Ouvrir le menu principal

Pierre Corneille (poire)

OrigineModifier

La variété Pierre Corneille est mise sur le marché vers 1900. C'est un croisement entre Beurré Diel et Doyenné du Comice[2].

ArbreModifier

Le poirier se montre résistant, tant aux maladies qu'aux ravageurs[2].

La variété Pierre Corneille a un port érigé[3].

De bonne vigueur, sa production est forte, régulière et sa mise à fruits rapide[4].

FruitModifier

Cette poire a une peau couleur bronze, à chair fondante et saveur mi-sucrée.

C'est un fruit de bonne qualité[2].

L'arbre produit régulièrement des fruits moyens à gros (240 g), jaune clair à stries cuivrées. La chair est assez ferme, fine, juteuse, très sucrée et d'un parfum agréable[3].

Récoltée mi septembre, la poire se conserve 3 à 4 mois[4].

Il convient en général de la laisser hors du frigo quelques jours, à température ambiante, avant de la consommer, de sorte qu’elle arrive au terme de son mûrissement[5],[Note 1].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

  • [1] Liste de poiriers anciens et courants encore commercialisés.
  • [2] Résultats de cinq essais comparatifs en culture biologique, dont Pierre Corneille.
  • [3] Élagage et taille du poirier.
  • [4] Nutrition, la poire.
  • [5] Lire la fiche en ligne, sur le Guide des poires d'Alain Rouèche.

BibliographieModifier

OuvragesModifier

  • André Leroy, « Dictionnaire de Pomologie », Poires, tomes I et II, Imprimeries Lachaire à Angers.
  • H. Kessler : « Pomologie illustrée », Imprimeries de la Fédération S.A, Berne, ISBN
  • Georges Delbard, « Les Beaux fruits de France d’hier », Delbard, Paris, 1993, (ISBN 2-950-80110-2).
  • Alphonse Mas, Le verger (1865-1870) et La pomologie générale (1872-1883). Le verger, tome 1, poires d'hiver, planche, 1865, aquarelles du verger, Le Verger français, tome 1, 1947.

Revues et publicationsModifier

  • Revue « Fruits Oubliés », no 54.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Conseils de conservation
    La poire se conserve jusqu'à une semaine, à température ambiante, le temps d’acquérir sa pleine maturité. Un coup de froid accélère le processus de maturation : on la mettra plusieurs heures dans le bac à légumes du réfrigérateur avant de la ressortir et de la laisser finir de mûrir dans une corbeille de fruits. Une fois à point, on la déguste dans la journée. Coupée ou tranchée, la poire brunit très vite. Il faut alors l'arroser de jus de citron pour préserver sa couleur blanc crème.

référencesModifier