Ouvrir le menu principal

Pierre Pranchère

personnalité politique française

Pierre Pranchère
Illustration.
Fonctions
Député français

(2 ans)
Gouvernement IVe République et Ve République
Groupe politique PCF

(5 ans)
Gouvernement Ve République
Groupe politique PCF
Biographie
Date de naissance (92 ans)
Lieu de naissance Brive-la-Gaillarde (France)
Résidence première circonscription de la Corrèze

Pierre Pranchère, né le à Brive-la-Gaillarde (Corrèze), est un homme politique français.

BiographieModifier

Pierre Pranchère participe à la Résistance communiste (FTP) dans le maquis corrézien. Agriculteur, il milite dès la fin de la Seconde Guerre mondiale au Parti communiste français.

Il effectue son premier mandat de député de la Corrèze à l'Assemblée nationale de 1956 à 1958, à l'âge de 29 ans.

En 1973, il est réélu député de la première circonscription de la Corrèze (1973-1978).

Il appartient au Comité central du PCF et est élu député européen sur la liste communiste menée par Georges Marchais (1979-1984[1] et 1984-1989[2]).

Figure du communisme local, il se présente encore comme suppléant, pour le Pôle de renaissance communiste en France, aux élections législatives de 2002 (première circonscription de la Corrèze) et 2007 (deuxième circonscription de la Corrèze).

Il fut aussi membre du conseil général de la Corrèze, élu dans le Canton de La Roche-Canillac.

Il est le secrétaire général du collectif Maquis de Corrèze. À ce titre, il s'oppose au projet de loi voté au Sénat en 2008 portant adaptation du droit pénal français à la Cour pénale internationale. En effet, ce texte n'adapte que partiellement le droit français à la CPI et une prescription des crimes de guerre par trente ans y est disposée (article 462-10), ce qui revient à une amnistie pour les crimes de guerre commis à Tulle et à Oradour-sur-Glane.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier