Liste des préfets de Seine-et-Oise

page de liste de Wikipédia
(Redirigé depuis Préfet de Seine-et-Oise)

Liste des préfets du département français de Seine-et-Oise depuis la création des préfets, en 1800, sous le Consulat jusqu'à la suppression du département le . Le siège de la préfecture était à Versailles.

Liste des préfets (1800-1968)Modifier

Premier Empire (1800-1814)Modifier

Liste des préfets napoléoniens (  Consulat et Premier Empire)
Période Identité Fonction précédente Observation
2 mars 1800 1804 Germain Garnier Procureur au Châtelet (1779-1788)
Député suppléant de Paris intra-muros aux États généraux en 1789
Administrateur (1791) puis vice-président du directoire du département de la Seine
Membre Sénat conservateur (27 mars 1804,
président du Sénat du 1er juillet 1809 au 1er juillet 1811)
Pair de France (4 juin 1814)
Président du collège électoral de Seine-et-Oise,
Membre du Conseil privé (Restauration),
Ministre d'État
31 mars 1804 1806 Jean-Pierre Bachasson, comte de Montalivet Maire de Valence (Drôme)
Commissaire ordonnateur de la Drôme
Préfet de la Manche (1801-1804)
Nommé directeur des Ponts et Chaussées
3 juin 1806 1810 Jean Charles Joseph Laumond Préfet du Bas-Rhin
Préfet de la Roer
Devient directeur général du Corps des Mines (1811-1813)
7 août 1810 1814 Charles Alexandre François de Gavre (1759-1832, La Haye) Ex-seigneur d'Aiseau
Chambellan de Napoléon Ier
Devient Grand-maréchal de la cour de Guillaume Ier des Pays-Bas, Grand-croix de l'Ordre du Lion belgique
13 janvier 1814 1815 Jean François Marie Delaître Préfet d'Eure-et-Loir
Préfet de l'Escaut
Maintenu à la première Restauration
Représentant à la Chambre des Cent-Jours (Seine-Inférieure)

Première Restauration (1814-1815)Modifier

Liste des préfets de la Première Restauration (  Royaume de France)
Période Identité Fonction précédente Observation
13 janvier 1814 1815 Jean François Marie Delaître Préfet d'Eure-et-Loir
Préfet de l'Escaut
Maintenu à la première Restauration
Représentant à la Chambre des Cent-Jours (Seine-Inférieure)

Cent-Jours (1815)Modifier

Liste des préfets napoléoniens (  Empire français (Cent-Jours))
Période Identité Fonction précédente Observation
17 mai 1815 1815 Cécile Stanislas de Girardin Membre de l'Assemblée Législative
Membre du Tribunat
Député au Corps législatif (Premier Empire)
Maintenu à la première Restauration
Représantant à la Chambre des Cent-Jours
Préfet de Seine-et-Oise (Cent-Jours)

Seconde Restauration (1815-1830)Modifier

Liste des préfets de la Restauration
Période Identité Fonction précédente Observation
1816 Alexandre Etienne Hersant-Destouches (1773-1826) Chef du bureau particulier et du bureau d’échanges du directeur de la caisse d’amortissement, sous-préfet, préfet du Jura (1809-1813), Préfet de la Haute-Garonne (1813-1814), Préfet d'Indre-et-Loire (1814-1815), maître des requêtes au Conseil d'État
28 juin 1826 Hervé Louis François Jean Bonaventure Clérel, comte de Tocqueville
1828 Guillaume Capelle

Monarchie de Juillet (1830-1848)Modifier

Liste des préfets de la Monarchie de Juillet
Période Identité Fonction précédente Observation
Joseph Victor Aubernon[1]

Deuxième République (1848-1851)Modifier

Liste des préfets de la Deuxième République
Période Identité Fonction précédente Observation
1848 1849 Hippolyte Baudel Durand Commissaire de la République Représentant du peuple à l'Assemblée constituante
1849 1851 Ernest Arrighi de Casanova Passe au Conseil d'État

Second Empire (1851-1870)Modifier

Liste des préfets du Second Empire
Période Identité Fonction précédente Observation
1852 1865 Claude Joseph Brandelys Green, comte de Saint-Marsault (1807-1866) Préfet des Deux-Sèvres (1848-1850) Sénateur du Second Empire (26 décembre 1865)
1865 1869 San-Benedetto Jules Priamar Boselli

Troisième République (1870-1940)Modifier

Liste des préfets de la Troisième République
Période Identité Fonction précédente Observation
1870 18 février 1871 Édouard Charton
Juin 1871 1872 Augustin Cochin
1873 1876 Henri Limbourg Préfet des Bouches-du-Rhône Nommé préfet de la Seine-inférieure
1876 - Étienne-Jules Gigault de Crisenoy Préfet de l'Aisne -
1880 Félix Cottu
16 novembre 1885 remplacé le 24 mai 1889 Albert de Girardin Directeur du cabinet et du Personnel du ministère de l’Intérieur
1893 Louis Lépine préfet de l'Indre
1906 Auguste Autrand Secrétaire général de la Seine Grand officier de la Légion d'honneur
1918 1919 Joseph Canal préfet de la Dordogne Officier de la Légion d'honneur
janvier 1934 Adrien Bonnefoy-Sibour préfet de police de Paris un mois entre février et mars 1934 puis hors classe
1934 Armand Guillon
3 novembre 1936 Robert Billecard

Régime de Vichy (1940-1944)Modifier

Liste des préfets du Régime de Vichy
Période Identité Fonction précédente Observation
25 septembre 1940 Marc Chevalier
11 janvier 1943 Revilliod

GPRF et Quatrième République (1944-1958)Modifier

Liste des préfets de la Quatrième République
Période Identité Fonction précédente Observation
25 août 1944 Joseph Léonard commissaire de la République
27 mai 1947 Armand Ziwès
1er avril 1950 Roger Génébrier
21 janvier 1956 Paul Demange

Cinquième République (1958-1968)Modifier

Liste des préfets de la Cinquième République
Période Identité Fonction précédente Observation
16 janvier 1967 31 décembre 1967 Jacques Bonis-Charancle directeur général des affaires politiques
et de l'administration du territoire
Dernier préfet de Seine-et-Oise,
nommé simultanément premier préfet du nouveau département des Yvelines,
nomination ne prenant effet que le 1er janvier 1968 [note 1]

Nouveaux département (depuis 1968)Modifier

Préfets de l'EssonneModifier

Préfets du Val-d'OiseModifier

Préfets des YvelinesModifier

Listes des sous-préfetsModifier

Sous-préfets d'ArgenteuilModifier

Sous-préfets d'ÉvryModifier

Sous-préfets de Mantes-la-JolieModifier

Sous-préfets de PontoiseModifier

Sous-préfets de VersaillesModifier

BibliographieModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Par décret du 28 décembre 1966 [2], Jacques Bonis-Charancle est d'abord nommé préfet de Seine-et-Oise, sa nomination comme préfet des Yvelines ne devant prendre effet qu'à l'installation du conseil général des Yvelines. Mais lorsque le conseil général a été installé le 4 octobre 1967, un autre décret[3] a prorogé ses fonctions de préfet de Seine-et-Oise jusqu'au 31 décembre 1967, et sa nomination comme préfet des Yvelines n'a pris effet que le 1er janvier 1968.

RéférencesModifier