Place Victor-Mangin

place de Nantes, France

Place Victor-Mangin
Image illustrative de l’article Place Victor-Mangin
Situation
Coordonnées 47° 12′ 03″ nord, 1° 32′ 41″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Ville Nantes
Quartier(s) Île de Nantes
Morphologie
Type Place
Histoire
Anciens noms Place de Pirmil
Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique
(Voir situation sur carte : Loire-Atlantique)
Place Victor-Mangin
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Place Victor-Mangin
Géolocalisation sur la carte : Nantes
(Voir situation sur carte : Nantes)
Place Victor-Mangin

La place Victor-Mangin est une place de Nantes située sur l'île de Nantes, en France.

DescriptionModifier

Elle se présente sous la forme d'un plan en hémicycle avec une partie sud qui s'allonge vers le pont de Pirmil, dont la place commande l'accès. C'est un espace arboré comptant une soixantaine d'arbres de différentes essences : paulownia tomentosa, arbres de Judée, pins maritimes, pins de Monterey, cyprès de l'Arizona, peupliers noir, catalpa commun, bouleaux verruqueux, platanes communs, magnolias à grandes fleurs, cèdres de l'Atlas, ormes de Sibérie, féviers d'Amérique ou copalmes d'Amérique, lesquels sont plantés sur des parterres engazonné comportant parfois d'autres plantes et arbustes.

Celle-ci dessert en outre, la rue de la Prairie-d'Aval, le boulevard Victor-Hugo, le boulevard des Martyrs-Nantais-de-la-Résistance et la rue Anatole-de-Monzie. La communication entre ces artères se fait, au sein de la place, par l'intermédiaire de voies de circulations et de ronds-points, séparés entre eux par des terrepleins plantés de pelouse et parfois arborés.

La place est desservie par lignes de tramway 2 et 3, ainsi que par la ligne de bus 26.

DénominationModifier

Elle fut ainsi dénommée, le , en souvenir de Victor-Aimé-Napoléon-Eugène Mangin, homme de lettres, journaliste et imprimeur nantais. Avant cette date, elle était dénommée « place de Pirmil », bien que le quartier de Pirmil se trouve sur la rive sud de la Loire après le pont (une nouvelle « place Pirmil » y a d'ailleurs été aménagée)[1].

HistoireModifier

La place se trouve au centre de l'ancien faubourg de Vertais, situé sur l'île homonyme. Au XVIIIe siècle, les activités économiques de ce quartier étaient la fabrication des indiennes et autres toiles de couleur, ainsi que l'industrie du raffinage de sucre[2].

Lors de l'aménagement de la place, un certain nombre de voies disparurent comme la place et le « quai des Pêcheurs », la « rue des Neuf-Ponts »[1], la « ruelle de la Prairie-d'Amont » ou le « chemin de la Prairie-d'Amont »[Note 1].

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, cet espace fait l'objet d'un agrandissement considérable, au cours d'une importante opération d'urbanisme. Deux immeubles concaves de 11 étages et hauts de 36 mètres chacun, signés de l'architecte Maurice Ferré[3], encadrent depuis 1951 le nouveau boulevard des Martyrs-Nantais-de-la-Résistance inauguré quatre ans auparavant, au nord de la place. Ils marquent ainsi davantage la porte sud de la ville[4],[5].

Depuis 1992, la place est traversée par la ligne 2 du tramway, puis en 2000, par la ligne 3, et desservie par la station Mangin.

NotesModifier

  1. Ces voies apparaissent clairement sur le plan Amouroux de 1854.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier