Ouvrir le menu principal

Pierre Pettigrew

homme politique canadien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pettigrew.
Pierre Pettigrew
PierrePettigrew.JPG
Pierre Pettigrew.
Fonctions
Ministre des Affaires étrangères du Canada
-
Ministre responsable des langues officielles (en)
-
-
Ministre des Affaires intergouvernementales et de la Jeunesse
-
Ministre de la Santé du Canada
-
Ministre du Commerce international du Canada
-
Sergio Marchi (en)
Ministre des Ressources humaines et des Compétences (en)
-
Ministre de la Coopération internationale
-
-
Ministre de la Francophonie
-
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (67 ans)
QuébecVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique

Pierre Stewart Pettigrew, né le à Québec, est un homme politique canadien, député de la circonscription fédérale de Papineau de 1996 à 2006, et plusieurs fois ministre au gouvernement du Canada.

Sommaire

BiographieModifier

Carrière politiqueModifier

Diplômé de philosophie de l'UQTR, après le référendum de 1995, le Premier ministre Jean Chrétien cherche à augmenter sa délégation québécoise au cabinet. Il y nomme Pettigrew et Stéphane Dion avant qu'ils ne soient élus au Parlement.

Il a été ministre du Commerce international, de la Santé et des Affaires intergouvernementales avant d'être nommé ministre des Affaires étrangères.

Il est reconnu sur la scène politique québécoise comme un ardent défenseur du fédéralisme canadien, refusant au Québec une certaine autonomie sur la scène de la politique internationale. Il est impliqué dans l'affaire Option Canada.

Le , en pleine campagne électorale, il est attaqué dans le métro de Montréal à la station Côte-Vertu [1].

Après la politiqueModifier

Pierre Pettigrew est défait dans sa circonscription par la bloquiste Vivian Barbot le 23 janvier 2006. Depuis, il a rejoint la banque d'affaires Forbes and Manhattan en tant que conseiller, avant d'intégrer, également en tant que conseiller, la junior pétrolière Vast Exploration. Avec l'aide du général Jay M. Garner, du général Ron Hite et du colonel Richard Dick Naab, tous conseillers de Vast Exploration aux côtés de Pierre Pettigrew, la société obtiendra une licence d'exploration le 20 mai 2008.

CitationsModifier

  • « On veut éviter aux Québécois de coucher dans la niche à chien. Nous, nous invitons les Québécois à être dans la maison avec les maîtres de la maison. »[2]
  • « C’était une soirée-hommage à des losers. Un loser après l’autre. Et c’était le soir de l’élection du prochain loser. »[3]

BibliographieModifier

  • 1999 - Pour une politique de la confiance, Boréal


Notes et référencesModifier

  1. http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2005/12/29/003-pettigrew-agression.shtml au 4 avril 2012
  2. Débats de la Chambre des communes. Vol. 139, n° 33, 3e session, 37e législature. Compte-rendu officiel. Le mercredi 31 mars 2004. [[PDF] lire en ligne]
  3. Nathaëlle Morissette La Presse jeudi 17 novembre 2005

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :