG III correspondant à l'ensemble des plantes terrestres, voir Embryophyta.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les espèces herbacées actuelles toutes classées dans un seul genre, voir Equisetum.


Les Équisétophytes (Equisetophyta), ou Sphénophytes (Sphenophyta), sont le groupe de plantes ptéridophytes comprenant l'ensemble des prêles. Elles constituent dans les nouvelles classifications la sous-classe des Équisétidées (Equisetidae).

Ces plantes vascualires sont apparues au Dévonien et formaient une diversité très importante au Carbonifère incluant des formes arborescentes comme le genre Calamites. Seules des formes herbacées ont survécu jusqu'à aujourd'hui et les espèces actuelles sont toutes classées dans la famille des Équisétacées et le genre Equisetum.

Sommaire

ClassificationModifier

En classification phylogénétique (basée, entre autres, sur les caractères génétiques), ce taxon monophylétique, bien que toujours classé comme sous-clade dans le super-clade des Chlorobiontes lato sensu ou « plantes vertes » (Viridiplantae), ne fait plus partie du clade des Trachéobiontes stricto sensu (végétaux vasculaires) mais du clade supérieur où il est classé : les Embryophytes Stomatophytes Polysporangiées Euphyllophytes Moniliformes dans le clade des Sphénophytes (Sphenophyta, qui comprend aussi d’autres genres comme Spaciinodum collinsonii, une espèce rare conservée du Trias de l’Antarctique, et d'autres ordres éteints comme l’espèce Sphenophyllum obovatum du Permien au Kansas, États-Unis). Le caractère vasculaire du végétal n’est donc plus pertinent pour la classification de ce taxon.

En classification taxinomique actuelle, elles forment donc maintenant un embranchement à part entière, séparé même des autres fougères lato sensu (Pteridophyta), mais encore classé directement comme division dans le règne végétal (Plantae). Les fougères stricto sensu sont les autres Polysporangiées Euphyllophytes non Moniliformes (Filicopsida), elles aussi déplacées dans les classifications phylogénétiques et phénétiques actuelles.

Cependant certaines sources de taxinomie moderne indiquent encore que l’embranchement fait partie du sous-règne des Tracheobionta (bien que ce sous-règne ainsi défini sur le caractère morphologique vasculaire soit alors paraphylétique).

Genre actuelModifier

 
Fossile du genre † Annularia de la famille † Calamitaceae.

Classification du seul genre actuel selon ITIS[2] et le Pteridophytes Phylogeny Group (2016)[3] :

Taxons fossilesModifier

Classification traditionnelle présentant des taxons paraphylétiques, selon Taylor, T.N. & Taylor, E.L. (1993)[4]. :


PhylogénieModifier

Phylogénie des ordres actuels de Ptéridophytes d'après le Pteridophytes Phylogeny Group (2016)[6] :

 Tracheophyta 
 Lycopodiopsida 

 Lycopodiales (lycopdes)




Isoëtales (isoëtes)



Selaginellales (sélaginelles)




  Euphyllophytina  
      Polypodiopsida


    Equisetidae         

 Equisetales (prêles)





Ophioglossidae 

Ophioglossales



 Psilotales (psilotes)






 Marattiidae 

 Marattiales


         Polypodiidae  


 Osmundales




 Hymenophyllales




 Gleicheniales




 Schizaeales




 Salviniales




 Cyatheales



 Polypodiales














      Spermatophytina      

 (Spermatophyta, les plantes à graines)




Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

RéférenceModifier

Husby, C. (2013). Biology and functional ecology of equisetum with emphasis on the giant horsetails.Botanical Review, 79(2), 147-177.

Notes et référencesModifier

  1. Tropicos, consulté le 25 juin 2018
  2. ITIS, consulté le 25 avril 2019
  3. (en) PPG I (2016), A community‐derived classification for extant lycophytes and ferns. Jnl of Sytematics Evolution, 54: 563-603. doi:10.1111/jse.12229 (lire en ligne)
  4. (en) Thomas N. Taylor, Edith L. Taylor, Michael Krings: Paleobotany. The Biology and Evolution of Fossil Plants. Second Edition, Academic Press 2009, (ISBN 978-0-12-373972-8)
  5. (ru) Novikoff A., Barabasz-Krasny B. 2015. Modern plant systematics. General issues. Liga-Press, Lviv.
  6. (en) PPG I (2016), A community‐derived classification for extant lycophytes and ferns. Jnl of Sytematics Evolution, 54: 563-603. doi:10.1111/jse.12229 (lire en ligne)

Références taxinomiquesModifier

EquisetidaeModifier

SphenophytaModifier

EquisetophytaModifier