Ouvrir le menu principal

Charles Cuvillier

compositeur français
Charles Cuvillier
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
Nom de naissance
Charles Louis Paul CuvillierVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Mouvement
Genre artistique
Distinction

Charles Cuvillier est un compositeur français, né le à Paris 9e, ville où il est mort le [1].

Scène de la production londonienne d'Afgar, 1919

BiographieModifier

Charles Louis Paul Cuvillier fait ses études musicales au Conservatoire de Paris avec Gabriel Fauré et Jules Massenet. Il commence à composer pour les scènes parisiennes, et obtient un certain succès, en 1905, avec l'opérette Avant-hier matin, sur des paroles de Tristan Bernard. Ses succès s'accroissent, en France et à l'étranger, avec Son p'tit frère (1907), première collaboration avec André Barde, avec lequel il crée aussi, en 1912, La reine s'amuse, qui contient l'un des plus grands succès de Cuvillier, Ah ! la troublante volupté. Jusqu'à la Première Guerre mondiale, il travaille en Allemagne aussi bien qu'en France. La seconde des deux œuvres qu'il a écrites pour les scènes allemandes, Flora Bella, se jouait à Munich lorsque la guerre a éclaté, et les représentations ont pris fin aussitôt. Cuvillier est mobilisé et combat dans les tranchées.

Après la guerre, sa carrière continue, en France et au Royaume-Uni, où il est très populaire. Avant-hier matin connait le succès à Londres, de même que Wild Geese, et La reine s'amuse qui atteint 280 représentations. Son plus grand succès international est l'opérette The Lilac Domino, à l'origine Der lila Domino (Leipzig, 1912). Elle fut représentée à Broadway (1914) et à Londres (1918). Le critique et musicologue Andrew Lamb écrit que Cuvillier compose de la « musique légère, évocatrice, qui se distingue par un phrasé typiquement français ».

Cuvillier a également composé de la musique pour le cinéma, notamment pour Occupe-toi d'Amélie de Richard Weisbach et Marguerite Viel en 1932, et Le Roman d'un jeune homme pauvre d'Abel Gance en 1935.

Cuvillier meurt à Paris en 1955, à l'âge de 77 ans.

Œuvres principalesModifier

  • 1903 : La Citoyenne Cotillon, comédie dramatique d'Henri Cain et Ernest Daudet, musique de scène de Cuvillier
  • 1905 : Avant-hier matin, livret de Tristan Bernard), Paris, Théâtre des Capucines
  • 1907 : Le Flirt de Colombine, livret de Jacques Redelsperger, Nice
  • 1907 : Son p'tit frère, livret d'André Barde, Paris, Théâtre des Capucines ; renommé Laïs, ou la courtisane amoureuse, 1929
  • 1908 : Les Rendez-vous strasbourgeois, opéra-bouffe en un acte, livret de Romain Coolus, Paris, Comédie-Royale
  • 1909 : Afgar, ou Les Loisirs andalous, livret d'André Barde et Michel Carré, Paris, théâtre des Capucines
  • 1910 : La Fausse Ingénue, ou les Muscadines, livret d'André Barde, Paris, théâtre des Capucines
  • 1912 : Le Domino lilas, livret allemand (Der lila Domino) d'Emmerich von Gatti et Béla Jenbach, Leipzig, Stadttheater
  • 1912 : Sapho, livret d'André Barde et Michel Carré, Paris, théâtre des Capucines
  • 1912 : La reine s'amuse ou La Reine joyeuse, livret d'André Barde, Paris, Olympia, 1913
  • 1912 : L'Initiatrice, livret de Robert Dieudonné et Hugues Delorme, Paris, Mayol
  • 1913 : Flora Bella, livret de Felix Dörmann, Munich, Staatstheater am Gärtnerplatz ; version française : Florabella, livret d'André Barde, Célestins, Lyon, 1921
  • 1915 : Judith courtisane, livret de Régis Gignoux, Paris, théâtre Michel
  • 1918 : Mademoiselle « Nom d'une pipe », livret de Georges Duval, Paris, théâtre du Palais Royal
  • 1920 : The Sunshine of the World livret de Gladys Buchanan Unger, Londres
  • 1920 : Johnny Jones and his Sister Sue, livret de Harry M. Vernon, Londres, Alhambra Theatre
  • 1922 : Annabella, opérette en 3 actes, livret de Maurice Magre, théâtre Femina
  • 1922 : Par amour, livret de Maurice Magre, Paris, théâtre Femina
  • 1922 : Nonnette, livret d'André Barde, Paris, théâtre des Capucines
  • 1924 : Bob et moi, livret d'André Barde et Lucien Mayrargue, Paris, théâtre Michel
  • 1926 : Qui êtes-vous ?, livret de H. Genty, Berr et Jouvault, Monte-Carlo
  • 1929 : Laïs ou La Courtisane amoureuse, livret d'André Barde, reprise de Son p'tit frère de 1907
  • 1929 : Boulard et ses filles, livret de Louis Verneuil, paroles de Saint-Granier et Jean Le Seyeux, Paris, Théâtre Marigny
  • 1935 : Le Train de 8h47, d'après Georges Courteline, livret d'André Barde et Léopold Marches, Paris, théâtre du Palais Royal

FilmographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Archives de l’état civil de Paris en ligne, mairie du 9e arrondissement, acte de naissance no 849, année 1877, avec mention marginale du décès

Liens externesModifier