Pierre Aubenque

philosophe français

Pierre Aubenque, né le à L'Isle-Jourdain et mort le à Versailles[1], est un philosophe français, surtout connu comme un commentateur d'Aristote et un historien de la métaphysique, inspiré par la lecture heideggerienne de la philosophie antique.

Pierre Aubenque
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Directeur
Centre Léon-Robin
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
VersaillesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Pierre Lucien AubenqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

BiographieModifier

Élève de l'ENS, Aubenque est major de l'agrégation de philosophie en 1950[2]. Il devient maître-assistant à l'université de Montpellier de 1955 à 1960, puis professeur à l'université de Besançon et à l'université Aix-Marseille I. Depuis 1969, il est professeur d'histoire de la philosophie ancienne à l'université Paris-Sorbonne.

Spécialiste d'Aristote, il a également édité en français aux Éditions Beauchesne en 1972 le débat de Davos sur le kantisme entre Heidegger et Ernst Cassirer, ouvrage retiré de la vente et pilonné à la demande des ayants droit de Heidegger[réf. souhaitée].

Histoire de la métaphysiqueModifier

Aubenque a insisté sur le fait que, dans sa Métaphysique, Aristote semble présenter une dualité d'inspiration entre deux projets distincts. La science qu'il veut y fonder est en effet tantôt l'ontologie, c'est-à-dire la science de « l'être en tant qu'être », ou de ce qui fait que l'être est dans un sens général ; tantôt une science particulière qui a pour objet « le genre le plus éminent » de l'être, c'est-à-dire le divin, et qui serait la théologie,.

Il a notamment montré que le concept d'analogie de l'être utilisé par Thomas d'Aquin était une reconstruction qui ne se trouvait pas chez Aristote.

ŒuvresModifier

  • Le problème de l'être chez Aristote, Paris, PUF, 1962.
  • La prudence chez Aristote, Paris, PUF, 1963.
  • Sénèque, Paris, 1964.
  • La prudence chez Kant, Paris, Revue de métaphysique et de morale, 1975.
  • Histoire de la philosophie, Paris, 1979: contribution pour le commentaire d'Aristote.
  • Concepts et catégories dans la pensée antique, (éditeur) Paris, 1980.
  • Aristote et les choses humaines, suivi de La politique stoïcienne, Paris, Didier, 1998. (Préface)
  • « Aristote », in Dictionnaire des philosophes, Paris, Encyclopædia Universalis/Albin Michel, 1998.
  • Faut-il déconstruire la métaphysique ?, Paris, PUF, coll. de métaphysique, Chaire Étienne Gilson, 2009.
  • Problèmes aristotéliciens. Philosophie théorique, Paris, Vrin, coll. « Bibliothèque d'histoire de la philosophie », 2009.
  • Problèmes aristotéliciens. Philosophie pratique, Paris, Vrin, coll. « Bibliothèque d'histoire de la philosophie », 2011.

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier