Ouvrir le menu principal

Pinus radiata

Le Pin de Monterey (Pinus radiata D. Don = Pinus insignis) est un conifère de la famille des Pinacées. Il est plus rarement appelé Pin insigne.

Sommaire

DescriptionModifier

Arbre originaire de la côte ouest des États-Unis, il peut mesurer jusqu'à 50 m (Nouvelle-Zélande) mais reste en général dans les 15 à 30 m. Son tronc parfois court et puissant supporte de très grosses charpentières. Il peut mesurer jusqu'à 2 m de diamètre voire plus. Le feuillage est vert brillant, les aiguilles sont regroupées par trois (par deux pour la var. binata) et font entre 10 et 15 cm. Les cônes font de 7 à 15 cm, sont longs, ovoïdes et sont tous orientés vers le tronc. L'écorce est fissurée et de couleur gris foncé à brune.

Exigences écologiquesModifier

  • Sol : sol acide superficiel à profond. Il préfère les sols sablonneux et n'apprécie guère les terrains mal drainés. Il est peu exigeant vis-à-vis de la richesse minérale[1].
  • Climat : le pin de Monterey est une espèce sensible au froid, à la neige lourde (rupture de charpentière) et aux gelées de printemps. Il affectionne les zones littorales. Il résiste à des froids allant jusqu'à -15 °C.

Aire de répartitionModifier

Californie, baie de Monterey et îles. Introduit en 1833.

Le pin de Monterey est originaire de la côte sud-ouest des États-Unis. Du fait de sa grande sensibilité au froid et de sa forte exigence en humidité atmosphérique, en France, les reboisements ont été limités à la côte Atlantique, au Pays basque, la Bretagne et à la région méditerranéenne. Il est massivement utilisé en Nouvelle-Zélande comme essence de reboisement (1,5 million d'hectares).

UtilisationModifier

Production de celluloseModifier

Intérêt ornementalModifier

  • Forme générale : hauteur jusqu'à 50 mètres, largeur jusqu'à 15 mètres.
  • Feuillage.
  • Fleur, fruit.

Contraintes et propriétés d'utilisationModifier

Utilisation dans les régions à hiver doux, ce bel arbre d'ornement au feuillage très dense est à planter en isolé. De croissance rapide et à tronc droit, il est très utilisé en reboisement en Australie, Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande et dans le Pays basque espagnol. Ses aiguilles vont par trois.

  • Propriétés: taille élevée, peut grandir de plus de 1,5 m par an et son tronc peut prendre 3 cm de diamètre par an en phase juvénile.
  • Contraintes: arbre ayant besoin de beaucoup de place en plantation ornementale. Il produit énormément de bois mort et une ombre très dense. Système racinaire superficiel et puissant mais arbre sensible aux fortes tempêtes.

Particularités entretien / plantation.

  • élagage régulier pour purger les bois morts dangereux et surtout étêtage à proscrire (comme pour tout arbre).
  • Sensibilité au froid, attaqué par la processionnaire du pin et le ''Fusarium'' du pin (en)[2].
  • Bois souvent noueux et de faible résistance mécanique (croissance rapide).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

RéférencesModifier

  1. le pin de Monterey, (lire en ligne)
  2. « Le Fusarium du Pin », sur fredonlr.com (consulté le 12 juillet 2017)